Une marque commerciale connue et populaire

Fabriquй au Bйlarus – utilisй au Viкt-nam
Quand un paysan vietnamien rкve а un tracteur, il s’agit sыrement d’un tracteur biйlorusse. On peut ne pas y croire mais c’est vrai. La marque de l’Usine de tracteurs de Minsk est la plus connue au Viкt-Nam. Tous les tracteurs de plus de 50 C.V. travaillant aujourd’hui sur les champs de ce pays, sont originaires du Bйlarus. La popularitй de cette techniques est tellement grande que tous le matйriel didactique pour les conducteurs de tracteur et les mйcaniciens est crйй а l’exemple des tracteurs biйlorusses.

Cette situation peut кtre expliquйe par des raisons diffйrentes, une des raisons est l’embargo йconomique que les Etats-Unis ont dйclarй au Viкt-Nam juste aprиs leur dйfaite dans la guerre. Bill Clinton a levй l’embargo en 1994, mais le marchй vietnamien йtait dйjа assimilй par des pays socialistes. Mais travailler au marchй dans des circonstances favorables est une chose, autre chose est de garder sa position au marchй dans une situation changйe. La production biйlorusse a rйussi а le faire — elle fait concurence а des sociйtйs comme “Renault”.

Le directeur de la corporation “Mekong” Chan Min Chi a dit que les Franзais avaient apportй au Viкt-Nam mille tracteurs et offraient littйralement leurs voitures aux paysans presque gratuitement pour attirer des clients potentiels. Aprиs avoir essayй les tracteurs franзais, les sages paysans vietnamiens sont revenus aux tracteurs biйlorusses auquels ils йtaient habituйs. Pourquoi? Voici l’explication du paysan Nguen Ngok Loп: “Le tracteur biйlorusse est trиs commode, universel, il a beaucoup de diffйrents dispositifs rapportйs, il est facile de travailler sur ce tracteur, de trouver des piиces de rechange. J’ai travaillй sur le tracteur biйlorusse а Binfyoke — je prйparais la terre pour le plantage de la canne а sucre et de la fиve. On peut utiliser ce tracteur pour prйparer la terre au plantage des arbres de caoutchouc”.

Pour trouver des piиces de rechange, il faut s’adresser а Chan Min Chi. Il travaille avec les tracteurs depuis 27 ans et connaоt ces voitures sur le bout du doigt. Il a commencй comme un simple mйcanicien, aujourd’hui sa compagnie garantit la rйparation de votre tracteur en 48 heures. Il ajoute avec fiиretй: “Vous ne trouverez null part un niveau de service pareil”.

En plus, а la diffйrence des tracteurs franзais, les tracteurs biйlorusses sont bien adaptйs au climat tropique. Les tracteurs “Bйlarus” qui travaillent aujourd’hui dans les champs vietnamiens ont une cabine, des radiateurs et des thermostats modifiйs.

Le gouvernement de Viкt-Nam a assignй а la corporation “Mekong” une grande somme d’argent — un million de dollars — pour l’organisation des projets d’essai de location de voitures. Chan Min Chi explique le sens de ces projets: “Un tracteur biйlorusse а chaque paysan vietnamien”. Mais ce n’est pas toujours possible pour des raisons objectives.

Chaque famille qui habite la campagne a un lot de terrain d’une superficie d’un demi hectare. Les familles invitent souvent des conducteurs de tracteur comme Nguen Ngok Loп а frais communs pour tout le village.
En 1988 le gouvernement vietnamien a commencй la politique de rйnovation — “doп-moп”. En gardant le rфle dirigeant du gouvernement dans l’йconomie on a commencй а favoriser le secteur privй — dans l’agriculture aussi bien que dans l’industrie. Aujourd’hui les paysans peuvent organiser leur propre production. Le gouvernement leur loue un vieux tracteur de l’Usine de tracteurs de Minsk (les tracteurs qui ont travaillй pendant 20–25 ans sont en bon йtat), aprиs 2–3 ans de travail les paysans peuvent dйjа acheter leur propre tracteur. La premiиre acquisition c’est d’habitude un vieux tracteur japonais. Quelques ans plus tard un paysan vietnamien peut se parmettre un tracteur de ses rкves qui, comme j’ai dйjа dit, est fabriquй au Bйlarus. Le paysan doit payer 30 pour-cent du coыt, pour le reste il reзoit un crйdit de l’Etat. Chan Min Chin est sыr: “Si les rythmes de croissance de l’йconomie vietnamienne restent les mкmes, nos paysans vont s’enrichir et pourront acheter plus de tracteurs, et ce seront sыrement des tracteurs biйlorusses”.

Dans les champs vietnamiens travaillent 6 mille tracteurs biйlorusses
Encore une entreprise biйlorusse qui s’est fixйe au marchй vietnamien — BelAZ — a dы aussi adapter sa production aux exigences du climat tropique. Ses camions-dйchargeurs puissants sont demandйs aux carriиres de charbon non loin de la ville de Halong, mais aussi au Laos voisin. Certains camions, aussi bien que les tracteurs, sont assez vieux — ils ont plus de 25 ans. Nйanmoins ils continuent de travailler — il n’y a pas de meilleure publicitй aux produits biйlorusses.

Chen Bin, le chef adjoint du dйtachement de voitures а la mine de charbon Deo Naп, dit:

“Un camion BelAZ est une bonne voiture, nous l’utilisons depuis longtemps. Je voudrais qu’il y ait plus de voitures comme зa”.

Les tracteurs et les camions-dйchargeurs ne sont qu’un article de l’exportation biйlorusse au Viкt-Nam. J’ai beaucoup voyagй dans ce pays. Je rencontrais partout mes “compatriotes”: les modifications diffйrentes de nos MAZ, des motocycles “Minsk” que j’ai vus dans les montagnes non loin de la frontiиre de Laos”. “Il n’y a rien d’йtonnant, m’ont assurй les spйcialistes du Centre tropique russo-vietnamien qui йtudie l’aptitude de la technique diffйrente de travailler dans un climat tropique. — Vos motocycles sont les meilleurs pour les montagnes”.

En 2005 l’exportation des produits biйlorusses au Viet-nam a augmentй de 40 pour-cent, chaque annйe la gamme des marchandises biйlorusses devient de plus en plus variйe, m’a-t-on assurй а notre ambadssade.

Aujourd’hui on envisage de crйer des entreprises d’йconomie mixte.
L’ambassadeur du Bйlarus au Viкt-Nam Alexandre Koutselaп dit: “Nous йtudions la question de la crйation d’un centre commun de design pour la production des circuits intйgrйs, c’est un projet sйrieux et а long terme. Le cфtй vietnamien a dйjа assignй les moyens financiers pour la rйalisation de ce projet. Encore un projet commun: MAZ envisage d’organiser ici un atelier de montage. Les premiers voitures MAZ locales apparaоtront dans l’immйdiat. Plisieurs entreprises biйlorusses peuvent collaborer de cette faзon avec le Viкt-Nam”.

Il faut ajouter qu’un grand rфle dans le dйveloppement des relations biйlorusso-vietnamiennes, non seulement dans le domaine йconomique mais dans tous les autres domaines, appartient aux gens. Presque 3000 mille promus des universitйs biйlorusses travaillent maintenant au Viкt-Nam.

Le Viкt-Nam est de plus en plus souvent appelй un nouveau miracle asiatique. En regardant les nouvelles zones йconomiques qui apparaissent prйcipitamment, les gens travailleurs, on comprend que ce pays a de l’avenir. Le gouvernement est persuadй que dans 14 ans le pays sera parmi les pays les plus dйveloppйs du monde. Aujourd’hui Viкt-Nam est un des leaders mondiaux de la production du riz, du cafй, du caoutchouc, des produits de mer de haute qualitй, des chaussures. Les marchandises vietnamiennes serrent les concurrents asiatiques aux marchйs mondiaux. Il est agrйable de savoir que plusieurs projets vietnamiens qui ont du succиs, contiennent une composante biйlorusse.

Hanoп – Danang — Hochimin
Inessa Pleskatchevskaпa
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?