Un lancement sйrieux

Les athlиtes biйlorusses ont gagnй trois mйdailles au championnat du monde, qui a eu lieu а Moscou. Natalia Khoroneko, lanceuse du poids, a montrй le meilleur rйsultat. La mйdaille d’or, qu’elle a gagnй, servira de bonne base pour la rйussite lors de la futur Olympiade а Pйkin!
L’ athlйtisme est un sport d’йtй. Et c’est pour cette raison que le championnat du monde d’hiver est moins populaire parmi les sportifs. Mais les championnats d’йtй n’ont lieu que tous les deux ans et c’est pourquoi sous le toit du complexe sportif de Moscou “Olympique” s’est rйunie tous les meilleurs athlйtes du monde et les mйdailles gagnйes а Moscou ont la mкme valeur, que celles des Jeux d’йtй.
Il est traditionnel pour les Biйlorusses de revenir des championnats du monde d’hiver avec trois mйdailles. C’est ce qui s’est passй а Lisbonne en 2001, а Birmingham en 2003 et а Budapest en 2004. Une mйdaille de chaque couleur a aussi йtй gagnй par les Biйlorusses а Moscou. Le premier jour du championnat Andreп Mikhnevitch, lanceur du poids, a gagnй “l’argent”. “Pour cette saison devant moi j’ai visй un important objectif”, a dйclarй Andreп avant le dйpart et il a fait tout son possible pour monter sur le podium.
— Y a-t-il quelque chose que vous n’avez pas rйussi?
— J’ai obtenu ce que je voulais, mais il est normal d’aspirer а avoir toujours plus. Aprиs mon troisiиme essais j’ai visй d’йtablir le record du Bйlarus pour cette hiver 21,46 mиtres mais je n’ai pu le faire, bien que j’en sois trиs proche, 21,37 mиtres. Mon cinquiиme essais, а mon avis, a йtй rйussi. Je me sentais capable de lancer le poids sur une distance de 21,50 mиtres, mais j’ai eu un nouveau йchec, je ne suis arrivй qu’а 21,30 mиtres. Mon entraоneur m’a expliquй ma faute avec tous les dйtails.
— Comment trouvez-vous le tournoi de Moscou?
— Le niveau de ce championnat a йtй trиs haut. Par rapport aux lanceurs du poids, je peux dire, que dans cette catйgorie ainsi que dans toutes les autres compйtitions les participants sont toujours trиs forts. Cette fois а Moscou se sont rencontrйs les meilleurs lanceurs de poids.
Parmi les femmes lanceuses du poids on comptait beaucoup sur Nadejda Ostaptchuk. Probablement en vain, car la charge de cette responsabilitй “a poussй” Nadejda а la sixiиme place. Tandi que de la part de Natalia Khoroneko personne n’attendait de miracle. Mais cette sportive de 23 ans nйe а Vitebsk est montйe sur la plus haute marche du podium, en ayant йtabli le meilleur rйsultat de sa carriиre. Elle a prouvй, que l’йcole de lancement du poids au Bйlarus a non seulement un passй glorieux mais aussi un futur prometteur. Bientфt а Tel-Aviv dйmarre le championnat d’Europe de lancement du poids d’hiver. Donc, on attend la suite...
“Nous croyons а notre йquipe de relais”, a dit avant le dйpart а Moscou l’entraоneur principal de la sйlection du Bйlarus Anatoly Badouev. Et c’est comme s’il avait vu clair. A la fin du captivant spectacle, qui s’est passй sous le toit de “l’Olympique” dans les derniers mиtres de la course d’obstacle 4х400 le quatuor biйlorusse dans sa lutte difficile a cйdй deux centiиme du seconde aux sportives amйricaines, qui ont gagnй “l’ argent”. Ainsi notre pays a un bon avenir au championnat d’Europe, qui aura lieu en aoыt en Suиde а Gueteborg. Mais ceci est une autre histoire. Pour le moment nos hйros actuels partagent leurs impressions sur Moscou.
“Natalia n’a pas йtй plus forte qu’Ostaptchuk. Elle a vaincu grвce а sa volontй et а ses qualitйs morales”, nous a dit Ludmila Nikiportchik, entraоneur de Natalia Khoroneko, pour laquelle cette victoire n’a pas йtй une grande surprise. Par contre, la championne a йtй beaucoup plus йtonnйe par la gratitude et l’attention, qui lui sont tombйes dessus.
— Honnкtement, c’est trиs inattendu. Certes, je suis partie а ce championnat pour gagner, car je sentais, qu’il me serait possible de monter sur le podium. Toutes les meilleures sportives y sont arrivйe, je rкvais moi aussi de vaincre. Dans ma catйgorie je suis devenue la premiиre, mais je ne pensais pas а la mйdaille. Avant mon entrйe sur le terrain, j’ai йcoutй la musique, je me suis recueillie et... en avant.
— Maintenant tu peux jouir dans une grande mesure de tes honneurs de championne!
— Je n’ai pas encore ressenti le vrai prix de ma victoire. Pour moi cette mйdaille est une marche pour de nouveaux rйsultats. Oui, j’ai montrй le meilleur rйsultat dans ma carriиre, mais cela n’est pas une fin!
— Qu’a-tu йprouvй lorsque l’on t’a annoncй que tu йtais la championne?
— J’ai eu beaucoup d’йmotions. La joie, parce que j’ai su йtablir le meilleur rйsultat. J’ai eu une trиs grande reconnaissance vis-а-vis des supporters russes, qui m’ont soutenu. Ils m’ont comblй de fйlicitations quand j’ai courru avec le drapeau pour faire le tour d’honneur. Mon йtonnement a йtй immense, lorsque qu’en mon honneur on a jouй l’hymne belge au lieu de l’hymne biйlorusse. Mais ce malentendu n’a pas gвchй l’image de mon succиs.

Dmitry Komachko,
Dmitry Tkatchev
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?