Nous serons combien dans 10 ans? Et dans 20 ans?

Le nombre des minskois n’augmentera pas de beaucoup au cours des deux dйcennies а venir. Mais l’essentiel, c’est qu’il ne diminuera pas. En tout cas, c’est un pronostic statistique. Le correspondant de “belarus” discute la situation dйmographique dans la ville avec Vladimir Bobkov, directeur de l’I.R.S. des problиmes sociaux et йconomiques et politiques de Minsk
Ces derniers temps on parle beaucoup de la diminution des habitants du Bйlarus. Vous partagez le point de vue pessimiste ou optimiste? Autant qu’on sache, il y a trois variantes de pronostic sur le nombre supposй des habitants de la capitale. Lequel, selon vous, est le plus probable?
— D’aprиs la variante optimiste du pronostic, le nombre des minskois vers 2020 s’approchera de 2 millions 300 mille, d’aprиs celle pessimiste — 1 million 750 mille. Personnellement, je trouve que l’indice moyen plus rйel est de 2 millions 20 mille. Pour comparer, je citerai encore un chiffre: maintenant Minsk compte plus de 1 million 760 mille d’habitants. Bien que la crise dйmographique soit prйsente, la situation est bien sauvйe par 15 ans de haute natalitй de 1975 а 1990.
— Quand la crise dйmographique des annйes 90 donnera ses rйsultats?
— Cela influencera la situation dйmographique plus tard. Pour le moment on voit augmenter la natalitй jusqu’а la fin de la dйcennie actuelle. La part de la population active de ces derniиres annйes atteint le maximum (plus de 67%). Cependant, la tendance positive aggrave le problиme de l’emploi. Il s’agit avant tout de la menace de chфmage de la jeunesse. La situation peut s’aggraver aprиs 2010. Le vieillissement graduel des minskois et la crise dйmographie donneront leur rйsultat.
— On peut entendre bien des fois que les habitants de la capitale appartiennent а la catйgorie des vieux. Que signifie cela?
— Au cours des annйes d’aprиs-guerre dans notre ville il y a une tendance d’augmentation des minskois вgйs. En 1959 la part des retraitйs parmi les habitants de la capitale biйlorusse йtait de 7,2%, en 1989 — 12,2%, en 1999 — 15,9, au 1 janvier 2004 — 16,9. Selon les donnйes du dernier recensement, les gens de plus de 65 ans font 10,2% (dans tous le pays — 13%). En fonction de la classification de l’ONU, la population oщ cette proportion fait 7% est considйrйe comme vieille.
— Ce n’est pas par hasard que des rumeurs supposent dans un proche avenir l’вge de mise а la retraite pour les femmes — 60 ans, pour les hommes — 65 ans.
— A mon avis, c’est inutile. La part de la population active augmentera grвce а la croissance du nombre des jeunes.
— Qui dominent dans la capitale — les hommes ou les femmes?
— Cet indice n’a pas considйrablement changй. Parmi les minskois sur 1.000 hommes il y a 1.152 femmes. А vrai dire, la supйrioritй des derniиres est atteinte plutфt grвce aux groupes вgйs. Parmi les adolescents moins de 23 ans, sur 1.000 garзons, adolescents et jeunes hommes, il n’y a que 976 reprйsentantes de la moitiй fйminine de l’humanitй. Les femmes prйdominent un peu jusqu’а l’вge de 50 ans, mais puis, par exemple, leur rapport de 50 а 54 ans — 1.306 sur 1.000. Les femmes prйdominent parmi ceux qui ont plus de 60 ans.
— La jeunesse de la capitale appelle la formation comme une des prioritйs principales de vie. Qui tendent plus aux connaissances — les minskois ou les minskoises?
— Autrefois, le niveau de formation chez les hommes йtait gйnйralement plus haut. Maintenant la situation a changй. Les minskoises occupent des positions en tкte. Sur 1.000 travailleurs il y a 346 femmes et 319 hommes ayant une formation supйrieure.
— Selon les donnйes de recherches, on n’attend aucune crise profonde dйmographique dans la capitale.
— Ces derniиres annйes, on constate une croissance de natalitй а Minsk: si en 1999 14.288 bйbйs ont vu le jour, en 2005 — 16.544. Cependant, il est assez loin le temps lorsque tout quatriиme minskois avait moins de 16 ans. Maintenant 100 habitants de la capitale ont 16 enfants jusqu’а 16 ans. Dans 10 ans la situation s’aggravera. Un programme de soutien des familles avec des enfants est nйcessaire. Les parents ont besoin de certitude pour le lendemain, d’un soutien constant financier et moral des pouvoirs. Alors on peut espйrer que Minsk se rajeunira.

Viktor Mikhaпlov
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости