Recherche dans l’espoir d’une proposition de travail

Cette annйe on crйera 93 mille nouveaux postes de travail
Suite а la perte du travail, les psychologues affirment, qu’une personne reзoit autant de stress, que lors d’un divorce ou d’une lourde maladie. Et il est deux fois plus difficile aux gens notoirement dйsavantagйs sur le marchй de travail: les invalides, les jeunes sortis d’йcole, les citoyens sortis de prison. Les habitants des villages et de petites villes ont aussi moins de chances pour trouver leur place au soleil. C’est pourquoi cette annйe l’йtat a l’intention de venir en aide а ces groupes de population pour trouver un emploie. On prйvoit pour la premiиre fois un placement obligatoire des parents, dont les enfants se trouvent sous tutelle d’Etat. Voila les particularitйs principales du Programme d’Etat de l’emploi de la population pour 2006.

On ne peut dire que le problиme du chфmage dans le pays est aigu. Selon les mots du ministre du travail et de la protection sociale Antonina Morovaya, а la fin de l’annйe passйe son niveau a baissй de 1,5 pour-cents sur le nombre de la population active. C’est un des meilleurs paramиtres non seulement parmi les pays de la CEI, mais encore en Europe.

Nйanmoins, selon les pronostics, cette annйe nous aurons besoin de reclasser jusqu’а 290 mille personnes. Le portrait type du chфmeur est une femme de 33 ans avec une instruction secondaire ayant des enfants. Le fait encourageant est qu’on envisage de crйer en 2006 6 mille postes de travail supplementaires en comparaison avec l’annйe passйe.

Il est clair, que les moyens mis en relief par le budget pour solutionner les problиmes d’emploi de la population, ne sont pas suffisants pour assurer а chacun du travail. “Il est nйcessaire de diriger cet argent pour le soutien de la jeunesse, des invalides, des citoyens ayant partiellement perdus leur capacitй de travail sur leurs postes de travail, a soulignй le Premier-ministre Serueп Sidorskiп а la sйance de la Prйsidence du Conseil des ministres, oщ on examinait le projet du programme d’Йtat. — Les autres variantes doivent кtre proposйes par les employeurs. Mais les autoritйs locales ne doivent pas attendre les dйcisions du gouvernement pour la crйation des postes de travail. Il est nйcessaire d’examiner le problиme de l’emploi dans les rйgions, crйer de nouvelles productions, apporter au Gouvernement des propositions sur les prйfйrences d’aide et les avantages fiscaux pour les entreprises, а fin que les personnes en places prйsentent nettement les perspectives d’embauche”.

En outre le Premier-ministre a mis tout spйcialement l’accent sur la question de la garantie de travail pour les promus des йcoles supйrieures. “Nous devons garantir un premier poste de travail а tous les йtudiants а la charge de l’Etat, — a dit Serueп Sidorskiп. — Chaque diplфmй de l’enseignement supйrieur doit savoir, que dans le pays ses connaissances et son travail seront rйclamйs”.

Ce programme a йtй acceptй comme base. Il sera mise au point. Le rйsultat, selon les mots de Serueп Sidorskiп, doit devenir “un mйcanisme de crйation de nouveaux postes de travail dans les villes et rйgions concrиtes”. En effet, il n’est pas secret, que le niveau moyen du chфmage dans le pays a йtй rйduit de 1,5 pour-cents grвce aux grandes villes dont l’йconomie se dйveloppe dynamiquement. Maintenant la tвche principale, que les autoritйs locales et le Gouvernement doivent dйcider, est que les habitants des villages et petites villes ne soient pas dйsavantagйs dans leur recherche de travail.

Irina Timofeeva
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости