Les lйgendes de la galerie silencieuse

Le musйe historique et militaire portant le nom de Bagration а Volkovysk revit une deuxiиme naissance, cette annйe il cйlиbre son 70-iиme anniversaire
Dans cette ancienne maison avec mezzanine, un balcon demi-circulaire et des colonnes massives il y a 200 ans se trouvait les quartiers gйnйraux de la 2-иme armйe russe sous le commandement du lйgendaire Bagration. Les traveaux de rйnovation dans le musйe ont pris plus de deux ans. Dans le bвtiment renouvelй il est apparu une collection tout а fait unique de gravures rares originales du dйbut du XIX siиcle.

Elle. Mince, comme une statuette de porcelaine. Le teint merveilleux, le cuir d’albвtre, l’onde des cheveux, l’expression mystйrieuse des yeux immenses. La premiиre belle de Pйtersbourg la princesse Skavronskaпa. On disait qu’а l’вge de 30 ans elle ressemblait une jeune fille de 16 ans.

Lui. Avec des cheveux complиtement gris а l’вge de 35 ans, avec un nez immense gйorgien et de grands yeux tristes. Le regard noble et dou. D’aprиs les description de certains contemporains du lйgendaire Bagration, il “йtait terriblement laid”.

Deux portraits et deux vies unient ensemble par une triste lйgende.

Depuis 1798 dans la composition de l’avant-garde de l’armйe de Bagration
se trouvait un rйgiment de chasseurs а pied de Volkovysk. Le gйnйral s’est installй а la frontiиre russe de nouveau retrouvйe aprиs le partage du Retch Pospolitaпa. D’ici avec des rapports frйquents il allait а Pйtersbourg. Lors de l’un de ces voyages pour un bal de la cour Bagration a vu la nymphe de dix-huit ans la princesse Skavronskaпa. Couronnй pratiquement par toutes les rйcompenses d’Etat qui existaient а l’йpoque, devant elle il йtait intimidйet perdait le don de parler. Mais la jeune dame d’honneur, qui a appris la science rusйe de la minauderie depuis son tendre вge, йtait amoureuse d’un autre homme. Dans ses projets il n’y avait pas de place pour un nouveau galand. Mais le destin a prevu le contraire.

Plus exactement, c’est l’empereur Pavel I, qui a ordonnй autrement, quand il a appris les souffrances de son gйnйral prйfйrй. L’empereur a envoyй une dйpкche а la mиre d’Ekaterina Pavlovna, dans laquelle il a ordonnй d’habiller la fille d’une robe blanche et de l’amener а Gatchino. Le 2 septembre 1800 dans l’йglise du palais de Gatchino a eu lieu le mariage religieux, qui a йtonnй plusieurs personnes, y compris les fiancйs.

Les mariйs n’ont vecu ensemble qu’une lune de miel а Pйtersbourg. Ensuite Bagration a йtй obligй de reprendre son service, sur quoi sa femme gвtйe a dйclarй: “Je n’irai jamais dans ce trou oubliй par Dieu!” Donc, lui est parti pour Volkovysk et elle pour Vienne.

La vie et la carriиre de Bagration est passйe par les Alpes Suisses, Fridland, Preisich-Ailau de la Prusse Orientale, Volkovysk et Smolensk vers le champ de Borodino. Hйlas, ce chemin ne croisait nulle part avec bals et les stations balnйaires а la mode europйennes, oщ sa jeune femme prйfйrait passer son temps et oщ e lle gaspillait avec une lйgиretй folle l’immense fortune de son mari. Bagration envoyait des lettres а sa “Gentille Katenka avec un amour” de Volkovysk а Vienne et а titre de rйponse а ses lettres il recevait rйguliиrement des demandes pour lui envoyer de l’argent. Longtemps et instamment Bagration appelait sa femme а revenir en Russie. Le dйsaccord familial n’йtait pas facile pour lui. En mкme temps son salaire de gйnйral ne pouvait pas satisfaire la belle gaspilleuse et le gйnйral a commencй а vendre peu а peu son immobilier et distribuer les lettres de gage pour rйgler toutes les factures de la princesse Bagration. Ainsi, le mariage qui a йtй fait non sous les cieux, mais dans le palais royal, n’a pas apportй le bonheur aux йpoux.

Bagration a йtй griиvement blessй pendant la bataille de Borodino. Il a souffert pendant 16 jours des suites de sa blessures avant de mourir. Plus tard aprиs sa mort dans ses papiers personnels on a trouvй un petit portrait de la jeune fille avec des yeux immenses et mystйrieuses. Le gйnйral ne le quittait jamais.

Parmi les nouvelles reliques du musйe il y a aussi les gravures uniques des hйros de la guerre de 1812 et y compris les hйros de la bataille dans la ville de Volkovysk, des gйnйraux Konovnitsyn, Sivers, Vassiltchikov et Galitsyn. Ici vous pouvez voir une autre piиce rare, un modиle de dragonne (le ruban avec un ponpon au bout, portй sur la poignйe de l’йpйe) avec une direction йcrite consolidйe par un sceau de cire а cacheter et la signature authentique de Barclay de Tolly.

Un autre couple historique reproduit par un peintre du dйbut duXIX siиcle, celui de Napolйon et Joseffine le jour du couronnement. Sur l’autre tableau l’empereur franзais montre aux soldats а la veille de la bataille de Borodino le portrait de son fils nй dans son second mariage avec Maria — Louise. Dans la salle suivante du musйe le tableau reprйsentant l’empereur russe Alexandre I, d’йcrit par un peintre franзais.

Quand j’йtais dans le musйe, ils йtaient en train d’achever les travaux d’organisation de la protection des piиces rares et chиres exposйes. Je pense que vous serez d’acord avec moi, il n’y a pas beaucoup de collections au niveau des districts qui peuvent se vanter de curiositй originale. A Volkovysk ces curiositйs sont apparues grвce а Gйorguy Peh, une personne avec un destin surprenant. Au dйbut du siиcle passй le jeune Pйtйrsbourgien a йtй envoyй dans la petite ville Volkovysk а titre de chef du noeud tйlйgraphique d’une station ferroviaire. Ici il a trouvй sa vйritable vocation, il s’est passionnй pour l’archйologie et l’histoire. Gйorguy Iossifovitch organisait des fouilles, rassemblait les collections des objets anciens et piиces. Aprиs avoir appris qu’en novembre de 1812 sous Volkovysk a eu lieu la cйlиbre bataille, il a commencй а chercher scrupuleusement tous les fils du passй. Depuis 1925 il a coopйrй avec le musйe rйgional de Grodno, 10 ans aprиs il a ouvert son propre musйe. А la veille de la Grande guerre Nationale l’enthousiaste a obtenu la permission de crйer а la base de ses collections privйes un musйe d’Etat. Pendant l’occupation fasciste les piиces ont йtй pillй, le bвtiment a йtй dйtruit. Aprиs la guerre il a fallut quelques annйes pour restaurer le musйe. En 1953 le directeur a rйussit а prouver la contribution importante de Volkovysk dans la guerre avec Napolйon et la maison avec mezzanine est devenue le musйe militaire et historique du nom de Bgration. Le fondateur du musйe cherchait avec acharnement dans toute l’Union Soviйtique des piиces rares. On ne sait pas comment il a rйussit а recevoir la collection des gravures et plusieurs autres objets prйcieux, y compris arme et йquipements.

— Il йtait trop persistent et constant, — se rappelle la collaboratrice scientifique principale du musйe Alla Souйta. — Sans cette recherche constante Peh ne pouvait pas imaginer sa vie. Il organisait des fouilles, s’occupait du travail de recherche, dessinait des tableaux et faisait des sculptures historiques surprenantes avec de la cire а modeler. En 1967 Gйorguy Iossifovitch a laissй son travail et bien vite aprиs il est mort.
Dans ce nouveau musйe ouvert recemmement il y avait des tableaux et des soldats de cire а modeler crййs par un homme qui s’est trouvй un jour par hasard а Volkovysk et qui a rйussi а implanter l’amour de l’histoire de cette petite ville а plusieurs personnes.

Natalia Zentchenko
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?