Des traces sur la neige

Les Biйlorusses n’йtaient pas des йtrangers au XX-iиme Jeux Olympiques de Turin
De se retrouver aux Jeux Olympiques c’est comme dans un conte. Ce sont des compйtitions incomparables et le rкve s’est transformй en rйalitй, c’est un sommet, atteint par les sportifs grвce а un entraоnement obstinй et long. Chacun d’entre eux aspire а montrer aux Jeux ses meilleurs rйsultats et, probablement, que c’est pourquoi que l’Olympiade est si riche en surprises.
Pendant les 17 jours des Jeux de Turin, le monde sportif a oubliй les autres compйtitions. En Italie on a mкme oubliй “la vache sacrйe” le football. Les nouvelles de l’intervention de l’йquipe de la “Juventus” de Turin dans le championnat se sont noyйes dans le tourbillon des rйsultats aux arиnes d’hiver, oщ chaque jour se gagnaient un assortiment de mйdailles, et lors de la remise des mйdailles sur la place principale se rйunissait plus de monde, que dans un stade de football. Ce qui est sans prйcйdent pour l’Italie!

L’ouverture des Jeux est la carte de visite de ceux-ci. Cela aussi est une compйtition originale des metteurs en scиne, des crйateurs et, certes, des йquipes. En effet, en dehors de la prйsentation au public des participants on montre un dйfilй original de mode. En outre les efforts des couturiers biйlorusses ne sont pas restйs inaperзus: le style sйvиre et rйservй ressemblant а la symbolique nationale, n’a pas laissй indiffйrent les Italiens et les visiteurs de l’Olympiade. D’ailleurs, les Biйlorusses se sont distinguйs non seulement pendant la cйrйmonie inaugurale de l’ouverture par leurs effet vestimentaire, mais aussi directement sur l’arиne olympique.

Les XX-iиme Jeux commйmoratifs d’hiver Olympiques ont йtй pour la selection du Bйlarus des plus difficiles dans toute l’histoire souveraine sportive du pays. Les ennuis continuaient encore pour nos athlиtes longtemps avant le dйbut, lorsque la cйlиbre skieuse Stefania Belmondo a allumй la flamme olympique au-dessus du “Stadio Olimpico”. Je pense, que personne n’a oubliй la sensation principale de l’Olympiade de Salt-Lake-City-2002, quand au ¼ de finale du tournoi de hockey l’йquipe biйlorusse a fait tomber des compйtitions le favori “en fer” l’йquipe de la Suиde. Il est clair, que les supporters prйsents en Italie comptaient sur une intervention au moins йgale des hockeyeurs, d’autant plus que ces derniers temps, grвce au soutien de l’Etat, le sport et en particulier le hockey s’est dйveloppй au Bйlarus par des pas de sept lieues. Cependant le sport est imprйvisible. Il se trouve probablement dans son histoire peu de duels si dramatiques, que celui de Riga, oщ se passait le tournoi de qualification pour l’Olympiade. Pour une seule feuille de route а Turin luttaient 4 йquipes et dans le match dйcidant se sont rencontrйes les sйlections du Bйlarus et de la Lettonie. Les Biйlorusses auraient mкme acceptй une partie nulle et cela aurait йtй le bonheur: 10 minutes avant la finale ils gagnaient а 4:2, mais ici quelque chose de surnaturel a eu lieu, en 4 minutes l’йquipe biйlorusse a rйussi а manquer 3 rondelles et a perdu la rencontre. Cela a йtй un choc, car pour la premiиre fois dans l’histoire du hockey biйlorusse, il devrait se passer d’Olympiade.

Une autre surprise dйsagrйable attendait notre patineuse de vitesse Angelika Kotuga avant le dйpart des Jeux. Des soupзons d’utilisation de prйparations interdites l’ont faite tomber du cycle prйparatoire pour presque une annйe. Et bien que dans le bilan la faussetй de l’accusation soit prouvйe, Kotuga n’a pu rйcupйrer une forme optimale pour les principaux dйparts, alors quil y a encore une annйe elle йtait considйrйe comme la principale candidate а la mйdaille d’or.

Nйanmoins, malgrй toutes ces pertes, les sportifs biйlorusses ont jouй а Turin des rфles en vue. La championne la plus sыre de l’Olympiade est la biathlonniste Olga Nazarova, car absolument dans toutes les courses, rentrant dans le programme des Jeux Olympiques, Nazarova s’est trouvйe dans les huit plus forts! Et que pour monter sur le podium un rien s’en ait fallu et nous croyons qu’elle se montrera encore.

Idem pour les sportifs biйlorusses de freestyle, qui а chaque dйpart se sont invariablement comptйs parmi les favoris. On peut seulement compatir sur Alla Tsuper, possesseuse constante du prix d’йtape de la Coupe du monde, qui est restйe de nouveau en dehors du podium. Cela est trиs fвcheux. Mais comme on dit, il n’y a pas de bien sans mal. Assol Slivets qui jusqu’а maintenant n’йtait pas une йtoile a inversй les rфles en devenant le leadeur de l’йquipe biйlorusse. Les sauts d’Assol sont toujours trиs complexes et si son atterrissage est fait avec succиs, les juges ont une estimation digne de ce travail. Cela s’est passй а Turin. Maintenant nous pouvons avec raison dire, que dans le freestyle fйminin s’est allumйe encore une йtoile avec label “Fait au Bйlarus”.

Mais le monde connaоt l’йcole biйlorusse de freestyle pour hommes depuis longtemps, car en 1998 а Nogano un sportif inconnu Dima Dachtchinski a rйussi а gagner “le bronze”. А Salt-Lake-City il a sautй, hйlas, avec un dos endommagй, c’est pourquoi il a fallu oublier une autre mйdaille. Par contre sur les tremplins d’Italie Dachtchinski йtait de nouveau а la hauteur et sans de petites ratures pendant le deuxiиme saut celui-ci aurait pu кtre le champion! Il faut dire, qu’avec une deuxiиme place celui-ci ne s’en est pas chagrinй, ayant dйclarй aux journalistes, que dans 4 ans а Vancouver il rйalisera son rкve et deviendra champion olympique.

Ce rкve aujourd’hui n’a pas non plus йtй vйcu par Sergueп Dolidovitch. Il avait de grands espoirs pour Turin, mais probablement que quelqu’un en haut a dйcidй, que le temps pour le skieur biйlorusse n’est pas encore venu. Autrement, comment expliquer la monstrueuse malchance de Sergueп dans les Alpes. D’abord il n’a pas йtй admis dans la course de poursuite а cause d’un niveau trop haut d’hйmoglobine dans le sang, ce qui probablement a йtй produit par l’altitude en haute montagne. Et Dolidovitch a йtй expйdiй а la maison а Minsk, oщ il s’est entraоnй pour la course finale de ski du programme olympique. Son hйmoglobine revenu а la norme, Sergueп dans le marathon de 50 kilomиtres s’est trouvй а nouveau parmi les candidats aux premiиres places. Tout allait au mieux pour que Dolidovitch monte sur le podium, mais le destin du sportif en a dйcidй autrement. Lors des 2 derniers kilomиtres avant le finish, le Biйlorusse, qui йtait en tкte, s’est heurtй а l’entraоneur autrichien, qui йtait sorti de la ligne en courant, pour donner une boisson а son sportif Mikhaпl Batvinov, mais il a fait cela tellement imprudemment, qu’il s’est directement retrouvй “sous les skis” de Dolidovitch. La collision, puis la chute et la cassй des batons ont coыtй au Biйlorusse la mйdaille. Il a quand mкme rйussi а se relever et mкme a rattraper sur le segment final 10 secondes sur les leaders partis en avant, mais n’a pu faire plus que 12-iиme dans la finale.

Au total, en examinant l’intervention des sйlections olympiques du Bйlarus а Turin, on peut dire, que les йquipes en vertu de diffйrentes raisons n’ont pu faire dйcouvrire entiиrement leur potentiel. Le Bйlarus est toujours riches en talents et envisage de prouver сеla lors de leur participation а Vancouver. Nous attendrons …

Sergueп Kanachits
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?
Новости
Все новости