L’argent n’est que le moyen d’avancer

Le Bйlarus envisage d’attirer 250 millions de dollars de crйdits йtrangers
La croissance annuelle de l’йconomie du Bйlarus est de 10 pour-cent et ne reste pas inaperзue dans le monde. Bien sыr, on n’aime pas les “parvenus” mais on les estime. Pour la premiиre fois au cours ces 10 derniиres annйes les entreprises du pays ont reзu la possibilitй d’attirer (par Belarusbank) l’argent des banques йtrangиres sans garantie du Gouvernement, sans paiement d’assurance et de les dйpenser а leur grй. C’est-а-dire acheter ce qui est en effet nйcessaire et lа, oщ c’est le plus rationnel du point de vue йconomique. C’est le signe d’une haute confiance en l’йtat et а son systиme financier.

En principe, il y a assez d’argent “superflu” en Europe et en Asie. Selui-ci peut кtre prкtй а n’importe quel pays. Il y a une question: а quelles conditions?

— Maintenant dans notre pays de nouvelles possibilitйs de financement de projets business nationaux se prйsentent, — dit le vice-prйsident du conseil d’administration de la Sociйtй Banque d’Epargne “Belarusbank” Vladimir Novik, — c’est en mars que nous avons pris le premier crйdit non liй au syndicat des banques europйennes. Maintenant nous mettons en Ѕuvre le deuxiиme. Les taux d’intйrкt sont compйtitifs. Nous envisageons de produire dans le futur des euro-obligations.

Maintenant il n’y a plus que des projets business rentables qui manquent. ces jours-ci les reprйsentants de 150 entreprises du pays sont arrivйs pour une prйsentation de nouvelles conditions de crйdit а Belarusbank. Plusieurs d’eux portaient des portefeuilles pas vides.
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?
Новости
Все новости