Le toit qui regarde dans l’avenir

La Bibliothиque Nationale va en premier lieu rassembler des ressources d’information nйcessaries, crйer un rйseau de recherche, accomplir les fonction d’un navigateur et d’un centre coordinateur dans l’espace mondial d’information
On a dйjа йcrit beaucoup sur la Bibliothиque nationale du Bйlarus. Il semble qu’on connaоt dйjа trиs bien l’aspect intйrieur de ses salles, de ses couloirs, de ses archives. Mais ce n’est qu’une impression illusoire. La construction d’une bibliothиque est un processus crйateur au cours duquel apparaissent de nouvelles idйes.

Conformйment au Protocole des missions du Prйsident du pays Alexandre Loukachenko du 17 mai 2005 а la base de la Bibliothиque Nationale on a commencй la creation du Centre rйpublicain d’information et de culture. Ce fait est devenu le sujet principal de l’interview avec le directeur de la Bibliothиque Nationale Roman Matoulski.

— Comment la crйation du Centre rйpublicain d’information et de culture va enrichir la Bibliothиque Nationale? Quelle est l’influence de cette idйe sur ses fonctions?

— Je voudrais remarquer que parallиlement а la construction on est en train de dйterminer le rфle de la Bibliothиque Nationale dans la vie de notre sociйtй. Le Prйsident du pays nous a chargй de crйer dans le bвtiment de la Bibliothиque Nationale un centre de presse international, une salle pour les rencontres et les pourparlers au plus haut niveau, une salle de confйrence polyfonctionelle а 550 places.

La conception de la crйation du Centre rйpublicain d’information et de culture а la base du bвtiment de la Bibliothиque Nationale est ratifiйe par le dйcret du Conseil des Ministres. L’idйe maоtresse de la Conception est une soit disante “construction intellectuelle” oщ tous les systиmes seront regroupйs en un seul et seront gйrйs d’un seul centre. Une autre idйe de la conception est que l’йdifice de la bibliothиque, rempli de systиmes “intelligents”, devienne la base du dйveloppement des technologies modernes de la formation des ressources informatiques.
Je dois souligner que l’automatisation n’est pas notre objectif principal, mais le moyen d’assurer un accиs facile des visiteurs а l’information nйcessaire indйpendamment du fait de sa prйsence dans notre bibliothиque ou sur un autre continent, que ce soit la demande faite а la bibliothиque mкme ou au fons du Polessiй au moyen du rйseau informatique.

— Comment allez-vous y parvenir?

— La Bibliothиque Nationale va en premier lieu rassembler des ressources d’information nйcessaires, crйer un rйseau de recherche, accomplir les fonction d’un navigateur et d’un centre coordinateur dans l’espace mondial d’information. Nous nous procurons des bases de donnйes informatiques de toutes sortes. Au cours du dernier trimestre de 2005 et du premier trimestre de 2006 nous envisageons d’acheter 15 bases de donnйes les plus necessaires d’aprиs un sondage effectuй parmi nos lecteurs. Aujourd’hui nous avons pratiquement crйй une salle de lecture virtuelle des thиses de doctorat de la Bibliothиque Nationale russe qui a un grand succиs parmi les lecteurs.

— Cependant les fonctions du Centre rйpublicain d’information et de culture ne se bornent pas а la satisfaction de la demande de telles ou telles connaissances?

— Le Centre socio-culturel sera composй de plusieurs йlйments, en particulier on y construira une gallerie de peinture, un musйe du livre et de la bibliothиque. On fait des nйgociations а propos de la vente pour le musйe des dйvantures spйciales pour y installer les impressions rares qui jusqu’а prйsent ont йtй cachйes aux yeux du public. On va crйer un systиme de salles de lecture consacrйes а la littйrature et aux arts oщ les professionnels pourront trouver tout le nйcessaire pour un travail intense, tandis que les amateurs du beau trouveront tout pour passer leur temps libre. Certains йlйments du centre socio-culturel seront organisйs d’aprиs le principe d’autorentabilitй. C’est un terrain sur le toit du bвtiment oщ d’une hauteur de 72 mиtres on pourra admirer le panorama de la ville avec ses alentours, mais aussi un centre de culture physique, un salon de beautй, un restaurant, un cafй. Mais je voudrais attirer votre attention au fait que cette infrastructure occupera le centiиme du volume du bвtiment. Chaque jours des milliers de visiteurs y compris mille personnes йtant le personnel administratif viendront travailler а la bibliothиque, il faut donc leur procurer un repas bon, vite fait, а un prix modйrй dans des conditions confortables. Le soir le cafй sera ouvert а un large public et aux touristes, on va y organiser des distractions.

— Je crois que le centre socio-culturel devrait avoir son propre club d’intellectuels…

— Le projet prйvoit un salon artistique littйraire qui va accueillir tous les amateurs d’art dans toutes ses incarnations. Nous attendons des demandes concrиtes et des propositions des unions artistiques et des clubs. En gйnйral je ne peux pas nommer une personne avec qui j’ai parlй qui n’ait pas exprimй le dйsir de faire parti de la vie culturelle de la Bibliothиque Nationale, de contribuer au dйveloppement des idйes du projet. Mais tous voudraient d’abord entrer dans les murs d’une nouvelle bibliothиque, sentir son atmosphиre, voir ses possibilitйs.

— Comment dans un nouveau bвtiment sera organisй le systиme d’accueil des visiteurs?

— La bibliothиque aura une entrйe principale du cфtй de l’avenue de l’Indйpendance. Tous les visiteurs seront enregistrйs et recevront un nouveau billet en forme de carte а puce en plastique. Le systиme de contrфle de l’accиs а l’entrйe principale ne permettra pas de pйnйtrer dans la bibliothиque sans billet, d’apporter а son intйrieur des substances dangereuses, d’emporter des livres sans autorisation. Il y a une rиgle rationelle propre а toutes les bibliothиques: il faut йviter le croisement des flots de gens. C’est pour зa que les zones particuliиres du centre auront leurs propres entrйes, par exemple, une entrйe а part sur le terrain, au cafй, au salon de beautй.

— Est-ce que le personnel administratif de la bibliothиque n’aura pas de difficultйs face а un йquipement supermoderne dont elle est munie?

— Le bвtiment de la Bibliothиque Nationale qui a йtй йlevй devant nos yeux est unique, il n’a pas d’analogues sur tout l’espace post-soviйtique et nous avons du personnel pour le travail dans ces nouvelles conditions. L’annйe passйe le Ministиre de la Culture a йlaborй et a ratifiй le programme conformйment auquel nous avons envoyй nos gens en apprentissage pour йlever leur niveau de qualification а l’Universitй de la culture et des art du Bйlarus et а l’Universitй d’Etat des problиmes de culture, deuxiиmement nous avons embauchй plus de 80 jeunes spйcialistes armйs de nouvelles connaissances.

Le “bвtiment intellectuel” de la Bibliothиque Nationale est reglй comme un seul mйcanisme et il incarne l’image de l’architecture
de l’avenir.

Svetlana Ishchenko
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости