Traduction correcte

Chaque annйe quelques dizaines d’йtudiants йtrangers font leurs йtudes а la facultй de lettres de l'Universitй d'Etat biйlorusse
J’ ai fait connaissance avec Go Chin Tjan lors du gala-concert du festival “Fest–ART.by” consacrй aux crйations des йtudiants йtrangers faisant leurs йtudes dans les йcoles supйrieures du Bйlarus. Avec ses compatriotes, les йtudiants de la 4-иme annйe de la facultй de lettres, Go Chin Tjan est venu supporter son ami Chin Tsaveign, qui a йtй choisi par un jury exigent parmi plus de 2.000 candidats. Quelques minutes avant la reprйsentation nous avont pu parler avec Go Chin Tjan de ses йtudes, de son futur et de la difficile langue russe mais en mкme temps si intйressante pour lui. “Mais vous parlez vraiment couramment!” — je ne me suis pas retenue dans ce compliment et Go Chin Tjan m’a rйpondu en plaisantant: “Cela parce que pendant les premiиres annйes d’йtudes je dormais et sortait trиs peu”.

Au total dans les йcoles supйrieures du Bйlarus plus de 5.000 personnes de 69 Etats font leurs йtudes. Et dans ces derniиres annйes la facultй de lettres fait rйguliиrement partie des trois йtablissement d’enseignement les plus rйclamйs parmi les futurs spйcialistes йtrangers.

Avec Julia Kourovskaya, mйthodiste de travail pour les йtudiants йtrangers, nous regardons la liste des йtudiants йtrangers: Polonais, Serbes, Allemands, Espagnols, Italiens, Iraniens et Tchиques. Pour eux la facultй de lettres de l`Universitй d`Etat biйlorusse est devenu un alma-mater. Ils apprennent non seulement le russe mais aussi. L`Amйricain Den йtudie maintenant le biйlorusse et parle dйjа mieux que beaucoup de natives de Minsk. La Chinoise E Unmei a essayй hйroпquement de maоtriser la philologie tchиque, mais une certaine partie des matiиres de cette spйcialitй ne se lisent qu’en biйlorusse (!) et elle ne parle pas cette langue. Les promus de la facultй de lettres n’ont pas de problиmes d’emploi dans leur patrie. Plusieurs d`eux travaillent dans le systиme des ministиres d’йducation de la Chine et du Viкt-Nam. A propos, l`Ambassadeur extraordinaire et plйnipotentiaire de la Rйpublique Populaire de Chine dans la Rйpublique du Bйlarus monsieur U Hunbign est un des premiers qui a fait autrefois son apprantissage de la langue au Bйlarus. La grande fiertй de la facultй sont les deux йtudiantes du cycle de prйparation au doctorat Lan Tsin (qui relie ses йtudes avec un travail prestigieux) et Wey Wey, la patronne du cйlиbre restaurant “Canard de Pйkin”. Le professeur de la chaire de la linguistique appliquйe Vladimir Karpov avec reconnaissance se rappelle du chinois Van Deu, il maоtrisait tellement bien la lanque russe qu`il a pu trouvй 3 inexactitudes au manuscrit de la monographie de son professeur intitulй “Langue comme un systиme”. “Je suis fier de faire mes йtudes а Minskа la facultй de lettres de l`Universitй d`Etat biйlorusse, — dit l`йtudiant de 3-иme annйe Tjan Jansyagn. C’est ma deuxiиme patrie. Je n`ai pas encore dйcidй que faire aprиs: rentrer dans mon pays natal oщ je deviendrai un interprиte ou continuer ma formation ici. Mais je ne doute pas que grвce а mes professeurs mon avenir soit liй entiиrement а la langue russe”.

“Oui, l`enseignement pour les йtrangers est payant. Mais il ne faut pas penser que l`argent dйcide tout. L`essentiel pour nous c’est le prestige de la facultй et la qualitй des connaissances, qui sont garanti par notre diplфme, — dit l`assistant du doyen pour le travail scientifique et la coopйration internationale Pavel Navoitchik. — Nous avons de trиs hautes exigences.

Premiиrement, le candidat йtranger doit obligatoirement finir la branche humanitaire de la facultй de formation prиs-universitaire et avoir dans son certificat des notes de 8 poins minimum. Deuxiиmement, si l`йtudiant ne vient pas а bout du programme, nous le rйvoquons ou nous l’expйdions pour un redoublement, mais cela pas plus d’une fois. Ils sont des йtudiants comme tous les autres indйpendamment de leur nationalitй. Pendant la premiиre annйe il est йgalement difficile d`expliquer aux Biйlorusses et aux йtrangers que mкme si il n’y pas de devoirs il faut pas vivre gaiement d’une session а l’autre. En effet, tous suivent les mкmes programmes d`enseignement. Le doyen de la facultй de lettres de l`Universitй d`Etat biйlorusse Ivan Rovdo n`a pas l’intention de faire des йloges sur les йtudiants. “Dans n`importe quel groupe on peut trouver d’excellents йlиves, des moyens, les йlиves mйdiocres et ceux qui ne lиve pas la tкte des livres, — dit Ivan Semenovitch. — Je ne cacherai pas cependant, qu’au total je suis content des йtudiants йtrangers. Depuis ma pratique de plusieurs annйes je ne me rappelle pas d’une seule plainte contre le processus d`йtude, tous sont contents. L`universitй fait tout son possible pour crйer les conditions dignes pour les visiteurs de notre pays. On renove quelques foyers et maintenant nous tвchons d’y йtablir des йtrangers, particuliиrement les stagiaires. Je pense que dans un avenir proche le nombre des йtudiants йtrangers s`agrandira encore plus. Avant tout parce que un diplфme biйlorusse est hautement apprйciй. Les йtudiants viennent “а la chaоne”: l`ami aprиs l`ami, le frиre aprиs la soeur, le fiancй aprиs la fiancйe. Aprиs la visite du Prйsident de la Chine on peut кtre sыr que dans tous les domaines de l`йconomie nationale la coopйration avec ce pays deviendra plus active, il faudra plus de spйcialistes parlant la langue russe en Chine et chez nous maоtrisant la langue chinoise. Thйoriquement nous pourrions accepter deux fois plus d’йtrangers, qu`aujourd`hui, mais pratiquement il n’y a pas assez de places dans les foyers et les auditoires.

Mais avec l`aide de l`Etat nous espйrons rйsoudre tous ces problиmes dans un futur rapide”. Pour les йtudiants йtrangers rкvant d’apprendre au Bйlarus, c`est une bonne nouvelle. Comme pour le pays. En effet, pour son prestige, pour son autoritй chaque spйcialiste, qui ont appris ici а estimer Tchekov et Koupala et qui, comme l`estafette, remet l`amour de la culture slave а ses compatriotes.

Larissa Krymova
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?