Regard comparatif et retour arithmйtique

L’йconomie du Bйlarus se dйveloppe а un rythme chinoi, croit le professeur de l’Universitй de Moscou
Le Bйlarus montre un rythme de croissance йconomique, qui est comparable aux paramиtres d’un seul pays au monde, la Chine avec une population d’un milard et demi. Sur cela est l’article “L’йconomie du Bйlarus se dйveloppe а un rythme chinoi” dans le journal hebdomadaire russe “FeldPochta”.

L’auteur de cet article Oleg Tcherkovets, docteur en sciences йconomiques et professeur de l’Universitй de Moscou du nom de Lomonosov, souligne que le Bйlarus et la Chine, qui sont incomparables selon les paramиtres quantitatifs, mais sont tout а fait comparables d’aprиs les rythmes de croissance et de la qualitй du progrиs йconomique et technologique, ont encore une caractйristique de base qui les unit: dans ces deux pays il n’y a pas de gisements signifiants de pйtrole et de gaz. Par exemple, dans la Rйpublique du Bйlarus on extrait 210 fois moins de pйtrole qu’en Fйdйration de Russie et la conversion par habitant est 15 fois moins. Donc, le “miracle” biйlorusse n’est pas un cadeau de la nature, mais le rйsultat d’une politique йconomique successive et raisonable, souligne Oleg Tcherkovets.

Le professeur constate, qu’il y a quelques annйes en arriиre le Bйlarus a йtй le premier des pays de la CEI а restaurer le niveau de production du produit intйrieur brut (PIB) de la derniиre annйe “soviйtique”, celui de 1990, et en 2004 il est surpassй de 17%. La Russie, quant а elle n’a pas rйussi jusqu’ici а atteindre le niveau de 1990. Le Bйlarus est le seul pays de la CEI, qui a йtй comptй dans le groupe des йtats avec un haut niveau de dйveloppement du potentiel humain d’aprиs la classification de l’ONU. Le professeur йcrit: “Notre voisin avance assurйment dans la bonne voie pour la formation d’une йconomie socialement orientй, qui suppose de grandes possibilitйs pour le business privй (surtout pour le petit et moyen), et se caractйrise en mкme temps par le poids considйrable du secteur d’Etat et du fort soutien des branches du domaine social”.

En parlant du secteur agraire, le professeur йcrit, que la production par personne des plus importants produits agricols (la viande, le lait, les oeufs, les cйrйales, les fruits, les baies et lйgumes) le Bйlarus est ces derniиres annйes le leader parmi les pays de la CEI. On constate aussi l’augmentation de l’exportation de la production agraire. Selon les donnйes prйliminaires, l’annйe passйe elle a augmentй de 29%. Prиs de 80% de l’exportation agricole du Bйlarus part pour la Fйdйration de Russie. En 2005 ces livraisons ont augmentй de 30%. L’autre partie va а l’Allemagne, en Pologne, Autriche et en Belgique. Dans les livraisons pour ces pays prйdominent les produits laitiers, y compris le lait sec (65%), et les produits de viande (plus de 25%).

“FeldPochta” remarque, que le plus important bilan social et йconomique de 2005 au Bйlarus est le plus bas niveau d’inflation depuis les 15 annйes postsoviйtiques. “La politique йconomique du Bйlarus, fondйe sur des investissements actifs de l’Etat dans les branches stratйgiques socialement signifiantes, apporte non seulement un retour йconomique, mais aussi un retour “arithmйtique”, elle est moins inflationniste”, telle est la conclusion de l’auteur de cet article.
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?