Le noyau de l’intйgration servira de locomotive

Les chefs des йtats-membres de la CEEurAs se sont rencontrйs dans le cadre de discussion informelles а Sotchi
Ce sommet a permi d’examiner toutes les questions se posant entre les participants. Les chefs des pays ont profitй de cette rencontre pour examiner une sйrie de questions sur la coopйration et l’intйgration ultйrieures.

Ici а Sotchi les Prйsidents ont pris la dйcision de crйer en premiиre йtape l’Union douaniиre dans les trois pays — le Bйlarus, le Kazakhstan et la Russie. Cela a йtй annoncй lors de la confйrence de presse а la fin des nйgociations, qui ont eu lieu au sanatorium “Rus”. Selon les mots du Prйsident de la Russie Vladimir Poutine, les leaders des pays de la Communautй йconomique Eurasiatique (CEEurAs) ont coordonnй et ont signй les documents confiant au secrйtariat du comitй exйcutif de la CEEurAs et aux trois pays — Bйlarus, Russie et Kazakhstan — d’entreprendre les efforts nйcessaires pour la crйation d’une base juridique pour la formation de l’Union douaniиre. “Le but final est l’adjonction а l’Union douaniиre de tous les participants de la CEEurAs. La seule question est la vitesse de l’acceptation des dйcisions au niveau national”, a prйcisй Vladimir Poutine.

Alexandre Loukachenko, а son tour, a remarquй, que le Bйlarus ne deviendra pas en aucun cas le frein du processus d’intйgration. Le pays menera un travail actif pour former une vraie Union douaniиre de la CEEurAs. Avec cela le Prйsident a soulignй spйcialement, que si le Bйlarus rentre dans l’Union douaniиre, donc, tous les sujets de la gestion de tous les pays doivent avoir des conditions йgales. “C’est notre exigence principale. Je suis reconnaissant aux collиgues pour la comprйhension de la position de la partie biйlorusse”, — a dйclarй Alexandre Loukachenko.

Le prйsident du Bйlarus a exprimй sa satisfaction au vue des rйsultats des nйgociations de Sotchi. “Enfin, nous sommes arrivйs а la nйcessitй d’une formation nette de l’Union douaniиre. Les trois йtats — Bйlarus, Russie et Kazakhstan — se sont trouvйs plus avancйs sous ce rapport”, trouve Alexandre Loukachenko. “Mais le Tadjikistan ne reste pas en arriиre au niveau de l’unification des documents, mais, nous n’avons pas de frontiиres communes”.

Selon le Prйsident du Bйlarus les nйgociations, du 15 et 16 aoыt а Sochi ont йtй trиs propices. D’aprиs lui, au cours de la rencontre informelles ont йtй abordй les diffйrents aspects des relations des йtats de la CEEurAs, y compris le sommet prochain de la CEI а Minsk.

Selon les mots du Vice-Premier ministre du Gouvernement du Bйlarus Andreп Kobiakov, le Bйlarus, la Russie et le Kazakhstan sont les pays les plus avancйs dans la crйation de la base normative et juridique de l’Union douaniиre et ils formeront celle-ci dans un rythme accйlйrй. On a visй comme objectif la prйparation d’ici fin 2006 des documents nйcessaires pour la crйation de l’Union douaniиre, pour pouvoir les signer dans le premier semestre de l’annйe 2007. Les autres йtats-membres de la CEEurAs au fur et mesure de leur bonne volontй se joindront а ces accords, prйparйs dans le cadre des “trois”.

Ce noyau d’intйgration, crйй par le Bйlarus, le Kazakhstan et la Russie, deviendra le pas en avant par rapport а ce que le Bйlarus et la Russie ont essayй de faire dans le format des “deux”. Une telle opinion a йtй exprimйe par l’Ambassadeur Extraordinaire et Plйnipotentiaire en Russie et le reprйsentant constant du Bйlarus auprиs la CEEurAs Vassily Dolgolev.
“Il est йvident, que “deux” ne suffit pas. C’est pourquoi le noyau de trois pays — Bйlarus, Russie et Kazakhstan, sera la locomotive, qui tirera et intensifiera les processus d’intйgration dans le cadre de la CEEurAs”, — nous a persuadй Vassily Dolgolev. “Dans ce cas-lа, cette union sera attrayante pour plusieurs autres voisins”, a-t-il rajoutй.

Au sommet de Sotchi les chefs d’йtat de la CEEurAs ont aussi pris la dйcision de prйparer la conception de la crйation d’un marchй йnergйtique commun. Les Prйsidents ont confirmй leur aspiration mutuelle а йlargir les horizons de la coopйration multifacette. Une attention sйrieuse a йtй donnйe aux questions d’utilisation des ressources йnergйtiques et d’eau des pays de la CEEurAs et а la perspective d’une coopйration dans le domaine de l’йnergie atomique. On a aussi examinй la question de la crйation d’un systиme de centres internationaux de services du cycle nuclйaire sous le contrфle de l’AIEA. Selon l’avis des chefs d’Etat cela ouvrira de nouvelles possibilitйs pour le dйveloppement de l’йnergie atomique dans un but de paix.

Les prйsidents ont aussi discutй en dйtail les questions du dйveloppement de la coopйration de la CEEurAs et de l’Organisation d’Accord sur la sйcuritй collective (OASC). Le Prйsident de l’Armйnie Robert Kocharian a participй а cette discussion. L’Armйnie est l’observateur de la CEEurAs et un membre de l’OASC. А l’avis des prйsidents, la coopйration propice de ces deux structures d’intйgration, qui se dйveloppent dynamiquement, est trиs prometteuse.
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?
Новости
Все новости