Les soeurs d’avant-garde

L’intйrкt pour les couturiers biйlorusses en Europe aujourd’hui est immense, donc qui d’autre que nous peut essayer de comprendre ce qui se passe maintenant dans l’industrie de la mode dans le pays?
Se frayer un passage sur l’Olympe de la haute couture n’est pas simple, car il y a trиs peu de place. Pourtant cela a rйussit aux soeurs Parfйnovitch avec une grande facilitй et sont devenues par le fait les premiиres designers biйlorusses, qui sont devenues en premier lieu populaires en Russie, plus tard en Ukraine et enfin en Europe. “Nous en avons marre de toujours gagner”, — disent les soeurs en riant, qui en quelques annйes ont recueilli un nombre solide de rйcompenses dans diffйrents concours de couture. Mais, probablement, que la roue de la chance lancйe par leur triple assurance, devra encore rouler а plein rendement longtemps, car ce n’est qu’un dйbut.

La passion de crйer des vкtements est chez elles hйrйditaire, de la mamie а la mиre. Et si d’habitude les enfants grandissent sur les contes de fйe, ces trois-lа ont grandi sur des revues de modes qui ont remplacй avec succиs les contes de fйe. Trиs tфt les soeurs ont commencй а “composer”... Alors que Olga, Elena et Marina ne pensaient jamais qu’une personne puisse mettre leurs vкtements d’une fantaisie baroque, mais n’ont jamais doutй qu’“il faille coudre tout cela”. Leur fameuse absence d’aspiration а plaire (propre а tous les vйritables peintres, entre autres) en liaison avec la connaissance professionnelle des traditions nationales (aprиs ses soeurs aоnйes Marina finit la facultй de la culture nationale de l’universitй pйdagogique) ont assurй de plein droit aux soeurs Parfenovitch les premiиres victoires — d’abord sur le forum de la mode d’avant-garde du pays “Mammouth” et plus tard au festival “le Moulin de la mode”, qui leur a permis d’obtenir un stage а l’йcole internationale de mode “ Esmod”. Aprиs quoi les soeur ont йtй dйfinitivement persuadйs que de faire ce qu’elles veulent sans regarder les autoritйs en la matiиre et sans crainte du “je ne comprends pas” est la stratйgie la plus fructueuse.

Chacune d’elles possиde la maitrise de diffйrents mйtiers anciens — la broderie, le tissage, le tressage de la paille et de l’osier... Construire un gobelin ou de rйaliser l’idйe dans une cйramique pour elles, en parlant figurativement, ce sont les mкmes “ bricoles”.

“Nous avons йtudiй tout cela d’une maniиre approfondie, et je ne sais pas ce que nous ne pourrions pas faire”, — hausse les йpaules Olga. A l’exemple des anciens maоtres les soeurs Parfenovitch prйfиrent tailler le tissu directement sur les modиles selon leur inspiration, alors qu’elles maоtrisent aussi trиs bien les procйdйs traditionnels de coupe en atelier. La preuve de cela est une de leurs derniиres collections “Mйtamorphoses”. Mais а vrai dire, les lignes classiques droites et les pinces des vкtements se trouvent en des endroits tellement “incorrectes” que le rйsultat de cette oeuvre d’avant-garde est difficile а descrire verbalement. La premiиre idйe, qui m’est venue а la tкte, quand j’ai vu cette construction inimaginable de jean noir et de voile gris-rougвtre, que c’est le monde oщ l’on vit mais du cфtй vestimentaire... C’est йtrange mais mкme а Minsk il y a des clients et des personnalitйs courageuses souhaitant “se mйtamorphoser” en portant cela.

Mais de la part des soeurs il n’y a rien d’йtrange. Les gens aspirant s’habiller autrement et d’une faзon personnelle, sont plus nombreux d’annйe en annйe. Vue que maintenant il y a beaucoup de choix et ceci aide fortement le dйveloppement du goыt. Rappelez-vous les dйbuts 90, quand tout le monde marchaient dans des cuirs fuseau, des pyjamas et des jupes gaufrйs? Tout cela parce qu’il n’y avait pas de choix. Attendez encore quelque annйes et vous verrez comment changeront les habitants de Minsk.

Йvidemment, la recette du succиs des designers modernes biйlorusses n’est pas particuliиrement dйposйe. La formation acadйmique et la relation proche des racines dans les йcoles supйrieures du pays йtaient toujours а un haut niveau. Y ajoutez l’intrйpiditй de la nouvelle gйnйration et les sentiments et c’est tout ce qu’il faut... Comment ils nous changeront dans quelques annйes, cela nous intrigue quand mкme.

Irina Zavadskaпa
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости