Expйrience soufferte

Les dйputйs ont dйposй l’initiative de la crйation du fonds international de Chernobyl
Il y a juste 20 ans le monde a йtй bouleversй par la nouvelle de la catastrophe technogиne la plus affreuse dans l’histoire du genre humain — l’accident а la centrale nuclйaire de Chernobyl. La Biйlorussie, comme l’йtat le plus souffert dans cette tragйdie, seule surmontait pendant toutes ces annйes les consйquences de l’accident, dйpensant pour cela des efforts et des moyens йnormes. En effet nous avons rйussi а faire beaucoup, mais il reste encore des problиmes qui exigent leur solution. Dans la Chambre des Reprйsentants ont lieu des auditions parlementaires, devenues dйjа traditionnelles, sur le sujet du Tchernobyl. Y ont pris part non seulement les membres du parlement, mais aussi bien les chefs des ministиres et des dйpartements, les savants йminents, les experts. Le rйsultat des auditions sont devenues les recommandations au Gouvernement, qui peuvent кtre considйrйes comme le programme des actions ultйrieures pour la rйhabilitation des zones victimes de l’accident.

C’est le speaker de la Chambre des Reprйsentants Vladimir Konoplev qui a formulй le plus prйcisйment le but des auditions. D’aprиs lui, la discussion а un niveau si haut doit contribuer а attirer l’attention supplйmentaire du monde vers les problиmes de Tchernobyl, vers la consolidation de la coopйration internationale dans le domaine de la lutte contre les consйquences des catastrophes technogйniques et des sinistres. “La tragйdie, pareille а celle que les Biйlorussiens ont survйcue, peut avoir lieu dans n’importe quel pays. L’expйrience amassйe par nous dans le domaine de l’йlimination des consйquences de la catastrophe de Tchernobyl et dans la crйation du systиme de la rйsistance aux sinistres possibles a une grande importance internationale. Appelant la communautй internationale а l’interaction nous n’attendons pas tout simplement l’aide, mais nous sommes aussi prкts а coopйrer а des conditions mutuellement avantageuses”, — a dit le prйsident de la Chambre basse du Parlement.

Au problиme de l’aide internationale а la Biйlorussie dans l’йlimination des consйquences de la catastrophe а la centrale nuclйaire de Tchernobyl se sont aussi adressйs les autres orateus, ce qui est bien dйmonstratif.

Beaucoup d’entre eux mentionnaient que la Biйlorussie apprйcie beaucoup les efforts des pays, des organisations et des personnes concrиtes qui nous aident. Mais les moyens des donneurs йtrangers permettent de rйsoudre une partie insignifiante des problиmes. Le prйsident de la Commission des dйputйs sur les problиmes de la catastrophe de Tchernobyl, l’йcologie et l’utilisation de la nature Vytaliy Koulik m’a racontй que suivant la ligne des relations interparlementaires les dйputйs se sont adressйs а plusieurs reprises а de diffйrentes organisations internationales avec la demande de la coopйration dans la rйalisation des programmes sociaux et йconomiques concrets. “Il est l’heure dйjа de passer de l’aide humanitaire sous forme de vкtements et alimentation а la rйalisation de projets йconomiques sйrieux, — rйflйchit le parlementaire. — La tвche principale du Gouvernement et du Parlement dans la coopйration sur le problиme de l’йlimination des consйquences de la catastrophe de Tchernobyl c’est d’attirer les investissements dans l’йconomie des rйgions victimes de la catastrophe.”
Mais le dйputй a aussi reconnu que l’intйrкt de la part des partenaires occidentaux n’y est pas encore grand: “Il y a encore trиs peu d’investissements concrets. Et c’est cette aide-ci qui est plus importante pour nous maintenant que l’aide humanitaire.” Mais malgrй tout cela il y a des espйrances pour l’amйlioration de cette situation. Une des initiatives des dйputйs affermie dans le projet des recommandations au Gouvernement selon les rйsultats des auditions parlementaires est la suivante: “S’adresser aux gouvernements des pays йtrangers avec l’initiative de la crйation du fonds de Tchernobyl pour le financement des mesures pour la liquidation des consйquences de la catastrophe а la centrale nuclйaire de Tchernobyl”.

Anatol Nemirovitch
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?