LES TRACES DE LA MЙMOIRE

La ville de Proujany est un des centres de district de la rйgion de Brest, qui est situйe en amont de la riviиre de Moukhavets
La ville est а une intersection d’autoroutes menant а Brest, Vysokoe, Kobrin, Slonim. Elle est а 89 km de Brest. La station ferroviaire d’Arantchitsy est а 13 km. La forкt vierge Bйlavejskaпa est dans son voisinage. C’est а Arantchitsy qu’on fait escale les chefs de l’ex-URSS en allant а la chasse pour s’enfoncer ensuite dans la forкt domaniale en voitures.
La forкt vierge Bйlavejskaпa a marquй l’histoire de Proujany et des alentours. Le bois occupe plus de 40% du territoire du district. А propos, c’est au district de Proujany que se trouve la cйlиbre localitй de Viscouly oщ les chefs de la Biйlorussie, de la Russie et de l’Ukraine ont constatй la dissolution de l’Union Soviйtique et ont crйй la Communautй des Etats Indйpendants.
Mais on revient а la ville. Elle n’est pas grande avec ses 20 mille habitants mais prйsente une telle diversitй historique et moderne qu’un jour ne suffira pas pour voir tout le centre administratif du district. Premiиrement, Proujany йtonne par sa multitude de monuments. Mкme la sculpture de Lйnine qui orne par tradition la place devant la mairie (le comitй exйcutif du district) se distingue par son grandiose et se bonne solution artistique. А propos, l’auteur du Lйnine en bronze de Proujany, le sculpteur Lev Goumilevsky, maоtre йmйrite des arts du Bйlarus, est reconnu au Bйlarus et dans le monde. Il est а souligner que des monuments et des mйmoriaux divers sont conservйs dans la ville et dans le district. Les habitants du pays de Proujany perзoivent l’histoire telle qu’elle s’est formйe au cours des sciиcles sans aucune tentative de critiquer et corriger les йvйnements du passй. En effet, ceux-ci ont laissй leur trace sur le territoire du pays de Proujany. C’est cette attitude vers la mйmoire historique qui distingue ses habitants.
On jette un coup d’oeil au nord de la ville. Ici on peut voit la beautй de l’ensemble de la propriйtй construite au milieu de XIX siиcles d’aprиs le projet de l’architecte Lanzi. L’ensemble inclut une maison individuelle oщ mиne une large allйe, deux annexes en pierre et un parc paysages. C’est une bonne place pour les expositions artistiques en plein air. Mais la ville de Proujany a souvent cйdй sa place а la forкt vierge Bйlavejskaпa oщ s’empressaient des peintres. Ils pensaient trouver des sujets principaux dans les bois intacts, saturйs d’un passй historique qui gardent dans leurs mйmoires toutes les visites seigneuriales. Dans le pays de Proujany on pouvait voir voyager chevalet а la main Ivan Ivanovitch Chichkin, un peintre ambulant russe connu. Entiиrement dйvouй “au sujet forestier”, il n’aimait pas кtre en public. En particulier, lа oщ on attendait l’arrivйe de monarques. Un jour, en 1886, on a ordonnй au maоtre de mettre une tenue correspondante et de se prйsenter devant le tsar russe Alexandre III. Dans la salle oщ йtaient exposйs les travaux de peintres ambulants, l’empereur a arrкtй son regard sur les tableaux “de l’ermite forestier”. Alexandre a positivement apprйciй les travaux de Chichkine et lui a conseillй de visiter la forкt vierge Bйlavejskaпa et de faire quelques йtudes du bois qu’on ne trouve nulle part en Russie centrale. Les fonctionnaires ont aidй Chichkine а organiser ce voyage. D’abord, jusqu’а la station ferroviaire d’Arantchitsй en train. Puis une voiture a directement conduit le peintre ambulant dans la forкt vierge Bйlavejskaпa.
On revient а Proujany. Tous qui arrivent а la ville pour la premiиre fois, doivent absolument visiter l’йglise catholique Saint-Michel situйe dans la rue Sovetskaпa. Construite au dйbut du XX siиcles, elle a йtй reconstruite en 1950 pour une Maison de la culture. Un paradoxe des temps passйs. Et tout de mкme aucunes transformations ne peuvent pas cacher aux contemporains ce monument йclatant et attirant de l’architecture nйo-classique. Le coin de la rue Kommunistitcheskaпa et de la place Soviйtskaпa abrite la cathйdrale Alexandre Nevski construite en brique en 1866. La rue Kofanova vous offre une rencontre avec une йglise en bois. Elle avait йtй bвtie par les citadins orthodoxes en 1878. А cфtй se trouve le cimetiиre catholique avec une chapelle en brique. Proujany est un exemple typique de bon voisinage citadin de confessions diffйrentes. Tous se considиrent citoyens d’un seul pays, un seul peuple biйlorusse.
A Proujany on garde attentivement la mйmoire militaire des йpoques les plus diffйrentes. Sur le cimetiиre urbain on peut voir des tombes de soldats disparus pendant la Premiиre guerre mondiale.
Pendant la Deuxiиme guerre mondiale la ville de Proujany a йprouvй tout le poids et le tragique de la guerre. Les bвtiments, les йglises, l’йglise catholique, la chapelle qui ont survйcu а la guerre sont actuellement des tйmoins muets du passй.
…Si, aprиs avoir visitй le Proujany hйroпque et courageux, vous avez du temps et une opportunitй de transport, allez voir Roujany. Lа, а 30–40 minutes vers le nord-est de Proujany, vous prendrez connaissance avec le bourg de Roujany et un ensemble de palais construit au XVI siиcle par des reprйsentants cйlиbres de la famille princiиre Sapega. Maintes fois dйtruit, restaurй, reconstruit, le palais d’aujourd’hui et les restes de son luxe d’antant permettent d’admirer sa gloire architecturale d’autrefois.

Ales Karlovski.
Les cartes postales de la collection de Vladimir Likhodedov
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости