Un investissement unique dans l’avenir

L’inauguration d’un nouvel йdifice de la Bibliothиque nationale est devenue un йvйnement pour tout l’йtat
De fins rayons de lumiиre touchent les rйflecteurs de style pour se rйpandre avec douceur dans de vastes salles sans sauter aux yeux. Vous passez sur un plancher transparent vers un poste de travail assistй par ordinateur. Si vous savez le programme, une commande а l’aide d’ordinateur ne prend qu’une minute. D’ailleurs, il est assez facile et mкme un usager non qualifiй est capable de l’assimiler vite.

Vous pressez la touche “ entrer ” et un cerveau йlectronique reзoit votre commande. Ensuite, il la traite dans une seconde et donne une autre commande au mйcanisme-exйcuteur. En mкme temps un mйcanisme compliquй qui se trouve en haut de l’йdifice se ranime. Il trouvera tout ce qu’il faudra et l’enverra au destinataire par tйlйascenseur. Le bourdonnement d’un chariot а peine perceptible qui йmerge de dessous le plafond et se meut en bas par glissiиres courbes est un signe d’une rйalisation de votre commande. Vous restez immobile dans le calme d’une salle, sur votre poste de travail personnel, vous ouvrez votre commande et vous кtes plongй dans le monde de nouvelles connaissances ...

Il n’y a pas longtemps on pourrait dire que ce sont des lignes d’un rйcit de science fiction et non pas un reportage de journal sur le lieu des йvйnements. Il est peu probable que mкme les concepteurs d’un projet architectural d’un nouvel йdifice de la Bibliothиque nationale puissent s’imaginer le contenu et la fonctionnalitй du bвtiment. Aprиs l’inauguration Alexandre Loukaschenko a avouй en parlant aux journalistes qu’on corrigeait ce projet presque chaque jour. “ Si nous l’avions construit d’aprиs les standards prйcйdents, vous nous auriez critiquй ”, a remarquй le Prйsident. C’est pourquoi on essayait tout de suite toutes les nouveautйs, toutes les solutions progressives aperзues quelque part par quelqu’un. Si elles conviennent, on fait les pйnйtrer mкme grвce а nos spйcialistes biйlorusses. “ C’est une grande йcole pour notre pays ”, est persuadй le Prйsident.

On avait commencй а construire une bibliothиque mais on a crйй un grand centre socioculturel d’information. C’est un vrai puits de science. Ces possibilitйs sortent des bornes d’un contenu considйrable de son propre fonds. La bibliothиque de Minsk est liйe avec des йtablissements-partenaires du monde entier par des communications modernes. Elle est devenue une partie d’un trйsor intellectuel de la planиte.

Ce complexe unique est un trait convenable pour l’histoire contemporaine du pays du XXIe siиcle, йpoque de connaissances, de technologies et d’intellect. Dans quelques annйes Minsk et d’autres villes biйlorusses seront aussi ornйs de beaux et de fonctionnels йdifices. D’un jour а l’autre on commencera а construire un complexe culturel et sportif “ Minsk — Arиne ”.

Il y a encore un nombre de projets intйressants. Mais la bibliothиque occupera pour toujours une place particuliиre dans l’architecture et dans l’histoire de la ville. Le contenu sйmantique de ce projet est trop grand.
L’expйrience des constructeurs devient trиs prйcieuse. Aujourd’hui on invite nos spйcialistes biйlorusses а travailler а l’йtranger. Bref la maоtrise est rйclamйe. Mais parfois il faut renoncer aux propositions. Alexandre Loukaschenko a remarquй que nous nous sommes approchйes de la limite quand nous avons besoin des constructeurs nous-mкmes. Dans notre pays on construit activement des bвtiments, surtout dans des rйgions. Les puissances de construction ont beaucoup souffert pendant la pйriode d’une crise poste-soviйtique. Mais leur reconstruction permettra de rйsoudre un problиme. Ce but est posй.
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости