“Les trous noirs” serviront-ils l’humanitй?

Les scientifiques biйlorusses en commun avec leurs collиgues russes cherchent а percer les secrets de la nature
“Dans l’univers il existe une йnergie d’une puissance йpouventante. Le nom de celle-ci est “les trous noirs”. Le “trou”, qui a une dimension d’un noyau atomique, est d’une йnergie, qui surpasse d’aprиs sa force n’importe quelle centrale nuclйaire. L’explosion d’une bombe oton est une explosion d’un million de bombes atomiques, une giga mort, une destruction de millions de personnes”.
Je cite l’intervention du docteur des sciences philosophiques, employй de l’institut de philosophie а l’Acadйmie des science du Bйlarus Alexandre Trofimenko, physicien d’aprиs sa formation de base. Dans la citation amenйe il n’y a qu’un seul groupe de mots inconnu pour les nonspйcialistes — “la bombe oton”. Ce terme “oton”, provenant de la rйduction des termes russes “Obchaya Teoria Otnocitelnosty” (“la relativitй gйnйralisйe”), a йtй proposй en 1971 par un scientifique soviйtique, crйateur de la bombe а hydrogиne et l’acadйmicien Yakov Zeldovitch, qui a remarquй la contribution d’Albert Einstein dans l’astrophysique, ayant йtй un des premiers а supposer l’existence “des trous noirs”. Mais maintenant on ne va pas parler de ce monstre spatial, qui se forme aprиs l’explosion d’une йtoile et absorbe des galaxies complиtes. On va parler de son simulacre minuscul, cette sorte de mini-monstre, qui provoque plusieurs phйnomиnes nйgatifs, n’ayant jusqu’ici aucune explication scientifique.
Alexandre Trofimenko raconte: “Les investigateurs de ce nouveau phйnomиne ont йtй prйsidй par le physicien amйricain et laurйat Nobel Stiven Hoking. En 1967 simultanйment avec les physiciens soviйtique Yakov Zeldovitch et Igor Novikov, ils ont exprimй l’hypothиse suivante: de l’espace peuvent arriver des noyaux soi-disant “restes de noyau d’une Grande explosion”. En s’enfonзant dans la Terre et en tournant dans celle-ci selon une orbite complexe, ils provoquent, des phйnomиnes, que la science n’a pu expliquer avant. Maintenant dans le monde on a dйjа йlaborй une thйorie importante, qui explique plusieurs de ces phйnomиnes. Les Biйlorusses et les Russes ont aussi apportй leur contribution. Je suis reconnaissant а mes collиgues russes, avec qui j’ai travaillй sur cette thйorie, surtout envers Alexeп Starobinsky, Alexandre Mastepanenko et Igor Novikov. D’aprиs la conception biйlorusse, йlaborйe en 1987 dans le cadre de la section astronomique de la branche de Minsk de la Sociйtй astronomique et gйodйsique de l’URSS, les petits “trous noirs” sont des objets, qui йtaient initialement des noyaux de corps spatiaux en formation, y compris ceux de notre planиte. L’existence des otons a йtй aussi prouvйe expйrimentalement dans certains laboratoires du monde, y compris chez nous. Avec l’employй de l’institut de physique de la Terre Igor Naumenko-Bondarenko, crйateur d’un йquipement unique, nous avons mesurй le potentiel gravitationnel de la Terre sur le Pamir (massif d’Asie Centrale) et au Caucase et avont enregistrй ses changements pйriodiques, qui ont йtй prйdits par la thйorie des otons: quand un oton passe tout prиs de l’йquipement, il change ses indications de beaucoup. D’autres laboratoires mиnent leurs expйriences eux-mкmes. Ainsi, rйcemment les investigateurs anglais de l’universitй Sent-Endrus ont procйdй а une expйrience, consistant а la crйation de “mini “trous noirs” dans des conditions de laboratoire. Bref, on cherche la vйritй”.
Tout a commencй par les ondes-assassines. Ainsi a-t-on surnommй ce phйnomиne, quand dans un point d’un ocйan du monde, qui йtait tout а fait paisible et calme, soudain sans raisons visibles s’йlиve une vague gigantesque. C’est un malheur pour le navire qui se heurte а elle, car peu de navires sont capables de rйsister а ce coup puissant. Exemple. Dans la nuit du 1 au 2 janvier 1997 en mer du Japon par calme complet le bвteau citerne russe “Nakhodka” s’est rompu en deux. Pour que ce navire d’une longueur de 170 mиtres, d’une largeur et d’un tirant d’eau de 20 mиtres se soit brisй, il a fallut un coup identique а une collision contre un rocher а pleine vitesse. Il y a une multitude d’accidents maritimes pareils.
“Les volcans sont aussi les cataclysmes provoquйs par les otons”, — continue Alexandre Trofimenko.
Ainsi, l’explosion du volcan Krakatoa en 1883 a tout dйtruit dans un rayon de 20 kilomиtres. Les habitants de Chicago, Paris et Gцteborg ont observй pendant longtemps les couchers de soleil provoquйs par la poussiиre volcanique, un Soleil bleu et une Lune verte. L’йruption de 1400 av. J.-C. du volcan Santorin, qui se trouve dans une оle entre la Grиce continentale et la Crиte, a йtй beaucoup plus puissante. Les cendres du Sanatorin ont йtй retrouvйes dans les stratifications du sol de l’Asie Mineure et de l’Afrique. Le bilan de l’йruption du volcan Santorin est la fin de la culture mycйnienne et la destruction de l’Atlantide. Les calculs modernes ont montrй que la puissance de l’йruption Santorin a excйdй celle d’un million de bombes atomiques lancйes а Hiroshima. C’est bien la formule de Stiven Hoking, qui a calculй le schйma d’influence des otons sur les procиs dans l’йcorce terrestre.
“Beaucoup plus souvent les otons provoquent des cataclysmes locaux”, dit Alexandre Trofimenko. “Ainsi, en perзant la cuirasse glaciale de l’Arctique ou de l’Antarctide, d’un coup, ils cassent un йnorme morceau de glace et le jettent loin dans la mer”.
Au Bйlarus, dans la rйgion de Soligorsk, il y a un marais, que les gens appellent “le marais du diable”. Il aspire toute personne, qui s’y approche а moins de cent mиtres. Le marais attire les gens comme si c’йtait un aimant pour le fer. Cela ressemble а l’effet d’absorption de la substance par “un trou noir”. L’histoire garde des milliers de phйnomиnes extraordinaires identiques. Par exemple, des “pluies” bizarres de poissons, de grenouilles, de blй et autre, qui ont йtй un jour hautement йlevйs dans le ciel en contredisant toute force de gravitation.
Yakov Zeldovitch а son йpoque a lancй le postulat suivant: “Tout ce qu’il est impossible а expliquer, provient des “trous noirs”. L’acadйmicien a eu en vue ces otons avec leurs rejets imprйvisibles d’йnergie, qui perce non seulement la terre et l’eau, mais encore les кtres vivants. Cela se rapporte dans une grande mesure au phйnomиne terrible de l’autoinflammation spontanйe des gens.
En 1999 dans l’ascenseur d’un immeuble de Minsk a brыlй un jeune homme. Ses vкtements sont restйs intacts, les murs et le plafond de la cabine d’ascenseur n’ont mкme pas йtй enfumй. Des statistiques officielles denombre des centaines de cas pareils. Le plus souvent dans les maisons et parfois en dehors, on trouve un tas de cendres et des vкtements intacts а cфtй, c’est tout ce qui reste des personnes. Mais les cas les plus dramatiques sont ceux, oщ une personne s’enflamme devant les yeux des autres. C’est ce qui s’est passй en Allemagne en 1986 avec un pasteur pendant son service. Il a criй et en une seconde il s’est
transformй en torche.
Il ya deux ans la radio Bi-Bi-Ci a annoncй la mкme histoire. Devant les yeux de tout le monde, а l’intйrieur d’une discothиque une jeune fille de 19 ans s’est enflammйe lors d’une danse avec son copain. Ce jeune homme et les autres personnes, qui ont vu cela de prиs, se rappelent, que des langues de feu sortaient directement du corps de la jeune fille. Mais comme dans tous les autres cas ses vкtements sont restй intacts. Chaque annйe entre 15 et 20 personnes sur Terre meurent des suites d’une inflammation spontanйe. On ne parle pas souvent de ce phйnomиne, puisqu’il n’y a aucune explication scientifique officielle. Mais en 1991 le candidat des sciences Alexandre Trofimenko a parlй de la mort des gens provoquйe par les otons, venant de l’espace ou du sous-sol de la planиte.
“Si la thйorie йlaborйe par Yakov Zeldovitch, Igor Novikov et Stiven Hoking, complйtйe par les scientifiques biйlorusses, est correcte, — dit Alexandre Trofimenko, — thйoriquement, а la base des photos des ondes-assassins, faites de l’espace, on peut calculer la trajectoire des petits “trous noirs”, qui tourne dans la Terre. Et il n’est pas exclu, que dans l’avenir “on rйussira а se servir des “trous noirs” pour l’humanitй. Si on pouvait calculer exactement la trajectoire d’au moins un seul oton avec sa quantitй immense d’йnergie, on pourrait essayer de construire une station йlectrique oton. Ainsi, les porteurs du mal pourraient rendre un bon service а l’humanitй.
Cela donne l’air d’кtre de la science fixtion. Mais rappelez-vous: les discussions scientifiques sur la possibilitй d’utilisation de l’йnergie atomique, qui ont commencй il y a longtemps avant l’apparition de la bombe du mкme nom et des centrales nuclйaires.

Alexandre Ivanov
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости