Rйgulateurs aйriens

L’Acadйmie militaire biйlorusse a commencй la prйparation des experts pour la gestion du mouvement aйrien
Dиs le moment de l’entrйe dans l’Organisation Internationale d’aviation civile (OIAC) le Bйlarus a assurй ses obligations pour suivre les accords internationaux. En particulier, les experts en gestion de mouvement aйrien — militaires, ainsi que civils — doivent mener les йchanges radio en anglais. Mais а la diffйrence des leurs collиgues civils, les experts militaires en plus de la terminologie d’aviation sont obligйs de savoir а la perfection la composante militaire. Ce sont des professionnels d’extra-classe.

Encore rйcemment sur tout l’espace postsoviйtique il n’y avait pas d’institutions d’йtude, oщ ces experts pouvaient surmonter les barriиres de la langue. L’abc de l’йchange radio avec les avions militaires йtrangиres йtait rйservй aux cadets des йcoles supйrieures militaires d’aviation. Mais pour comprendre plus profondement toutes les finesses de cette science les officiers, en gйnйral, prenaient des cours spйciaux.

Il y a quelques annйes au Bйlarus on a rйflйchi sйrieusement sur la prйparation en langue “des rйgulateurs aйriens” et le dйpartement militaire a pris les choses en mains. Il a йtй dйcidй d’ouvrir des cours spйciaux dans la facultй d’aviation de l’acadйmie militaire. Cette prйparation a pris deux ans. Ce qui a йtй le plus difficile est l’йlaboration du programme d’йtude qui a йtй confiй au colonel Igor Tchersunov, chef du cycle de la prйparation aйrienne et de l’application de l’aviation dans les combats. Les professeurs principaux de la chaire des langues йtrangиres Tatiana Galojina et Pierre Grin participent activement aux cours, qui se sont ouverts rйcemment а l’acadйmie militaire. Dиs aujourd’hui les militaires du 570-иme centre de gestion du mouvement aйrien augmentent leur qualification.
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?