TRANSITE AЙRIEN

D’aprиs les estimations des experts d’organisations internationales aйriennes IСAO et IATA et du Contrфle Europйen, le Bйlarus a crйй les meilleures conditions de sйcuritй pour les vols dans la CEI, celles-ci correspondent entiиrement aux standards mondiaux les plus rigides
L’aviation civile du Bйlarus se compose des aйroports, des compagnies de navigation aйrienne et des services de navigation aйrienne. Ces jours-ci l’entreprise “Belaйronavigation” a cйlйbrй ses dix ans d’activitй. Pour parler de cela notre correspondant s’est entretenu avec le directeur gйnйral de “Belaйronavigation” Lйonid Tchuro.

— Mr. Tchuro, dites-nous, s’il vous plaоt pourquoi le ciel biйlorusse attire-t-il les compagnies de navigation aйrienne йtrangиres? Est-ce seulement grвce а sa position gйographique au centre de l’Europe?

— Certes, cela joue un rфle important. Depuis l’annйe 2000 le nombre des vols au Bйlarus augmente rйguliиrement en moyenne de 10 pour-cents par an et avec le temps cette tendance prend de la force. L’annйe passйe le nombre de vols intйrieurs et internationaux dans le ciel du pays a atteint plus de 125 mille. A savoir, que selon les normes internationales 100 mille vols sont une haute intensitй pour le traffic aйrien dans le ciel d’un pays.

L’йlargissement du rйseau de la croissance de la quantitй de lignes aйriennes dans le ciel du pays, plus l’augmentation constante de l’efficacitй de leur utilisation ont contribuй а ce que ces 10 derniиres annйes une des plus importantes caractйristiques du travail de l’aviation civile “nombre de kilomиtres aйriens” a augmentй de 60 pour-cents.

Le rфle important de la croissance de la demande dans le ciel biйlorusse du passage des compagnies aйriennes йtrangиres est la haute qualitй du service donnй aux avions en transite. Via le Bйlarus passent les plus courts itinйraires, et donc, sont trиs avantageux pour les lignes de l’Europe au Japon, de l’Europe а Singapour et de l’Europe aux pays du Proche-Orient, ainsi que de Londres а Hongkong et de la Scandinavie en Grиce. En gйnйral ces directions sont servies par des avions modernes et, donc, plus chers.

Pour les passagers et les pilotes il est trиs important, que ses vols se passent sans surprises dйsagrйables. C’est pourquoi les managers des grandes compagnies de navigation aйrienne choisissent les pays, qui assurent un transite sыr et donc un service de navigation aйrienne ayant une bonne rйputation.

— Donc, le Bйlarus fait partie de ces pays sыrs?

— Absolument. Ici tout dйpend de l’opinion des organisations internationales aйriennes. Leur avis positif signifie, que par notre pays passeront des avions. Si elles donnent une estimation nйgatives, les avions contourneront le pays. Nous coopйrons activement et cela depuis plusieures annйes avec les organisations aйriennes internationales connues, telles que l’IСAO et l’IATA. Rйcemment le travail de notre entreprise a йtй examinй par l’organisation internationale de “Contrфle Europйen”, qui possиde une grande autoritй dans le milieu aйrien. De cette autoritй nous n’avons eu aucune remarque. Au contraire, les reprйsentants de du “Contrфle Europйen” ont йnormйment apprйciй notre systиme de gestion automatisй du traffic aйrien “Synthиse-AR2”. Ils ont йtй impressionnйs, car ce systиme correspond а tous les standards mondiaux, de plus, dans certains paramиtres il surpasse les systиmes analogues de certains pays occidentaux. Et ceci est trиs important pour le transite des avions dans le ciel biйlorusse.

En 1991 dans le ciel du Bйlarus il n’y avait que 3 lignes internationales de 760 kilomиtres, maintenant il y en a 55 lignes, dont l’йtendue dйpasse 25 mille kilomиtres!

Outre cela, nous avons des relations d’affaires йtroites avec nos partenaires, qui sont reconnus comme de grands centres de gestion du traffic aйrien. Ce sont la Russie, la Pologne, l’Ukraine, la Lituanie et la Lettonie.

— J’ai entendu parler de l’ouverture d’une nouvelle ligne aйrienne internationale via le Bйlarus. Qu’est-ce que cela veut dire?

— Ce mйcanisme est assez complexe. L’essentiel pour cela est d’avoir l’accord des experts de l’IСAO et de l’IATA, qui s’occupent de la gestion des lignes aйriennes internationales. Donc, pour recevoir la permission de ces organisations renommйes dans le monde de l’aviation civile mondial, dont le Bйlarus fait partie, il faut passer par une procйdure difficile de nйgociations, de prйcisions et de coordinations avec tous les participants du processus d’ouverture d’une ligne aйrienne, qui assurent le service de milliers de vols d’aprиs leurs itinйraires.

C’est seulement aprиs la mise en йvidence du rйglement de toutes les questions de sйcuritй des vols dans ses moindres dйtails, qui sont souvent pour un regard non averti insignifiants, que l’on prend la dйcision commune de permettre l’ouverture d’une nouvelle ligne aйrienne. Il arrive, que ce processus dure quelques mois.

— Quelles sont les perspectives d’ouverture de cette nouvelle ligne dans notre ciel?

— Les perspectives sont trиs optimistes, car dans le monde entier on constate une intensification des vols а grande distance. Le flux des hommes d’affaires et des touristes d’Europe dans les pays de l’Asie et de l’Amйrique augmentent aussi. Il y a de plus en plus de reprйsentants des pays йtrangers, qui aspirent а voir de leurs propres yeux le Vieux Monde, ils sont attirйs par les possibilitйs de business lа-bas. Nous nous prйparons а l’ouverture de ces nouvelles lignes. Bien que maintenant le traffic dans le ciel biйlorusse soit assez intense, nйanmoins il y a encore des rйserves considйrables pour le perfectionnement de la structure d’utilisation de l’espace aйrienne au-dessus du Bйlarus pour augmenter le transite des avions des compagnies йtrangиres de navigation aйrienne.

Pour la mкme raison nous achetons des йquipements modernes de navigation, y compris les plus rйcents radars et les derniers moyens de liaison, nous augmentons la qualification de nos effectifs. Et tout cela permet de constamment augmenter la qualitй du service pour nos clients.

— Le facteur humain dans l’aviation civile a une trиs grande importance. Il suffit de se rappeler l’accident au-dessus du lac de Boden en Allemagne, quand par la faute d’un dispatcher suisse se sont heurtйs deux avions. Que faites-vous pour que dans notre ciel n’arrivent pas de situations imprйvues de ce genre?

— Il y a un trиs important critиre d’augmentation du niveau de sйcuritй des vols, une de ses conditions est la haute compйtence du personnel. Les critиres de choix de ces effectifs sont trиs strictes et sйrieux. Dans tous les pays ce mйtier de dispatcher est non seulement prestigieux, mais encore trиs bien payй. Pour cette raison le salaire de nos dispatchers est beaucoup plus haut que le salaire moyen du pays et, а mon avis, cela correspond а leur haute qualification et recompense les immenses dйpenses d’йnergie et de nerfs lors de leur travail.

Ces derniers temps nous renouvellons et complйtons nos effectifs essentiellement par des promus du collиge d’aviation de Minsk. Mais avant de confier а un jeune spйcialiste ce travail indйpendant de dispatcher, il doit sous la surveillance de moniteurs expйrimentйs passer une sйrieuse prйparation sur des appareils d’entraоnement, qui ressemblent comme deux gouttes d’eau а un vrai poste de travail. Le futur dispatcher se heurte aux nombreuses situations critiques et de force majeure: le brouillard, orage, йclairs, fort vent, etc, etc. Outre cela, il faut dire, que tous nos dispatchers professionnels aprиs leurs congйs ou toute autre interruption obligйe de travail reprennent leurs savoirs-faires sur des appareils d’entraоnement.
Honnкtement, il n’est pas donner а chaque personne de devenir dispatcher, car il faut avoir une excellente santй, de hautes capacitйs intellectuelles et possйder une intuition naturelle, outre cela il est nйcessaire d’avoir un haut niveau de connaissance des langues йtrangиres. Avec les pilotes des avions en transite nos dispatchers parlent le plus souvent en russe et en anglais. Parler courammemt la langue anglaise est une condition impйrative pour l’embauche. Mкme pour entrer au collиge prйparant а la spйcialitй de dispatcher le candidat doit subir un entretien en anglais.

— Votre entreprise existait-elle avant la dйsagrйgation de l’URSS ou a-t-elle йtй crййe aprиs l’acquisition de l’indйpendance du Bйlarus?

— C’est une nouvelle subdivision dans la structure de notre Comitй d’Etat d’aviation du Bйlarus. A l’йpoque soviйtique le traffic aйrien de l’URSS assurait le service commun de navigation aйrienne. Aprиs cette situation a eu d’importants changements. Le ciel commun n’existait plus, c’est pourquoi au dйbut de mars 1996 a йtй crйй une enterprise de service de navigation aйrienne “Belaйronavigation”.

Aujourd’hui quatre aйroports internationaux en font partie. Ce sont les aйroports de Brest, Vitebsk, Moguilev et de Grodno, qui possйdent des bвtiments modernes, des йquipements rйcents et des terrains d’atterrissage conformes. Tous les aйrodromes du pays sont certifiйs pour recevoir pratiquement tous les types d’avions. Aujourd’hui dans notre entreprise travaillent plus de 1300 spйcialistes expйrimentйs.

— Conformйment а notre pays, en parlant de transite on sous-entend d’habitude les grandes routes ferroviaires et les routes auto, qui sont devenus la source essentielle d’enrichissement du budget du pays. Entre-temps chaque annйe augmente le transite aйrien. Quels sont les tarifs pour celui-ci?

— C’est le Ministиre de l’йconomie qui йtablit les tarifs pour nous. Le prix de base est 39 euros pour 100 kilomиtres de passage pour un avion d’un poids de 50 tonnes. Le plus grand poids suppose le plus haut tarif et vice versa, le petit poids d’un avion suppose un petit prix. Pour ces calculs il y a un coefficient spйcial. L’annйe passйe “Belaйronavigation” a apportй au pays des dizaines de millions en devise йtrangиre.

Quand vous voyez un avion haut dans le ciel, c’est а 90 pour-cents un avion йtranger. Plus il y a d’avion qui passent en transite par notre pays en fonction des rиgles et des normes йtablies, plus effective est l’utilisation de l’espace aйrien du pays.

Irina Trofilova
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости