Les soldats du front virtuel

Les pilotes cybernйtiques biйlorusses font partie des cinq meilleurs pilotes du monde
– On n’aurait jamais penser que notre passion inoffensive pour les jeux informatiques, plus exactement pour les simulateurs d’aviation, se transformerait un jour en quelque chose de plus important, — nous dit le chef de BY Vitaliп Nekrachevitch. — D’abord on volait, c’est tout. On communiquaient par Internet avec des gens de diffйrents pays. On йchangeaient des informations sur la Deuxiиme Guerre mondiale, puis on discutaient les avantages et les dйfauts des diffйrents modиles d’avions. Il y a peu de temps est nйe l’idйe de rйunir une йquipe biйlorusse et nous avons йtй surpris de nous retrouver si nombreux! Alors, on a dйcidй de se rencontrer pйriodiquement pour voler ensemble et nous avons convenu de prendre comme sygle l’abrйviation BY. Nous avons constatй avec surprise que la plupart de ses passionnйs sont dйjа grands tontons et ont dйpassй la trentaine.

Bientфt l’escadrille s’est jointe au projet Internet “Front Virtuel Oriental” qui avec une exactitude prйcise reproduit un йvйnement qui a aujourd’hui plus de 60 ans. Les Biйlorusses, en volant sur les copies numйriques des avions de leurs grand-pиres, ont participй aux combats avec les “as” du “troisiиme Reichstag” dont les rфles йtaient reprйsentйs par des pilotes virtuels de l’Allemagne, Italie, Autriche et Finlande. Il est а remarquer que le plus souvent dans de tels duels les Biйlorusses sortaient vainqueurs.

Presque chaque pilote virtuel, ou, comme ils s’appellent, “virpl”, aprиs avoir pilotй une centaine d’heures les avions de chasse et les avions d’assaut de la Deuxiиme Guerre Mondiale, devient un historien compйtant. Car il connaоt non par ouп-dire toutes les finesses de la gestion des avions que les savants bureau ne peuvent pas comprendre. Par exemple ils ne savent pas que dans les premiers modиles d’avion de chasse I-16 sous les siиges les pilotes mettaient une poкle. Ils le faisait pour se garantir car les fauteuils n’avaient pas de blindage, sauf que dans l’avion virtuel on ne peut mettre de poкle а frire. Dans aucun manuel d’histoire vous ne trouverez de rйponse а la question suivante: pourquoi de nombreux pilotes soviйtiques pendant un duel aйrien levaient le viseur dans la cabine et vissaient un miroir de vue arriиre, comme dans les voitures. Les virpls BY assez souvent font pareille pendant les combats. En effet, suite aux particularitйs de la structure de la cabine, c’est la seule possibilitй de voir l’adversaire а l’arriиre de l’appareil.

— Un jour а la veille du 9 Mai, on a eu l’idйe de trouver un vrai pilote de Deuxiиme guerre mondiale, — raconte Vitaliп. — Finalement nous avons trouvй Alexandre Sergueevitch Chatsky, un vйtйran, qui a а son compte 8 victoires sur des avions allemands. On a eu de quoi parler! La premiиre rencontre a durй six heures. “Vous me posez des questions, — a-t-il dit, — qui ne m’ont йtй posйes que par le personnel technique des aйrodromes au front! D’oщ pouvez-vous connaоtre tout cela?” Alors nous avais proposй au combattant aprиs 60 ans de reprendre le manche d’un avion. Alexandre Sergueevitch nous a racontй de quelle faзon il avait descendu son premier avion un Ju-87 pendant la bataille de Stalingrad. Nous avons reconstituй le modиle de cette situation. Certes, d’abord pour le vйtйran il n’йtait pas facile de voler car les conditions sont totalement diffйrentes de celles de la Deuxiиme guerre. Mais Alexandre Sergueevitch s’est vite habituй et a finalement descendu un “Unkers” pour la premiиre fois de sa vie а 83 ans assis devant un ordinateur!

On dit que les jeux informatiques sont nuisibles. Cela dйpend des jeux. Par exemple, une personne non prйparй ne pourra pas jouer du premier coup а “Il-2. L’avion d’assaut”, car pour utiliser le simulateur cybernйtique il faudra d’abord feuilleter les publications techniques, les livres sur l’aйrodynamique et les bases de pilotage de l’appareil volant. А l’йcole virtuelle du vol les cadets ont des cours pendant six mois. Les cadets n’ont le droit au premier vol de combat qu’aprиs avoir йtudiй а fond tout le abc de l’aviation, ils doivent sentir le moteur d’avion de chasse I-16 s’arrкter dans les virages brusques et voir les fissures sur la vitre frontal blindйe de 2 cm а cause des balles tirйes par les mitrailleuses des avions allemands.

— Le principal ce n’est pas l’apprantissage des sagesses du vol, — est persuadй Vitaliп Nekrachevitch, — mais le fait que ceux qui viennent dans notre club pour s’amuser, se passionnent vraiment pour l’histoire et commencent а comprendre comment nous avons forgй la victoire, et ils donnent des expliquations argumentйs aux Amйricains йtonnйs que ce n’est pas le soldat Raian et ses sauveurs qui ont gagnй la Deuxiиme guerre Mondiale.

Dmitry Korsak
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?