Le repos avec adrйnaline

Les personnes qui ont dйcidй de passer leurs vacances au Bйlarus ne s’ennuieraient plus
Le temps oщ un critиre essentiel de bonnes vacances йtait un repos obligatoire au bord de la mer avait dйjа passй. Aujourd’hui la rйussite ou la non-rйussite du repos est йvaluйe par un teint animй d’un vacancier, sa dйmarche йnergique et ses yeux brillants.

Ce n’est pas йtonnant que les Biйlorusses prйfиrent des bons de sйjour aux sanatoriums nationaux que des vacances dans des stations balnйaires йtrangиres. Bien que cette annйe ce coыtera plus cher а cause d’une diminution des dotations de l’йtat dans cette branche d’йconomie en 50%.

On pourra acheter un bon de sйjour au sanatorium d’une pleine valeur (des avantages sont conservйs seulement aux invalides de Tchernobyl et aux enfants habitant des territoires polluйs de radiolluclйides). Mкme aujourd’hui les places а quelques sanatoriums sont dйjа rйservйes jusqu’au septembre.

Un haut niveau de l’assistance mйdicale et de bas prix par comparaison aux йtats voisins attirent de plus en plus des habitants de la Russie et des pays Baltes. Des sanatoriums qui se trouvent aux endroits pittoresques (dans des parcs nationaux, au bord des lacs et des riviиres) sont les plus populaires.

— En 2005, 115 citoyens йtrangers se sont reposйs dans notre sanatorium, cette annйe leur nombre a dйjа atteint 80, — dit Alexandre Voпnov, le mйdecin en chef du sanatorium “ Sosny ”, l’un des endroits de repos les plus prйfйrйs des reprйsentants d’йlite politique et йconomique biйlorusse.

En moyenne, une journйe de sйjour au sanatorium situй sur le territoire du Parc national “ Narotchanskij ” dans une forкt parmi deux lacs pittoresques (Narotch et Bйlojй) coыtera 30 dollars, y compris le traitement, la nourriture quatre fois par jour sur commande et une chambre de luxe de trois piиces pour deux personnes. Le sйjour dans une chambre ordinaire pour deux personnes sera moins cher — 25 dollars. Presque les mкmes prix sont а l’йtranger, mais le traitement mйdical n’y est pas compris. C’est pourquoi les derniиres annйes sauf les Russes et les Baltes il y a des Allemands, des Polonais et des Israйliens qui rйtablissent leur santй au sanatorium “Sosny”. En plus, on a ajoutй а un traitement traditionnel de maladies de l’appareil circulatoire, du systиme nerveux et de l’appareil locomoteur 15 programmes йlaborйs d’assainissement orientй vers un but prйcis.

Au sanatorium “ Priozernij ” qui se trouve aussi au bord du lac Narotch on traite des maladies du systиme cardiovasculaire, du canal digestif et de l’appareil locomoteur. Une journйe de sйjour coыte 19 dollars — une chambre pour une personne vue le plus grand lac du Bйlarus. Des prix d’autres sanatoriums biйlorusses sont aussi dйmocratiques. Cette annйe ils sont йgaux aux Biйlorusses et aux йtrangers. Autrefois la diffйrence de 25 ou 30% avait eu lieu.

Alors le choix d’un sanatorium dйpend d’endroit ou de profile de traitement et non pas de son prix. Et maintenant au Bйlarus il y a un riche assortiment : presque deux dizaines de sanatoriums biйlorusses pour les adultes peuvent faire concurrence au repos de plage а l’йtranger.

Si vous voulez vous divertir et non pas rйtablir votre santй, Narotch est aussi une des meilleures variantes. Un hфtel, une maison privйe, un cottage d’йlite — un sйjour а tout goыt et а toute bourse. Il y a mкme 20 campings touristiques pour les voyageurs qui sont arrivйs pour quelques jours et qui sont а court d’argent. Si vous avez des provisions, votre sйjour coыtera 1 dollar environs par jour.

Il y a deux ans on a construit un centre divertissant de culture “ Ozernij ” avec un restaurant, une salle de bowling et celle de billard, une discothиque, plusieurs cafйs. Ce centre propose aussi 18 itinйraires touristiques aux diffйrents sujets — de guerre, d’histoire, d’йcologie etc.

En gйnйral, les derniиres annйes l’йcotourisme devient de plus en plus populaire. La demande de repos dans 4 parcs nationaux du Bйlarus est le tйmoignage de cette tendance. L’annйe passйe 180 000 personnes ont visitй Bйlovezhskaja Poustcha avec son projet unique — une rйsidence du Pиre Noлl qui fait concurrence а la demeure de son cйlиbre collиgue de Vйlikij Oustug. Plus de 10 000 touristes ont йtй dans un Parc national “ Pripiatskij ” qui vient de commencer а dйvelopper une direction d’excursion. En йtй, le parc national “ Les lacs de Braslave ” et une Rйserve naturelle de biosphиre de Bйrйzino deviennent trиs populaires. Le calme, une nature vierge et des conditions confortables d’habitation (des maisons de chasse aux cottages d’йlite) attirent des йcologues, des ornithologues et des amateurs de la nature. C’est sur le territoire des parcs nationaux que des pкcheurs et des chasseurs peuvent se reposer de tout leur cЅur. Une profusion d’oiseaux, d’animaux et de poissons laisse des souvenirs inoubliables d’un “ safari biйlorusse ”. Les prix de chasse dйpendent de votre proie : une bйcasse des bois, une perdrix coыtent 5 dollars et un aurochs — quelques milles dollars.
Les derniиres annйes au Bйlarus de nouveaux objets touristiques sont apparus — des manoirs qui organisent un repos convenable aux citoyens fatiguйs d’agitation de ville. Sauf l’air pur, des lйgumes frais et des plats de cuisine nationale des maоtres de manoirs proposent beaucoup de divertissements : des promenades а cheval, а vйlo et а pied, des grillades en plein air, des excursions etc. Les prix sont de 5 а 10 dollars. On peut faire une supposition que dans le plus bref dйlai l’agroйcotourisme du Bйlarus se dйvelopperait а un rythme assez accйlйrй parce qu’il a un soutien d’йtat. Par exemple, on vient d’йditer le dйcret du prйsident de principe de manifester son dйsir en ce qui concerne la fourniture de ces services. L’expйrience de la Lituanie qui dйveloppe l’agroйcotourisme depuis longtemps, affirme que cette direction sera toujours demandйe. D’autant plus que si un voyageur s’ennuie tout au fond du pays il peut prendre une excursion aux endroits intйressants. Au Bйlarus il y a des monuments historiques tels que les chвteaux de Mire et de Nesvige, la cathйdrale de Polotsk mais chaque annйe beaucoup de nouveaux objets touristiques apparaissent. Par exemple, prиs de Minsk on a construit “ Une ligne de Staline ”. Des ouvrages permanents, des ouvrages dйfensifs reconstituent le tableau de la Grande Guerre nationale. Outre cela, des touristes qui visitent notre pays pour la premiиre fois vont obligatoirement aux centres de ski “ Silitchi ” et “ Logojsk ” dans le but d’estimer le niveau d’amйnagement des lignes de ski et d’un complexe hфtelier et d’y retourner en hiver.

Il y a encore une nouvelle trиs fraоche qui peut rйjouir des amateurs de repos actif : une partie biйlorusse d’un Canal d’aoыt se prйpare а un accueil des touristes. Bientфt, cette artиre d’eau qui traverse le territoire de Pologne, de Lituanie et de Bйlarus permettra de faire des voyages captivants en kayak. Des impressions inoubliables et l’adrйnaline sont garanties !

Lilia Khlystoun
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?