Une leзon d’histoire non ennuyeuse

<img class="imgl" alt="" src="http://www.belarus-magazine.by/images/11065501.jpg" />Des animateurs biйlorusses tournent un dessin animй sur l’hйraldique
Pour le studio de films d’animation “Belarusfilm” ce projet est pour l’instant “un secret de portefeuille du studio”. L’information initiale, que l’on a pu entendre est trиs pauvre: c’est un dessin animй, qui parle de l’histoire des armoiries des villes biйlorusses.
Les employйs du studio assurent, que l’idйe d’incarnation de l’histoire dans les dessins animйs flottait dans l’air depuis longtemps. Dans les annйes 70 du XX sciиcle on parlait dйjа de la crйation de quelque poйsie historique йpique. Et, enfin, des sujets du passй peuvent se rйanimer dans un dessin animй.
— Les moyens pour la crйation de ce dessin animй proviennent du Fonds prйsidentiel de soutien de la culture et de l’art, — explique le directeur du studio de films d’animation Igor Galinovsky. — Nous commenзons par les armoiries de Minsk, ensuite nous parlerons de celles des chefs-lieux biйlorusses. Pour nous ce travail est trиs intйressant, car il se rйalise en dehors de notre planning et dans un trиs bref dйlais. Les trois premiers sujets doivent кtre prкts pour le 31 dйcembre de cette annйe.
Bien que l’histoire de l’apparition des armoiries urbaines soit devenues lйgendaires, chacune d’elles a une sйrieuse base scientifique. L’auteur du scйnario Dmitry Yakutovitch a lu beaucoup de littйrature historique et a beaucoup travaillй dans les archives. Le consultant de ce nouveau projet est le secrйtaire du Conseil hйraldique auprиs du Prйsident Maryna Elinskaya:
— Je pense, que c’est trиs bien, qu’il y ait de pareils travaux. Les animateurs ont une tвche difficile, car en quelques minutes ils doivant raconter une histoire intйressante sure ce qui a йtй crйй pendant les siиcles.
Certaines pages du dessin animй seront prйsentйes а la faзon d’anciennes gravures. Il arrive des choses imprйvisibles. Exemple, les pages s’йvaporent dans un vol d’oiseaux ou disparaissent en graines de sable. Le metteur en scиne de ce dessin animй Igor Volchek promet d’utiliser “tous les procйdйs de mise en scиne а sa connaissance accumulйs pendant sa vie”.
“Les chroniques des temps anciens” sont une leзon d’histoire. Mais les crйateurs sont persuadйs, que cette leзon ne doit pas кtre ennuyeuse. Elle est destinйe а ceux, qui aprennent l’histoire de leur pays natal et pour ceux, qui font leurs premiers pas dans ce voyage fascinant.
Rechercher ses racines est une tendance universelle. Ces projets sont maintenant dans les plannings des crйateurs de plusieurs studios de l’ancienne URSS. Il suffit de se rappeler du projet bien connu de la Russie “La Montagne de pierres fines”, qui prйsente un grand recueil de contes de tous les peuples de la Russie et de ses voisins et qui est en train d’кtre fini par le studio “Pilote” d’Alexandre Tatarsky. А propos, certaines personnes comparent dйjа “Les chroniques des temps anciens” а ce dessin animй russe.
“Pour la crйation “Les chroniques des temps anciens” on a utilisй une tout autre facture, ce n’est pas une facture fйerique, mais historique, — explique Igor Volchek. — Les lйgendes des villes ont йtй transformйes d’une maniиre fantastique ces derniиres annйes. Notre tвche en un minimum de temps est de donner aux spectateurs le maximum d’information, qui restera gravйe dans leur mйmoire et rйveillera leur intйrкt pour connaоtre l’histoire du pays natal.

[i]Irina Kisseleva[/i]
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости