Une tentation reste toujours une tentation

Conversation avec un prкtre sur les faiblesses humaines
Aujourd’hui notre interlocuteur est le doyen de la paroisse orthodoxe de la Nativitй de Notre Dame de la rйgion de Minsk, le prкtre Pavel Kivovitch.

— Aujourd’hui, c’est vraiment le temps des tentations sйrieuses, en plus la situation s’aggrave suite а notre йducation reзue dans une йpoque athйistique. Plus un flux d’information dйtruisant la personne et sa nature morale.

— Mais les tentations sont йternelles, n’est-ce pas? Elles acquiиrent simplement une nouvelle enveloppe du temps.

— Les tentations prennent le dessus toujours et constamment. Parce que l’essence de la personne ne varie pas.

— Est-ce qu’on peut diviser les tentations en tentations globales abordant des bases spirituelles et en tentations plus petites, pas importantes?

— Non. Une tentation reste toujours une tentation. Tu es un chrйtien ou non, un croyant ou non, tout de mкme, la tentation dйtruit ton integritй et ton humanitй.

— Quel sont les tentations qui prйdominent aujourd’hui?

— Je diviserais les notions: les tentations pour des gens d’йglise et les tentations pour des gens orthodoxes selon le baptкme, mais non d’йglise selon leur mode de vie.
Le diable tente toujours de la mкme faзon les gents а toutes les йpoques. C’est l’attitude envers la tentation qui est diffйrente. Pour les gens qui vont constamment а l’eglise et qui se confessent et communient, lutter avec une tentation signifie suivre leurs vies, leur volontй, ne pas donner une possibilitй au pйchй de se manifester, de se rйaliser.

— C’est-а-dire prendre des mesures prophylactiques?

— On peut dire comme зa. On rйussit а le faire oui ou non, c’est une autre question.
Pour une personne qui ne suit pas la mode de vie d’йglise, une tentation moderne est comprise dans la plupart des cas comme une manifestation physique du pйchй qu’elle a dйjа fait.
Certes, les pйchйs charnels, n’ont jamais quittй l’humanitй et ne la laisseront pas.

— Les gens, qui se confessent, avouent-ils cela?

— Je tвche de ne pas le demander directement. Bien qu’il faut se rendre compte que n’ayant pas exprimй d’йtat spirituel lors de la confession, on n’acquerra rien. Mais il y a une catйgorie de gens, qui ne souhaitent mкme pas parler de ce sujet complexe, c’est trop horrible pour eux d’en patler, en plus notre йducation nous retient. Mais une personne d’йglise avoue ses pйchйs et demande de l’aide. Mais il est pas possible de prescrire un mйdicament, une recette pour tous n’existe pas.

— On peut faire, comme dans une oeuvre de Tolstoп, couper un doigt.

— On peut, mais les pensйes ne disparaоtront nulle part, la tкte on ne la coupera pas.

— Quelle est votre point de vue sur la place de l’argent dans la hiйrarchie des tentations d’aujourd’hui?

— Mes paroissiens sont des gens principalement modestes, mais la tentation de l’argent existe tout de mкme en forme de pйchй de cupiditй.

— Vous кtes le doyen de la paroisse village et vous travaillez simultanйment а Minsk. Est-ce qu’il y a une diffйrence entre les paroissiens de village et ceux de la ville?

— Dans les tentations il n’y a pas de diffйrence: ce qui est important pour le diable c’est l’вme. La diffйrence se manifeste dans la notion “mentalitй”. C’est pourquoi elle ne se voit que dans l’approche et l’attitude а l’йglise.
A mon arrivйe en banlieue l’йglise a йtй brulйe pendant la guerre. Quelques gйnйrations ont vecu sans traditions d’йglise. Tandi que dans la ville d’habitude il ‘y a au moins une ou deux йglises gardйes. En outre, а l’йpoque beaucoup de gens des villages ont dйmйnagй dans les villes, ces gens ont pu garder une certaine reprйsentation de la foi. Le rйsultat, les gens croyants se sont concentrйs dans les villes et non pas dans les villages, comme pensent beaucoup aujourd’hui.

— Les habitants de la capitale considйrent la rйgion de Minsk comme une rйgion prestigieuse. Vous devez devenir “un prкtre VIP”.

— On peut pas parler des “prкtres-VIP”. Cela amиne а la tentation. Nous n’avons pas le droit d’appliquer des termes pareils. Quant а moi, je ne risque pas de devenir une personne VIP. Mais mкme si cela arrive dans la vie, ici il n’y a aucune faute du prкtre. Son devoir est de communiquer avec les gens. Mкme quand une personne VIP vient le voir, le prкtre s’est engagй tout de mкme а exйcuter sa mission, et il le fait. C’est Dieu qui l’a bйnit.
A mon avis, nous ne parlons pas assez avec nos paroissiens. Nous attendons qu’ils viennent nous voir, tandi qu’il faut aller а leur rencontre.

— Est-ce qu’il est possible de vivre sans jamais ne rien faire d’injuste? Ce n’est pas sans raison que l’on dit: celui qui ne pйchera pas, ne se repentira pas.

— Vous croyez que l’expйrience du pйchй donne l’expйrience de la confession? C’est une position incorrecte. Cette question a йtй examinйe par la thйologie et par la morale.
En effet, les gens ne peuvent pas vivre sans pйcher. La seule personne sans pйchй est notre Dieu Jйsus Christ, qui a vйcu une vie humaine. Mais les gens peuvent quand mкme vivre de faзon а avoir la possibilitй de justifier leur pйchй devant Dieu. Parce que le sens de toute notre vie est le sauvetage de l’вme et son immortalitй.

— En appelant йviter la tentation, l’йglise appelle а une ascиse?

— Oui.

— Cependant, il est impossible que tous les gens de la terre soient des ascиtes.

— L’expйrience de l’йglise montre ce qu’est rйel et ce qui est irrйel, car il y a des gens qui ont vйcu leur vie humaine avec toutes ses tentations et ils ont vecu dignement.

— Tout le monde ne peut pas кtre ermites.

— Pas des ermites, mais respectieux envers la fois.
Un ermite refuse la vie sйculiиre, mais mкme lui est incapable d’йviter les tentations.

— Mкme si’il n’y a personne et rien autour?

— On garde toujours en mйmoire sa vie passйe.

— Qui est le plus grand pйcheur: celui qui tente ou celui qui cиde а une tentation ?

— C’est la personne qui tente et qui provoque la tentation. Cette personne a le double pйchй: lui-mкme vit avec la tentation et elle y plonge l’autre. Dieu dit par rapport а ces personnes qu’elles feront mieux d’accrocher une meule de moulin а leur cou et d’aller en mer.

— C’est-а-dire que celui qui donne un rouble а l’ivrogne ou des bouteilles pour qu’il puisse les vendre, est un plus grand pйcheur, que l’ivrogne?

— Dieu nous dit: ne jugez pas et vous ne serez pas jugйs. Dieu ne juge pas d’aprиs les principes humains. Nous ferons tout pour dйtruire une personne et Dieu le juge d’aprиs l’amour envers les gents.

— Alors, la faiblesse est une justification pour le pйcheur?

— Devant les gents — oui. Devant Dieu — non.
Il n’y a pas longtemps une femme qui vendait de la drogue est venue me voir, elle me l’a avouй. Maintenant sa fille a une maladie mortelle. C’est-а-dire que dйjа au niveau de la personne, on constate qu’elle a compris ce qu’elle avait fait. Ce sont nous-mкme qui devons changer. Si nous ne le faisons pas, viendra la justice de Dieu: les brebis — а droite, les loups — а gauche.

— Est-il difficile d’кtre une personne humaine?

— Oui, c’est difficile. Quand on a demandй а Dieu: comment un кtre humaine peut vivre? Il a rйpondu que ce n’est pas facile pour les gens, mais aussi pour Dieu.

Galina Oulitenok
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?