Kobrynka est la ville de Kobryn

La place Zamkovaпa et la rue Souvorov sont les “empreintes” historiques de la jolie petite ville de Kobryn, se trouvant а 50 kilomиtres de Brest. La laiterie de Kobryn est la “perle” de l’industrie locale. Le premier village d’enfant du Bйlarus est aussi nй dans cette ville. La ferme privйe d’йlevage d’autruches, disposйe non loin de ce centre de district est elle aussi une curiositй touristique attrayante...
La place Zamkovaпa et la rue Souvorov sont les “empreintes” historiques de la jolie petite ville de Kobryn, se trouvant а 50 kilomиtres de Brest. La laiterie de Kobryn est la “perle” de l’industrie locale. Le premier village d’enfant du Bйlarus est aussi nй dans cette ville. La ferme privйe d’йlevage d’autruches, disposйe non loin de ce centre de district est elle aussi une curiositй touristique attrayante...

Deux йtoiles d’un triste destin...

La premiиre йcriture sur Kobryn date de 1287. Les annales d’Ipatievskaпa racontent que le prince Vladimir a offert а sa femme une ville entiиre. Selon cette lйgende, Kobryn provient d’une citй de pкcheurs sur la riviиre Kobrynka, qui est apparue au XI–XII siиcles (а l’heure d’aujourd’hui les historiens n’arrivent toujours pas а se mettre d’accord pour dire, si cette ville a йtй nommйe ainsi en l’honneur de la riviиre ou au contraire). Lors de fouilles faites en 1999 non loin du cite de l’ancien chateau a йtй dйcouvert une couche culturelle de plus d’un mиtre d’йpaisseur, contenant des cйramiques, datant du X–XI siиcles! Les ethnographes rйgionaux espиrent trouver un jour des documents йcrits prouvant, que l’origine de cette ville est beaucoup plus ancienne, qu’on ne le pense aujourd’hui.
Le destin a voulu, que la personnalitй la plus cйlиbre liйe а la ville de Kobryn soit le chef militaire russe Alexandre Souvorov. Dans cette ville il y a une rue, un musйe et mкme un hфtel, portant le nom de ce cйlиbre chef militaire russe. Donc, il est exclu d’arriver а Kobryn et de ne rien connaоtre sur Souvorov.
…En 1795 Ekaterina II a offert а Alexandre Souvorov une baguette de feld-marйchal et le domaine Kobrynski Klutch pour la rйpression rйussite de l’insurrection polonaise sous la direction de Tadeuch Kostuchko. A l’йpoque la ville, que Souvorov a reзu “en possession hйrйditaire йternelle” ne connaissait pas ses meilleures annйes. А cause des guerres et des йpidйmies Kobryn s’est transformйe en une petite ville pauvre, qui a perdu son droit de Magdeburg. Mais vu la surface de celle-ci, cette nouvelle possession fonciиre du feld-marйchal surpassaient de beaucoup ses possesions patrimoniales et cela le rйjouissait.
De 1797 а 1800 Souvorov n’a demeurй que rarement а Kobryn. Aprиs les Marches sur la Suisse et l’Italie il est arrivй ici avec un titre de gйnйralissime, mais gravement malade.
Les bourgeois locaux n’aimaient pas Souvorov, car il a essayй d’asservir les citadins, mais ceux-ci se sont rebellйs et ont demandй la protection du tsar russe Pavel I. Celui-ci a ordonnй а Souvorov d’oublier ses plans, en lui accordant encore en contre parti quelques maisons, y compris, celle, oщ est installй aujourd’hui le musйe historique de la guerre.
Beaucoup de choses dans cette ville parlent de Souvorov. А cфtй du musйe mentionnй se trouve la Maison de la culture, construite en lieu et place de l’ancienne йglise Petropavlovskaпa, oщ en 1800 ce chef militaire a assistй а une office divine. Mais les priиres ne l’ont pas sauvй de sa maladie mortelle, ni de la disgrвce de Pavel I quand ce feld-marйchal est arrivй а Pйtersbourg, oщ il est mort. Pour le 100-iиme anniversaire de la mort de Souvorov on a dйcidй de transfйrer sur le cimetiиre l’eglise Petropavlovskaпa, qui йtait construite en bois pour construire а sa place une nouvelle eglise en pierre. Mais, la guerre a empкchй la rйalisation de ce projet. Plus tard а la place de l’йglise en pierre on a construit la Maison de la culture, tandi que la petite eglise en bois, qui a survecue aux pillages des admirateurs ambitieux du gйnйralissime russe, aux nombreuses guerres et mкme а l’athйisme, aujourd’hui se trouve toujours sur le cimetiиre de la ville et est classйe monument d’architecture historique.
La place Zamkovaпa se rappelle aussi de Souvorov, car а l’йpoque sur celle-ci il restait encore quelques vestiges de l’ancien chвteau mais le nouveau propriйtaire de Kobryn a ordonnй d’aplanir ces restes. Mais par chance ce travail n’a йtй fini, car Souvorov est parti pour Pйtersbourg. En 1812 les troupes de Napolйon ont mкme pu camper dans les ruines des anciens murs de ce chateau. Dans les annйes 40 du XIX siиcle, lorsque l’on a construit le pont sur la riviиre Moukhovets, les restes du chвteau ont йtй dйfinitivement effacй de la terre. Depuis longtemps cette place s’est appellйe Zamkovaпa (du mot russe signifiant “chateau”), ensuite cette place s’est appellйe Komsomolskaпa, plus tard elle a йtй baptisйe Place du 700-iиme anniveraire de Kobryn et enfin recemmement on lui a rendu son nom historique et elle s’appelle de nouveau Zamkovaпa.
Sur la surface de cette place se trouvent deux perles architecturales et historiques de Kobryn: le bвtiment de la Cour de justice (maintenant Bureau de l’йtat civil) et la cathйdrale Alexandre Nevski, construite а la gloire des combattants russes, tombйs dans les batailles contre Napolйon.
А cфtй de cette cathйdrale se trouve un monument, qui est une sorte de carte de visite de l’ancien Kobryn, il est apparu а la veille des 100 ans de la premiиre victoire de l’armйe russe sur les troupes de Napolйon (а savoir, que dans les combats la ville a presque йtй effacй des cartes, 548 maisons sur 630 ont йtй brыlйes). En premier lieu sur le piйdestal de ce monument йtait sculptй un aigle bicйphale, dйchirant une couronne avec la lettre N dans le centre, ce qui symbolisait la victoire de la Russie sur Napolйon. Quelques annйes aprиs, pendant la premiиre guerre mondiale, les Allemands ont retirй l’aigle et les deux plaques commйmoratives latйrales. Ensuite sur le piйdestal est apparu le buste de Tadeuche Kostuchko, qui y est restй jusqu’au milieu du siиcle passй. Puis Kostuchko a йtй remplacй par un aigle de bronze avec les ailes ouvertes, tenant dans son bec une couronne de laurier. Aujourd’hui on peut voir ce monument ainsi...
...Dans l’histoire de Kobryn se sont йtonnamment entrelacйs deux destins, celui d’Alexandre Souvorov et de Tadeuche Kostuchko. Le chef de l’insurrection nationale de 1794, hйros national de la Pologne, des USA et citoyen honorable de la France, Kostuchko est nй а quelques dizaines de kilomиtres de la ville de Kobryn, dans une famille noble. Aux abords du village de Divin, non loin de Kobryn, les dйtachements de Kostuchko ont йtй battus par l’armйe de Souvorov. Un peu plus tard sur l’ordre d’Ekaterina II Kostuchko a йtй jetй en prison dans la Forteresse Petropavlovskaпa et Souvorov pour la repression des insurgйs a reзu le titre de feld-marйchal et la ville de Kobryn en possesion...

Etre une mиre est une vocation

En 11 annйes les journalistes ont beaucoup йcrit sur le premier village d’enfant du Bйlarus, qui est la deuziиme carte de visite de Kobryn, et il est vraiment difficile de trouver un nouveau sujet pour en parler.
Le sous-directeur du travail d’йducation Svetlana Chtcherbova me propose de faire connaissance avec Tatiana Travina, qui est la derniиre mиre adoptive arrivйe dans ce village.
Tatiana est une dame charmante d’un вge mыre. Elle nous a accueilli dans l’entrйe confortable et vaste de la villa numйro 12.
Dans la maison il n’y avait que Sacha, Ania et Kirill (Kirill a 15 ans et est le propre fils de Tatiana), les quatres autres йtaient а l’йcole.
Pour elle, comme pour plusieures autres femmes, qui sont venues au village d’enfant pour “travailler en tant que mиre adoptive” ceci est devenue une vйritable vocation, car ce travail pour elles n’est plus une profession, mais toute une vie. Tatiana a d’abord essayй le rфle d’aide aux mиres adoptives et lorsque quelques temps aprиs est apparu un poste vacant de mиre adoptive, elle l’a acceptй, йtant persuadйe que cela йtait dans ses possibilitйs.
— “Nous avons pris des enfants dans diffйrentes maisons d’enfant et refuges se guidant du principe “si l’on s’est plu l’un et l’autre, cela veut dire, que l’on s’entendra bien”. Alla Tiamtchik nous йcrivait des lettres de l’internat, dans lesquelles elle nous demandait de la prendre avec nous et nous l’avons prise”, Tatiana Travina m’explique en dйtail l’origine de sa grande famille unie.
…Avec Svetlana Chtcherbova on peut parler d’enfants pendant des heures. Cette ancienne professeur de langue et de littйrature russe, travaillant ici depuis plusieures annйes, est devenu l’йducateur, le psychologue et une mиre pour des dizaines de gamines et de gamins.
— Nous “avons souffert” pour crйer une bonne base lйgislative, parce que nous avons йtй les premiers fondateurs au Bйlarus d’un village d’enfant, dit le professeur. “Maintenant il nous faut penser ensemble, comment pouvons-nous aider nos promus, car ce n’est pas pour rien que l’on dit: les petits enfants provoquent de petits problиmes, les grands enfants de grands problиmes…
— Nous avons aidй а se prйparer а la vie adulte plus de 30 jeunes hommes et jeunes filles, Svetlana Grigorievna nous montre les photos de ses promus. “Nous surveillons le destin de tous ceux, qui йtaient chez nous”.

L’hiver n’effraie pas les oiseaux d’Afrique

Les sйrieux froids de janvier nous ont mis devant une grave question: est-ce que les autruches survivront aux froids, oui ou non. Mais ces oiseaux-gйants, venant d’Afrique, n’ont pas souffert de l’hiver biйlorusse, car mкme lorsque la colonne de mercure du thermomиtre indiquait moins vingts degrйs, les autruches йtaient dans des locaux non chauffйs, а moins quinze degrйs elles se promenaient dans les voliиres, en йtonnant les touristes et les йcoliers qui eux, rйsistaient beaucoup moins au froid biйlorusses.
Dans cette ferme d’autruche habitent maintenant prиs de 600 grands oiseaux et leurs enfants. Elle se trouve non loin de Kobryn, dans le village de Kozichtche. Pour l’instant c’est la seule au Bйlarus et elle entre dans le nombre des plus grandes fermes d’йlevage d’autruches en Europe.
La hauteur d’une autruche noire d’Afrique est de 2,5 m, son poids de 150 kg. Cette oiseau vit environs 70 ans et ponde des oeufs sur 35 а 40 ans. La viande et les oeufs d’autruche sont trиs apprйciйs des partisans d’une alimentation diйtйtique. La viande ne contient pratiquement aucune graisse, tout en ayant un goыt savoureux et doux. Les coquilles des oeufs d’autruche sont souvant а la base de vrais chef-d’oeuvres d’art. Le cuir de cet oiseau est trиs apprйciй de part sa soliditй, qui est comparable а celui de l’йlйphant. Avec celui-ci on produit des chaussures et des articles de mercerie. Pour la mйdecine et les produits de beautй la graisse d’autruche est trиs apprйciй. Les griffes, elles aussi sont utilisйes dans le traitement des diamands, les cils font des pinceaux d’une trиs haute qualitй. Bien que la mode des plumes d’autruche pour l’ornement des chapeaux fйminins soit passйe depuis longtemps, ils restent pour celles-ci une immense demande des йcoliers, qui les achиtent par dizaines en souvenir de leur visite а la ferme.
Cette ferme d’autruche est encore jeune, et parler de potentiel industriel est un peu tфt. Par contre, elle attire les touristes comme des aimants…

Valentina Kozlovitch
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?