Le dernier hйros

Ce tank qui terrifiait la wermacht
Par un seul mouvement de la flиche de la grue le tank est installй а sa place d’honneur dans le musйe sous le ciel. Parmi les personnes qui regardent maintenant son corps brilllant il n’y en a pas beaucoup qui sont capables de deviner que ce tank a eu une histoire difficile.

Le musйe de la technique militaire est apparu non loin de Minsk il y a quelques annйes grвce а l`initiative de la Fйdйration des syndicats du Bйlarus. Dйjа au dйbut il йtait envisagй de faire du T-34 la principale piиce du musйe. En effet, ce tank est un vrai symbole de la Victoire et une lйgende de la Grande guerre Nationale. Cependant on n’a pas rйussi а retrouver ce modиle de tank pour la date d`ouverture du musйe, car au Bйlarus tout les T-34 “survivants” ont йtй dйjа placйs dans les complexes commйmoratifs.

— Nous avons cherchй ce tank dans les pays voisins, nous nous sommes adressйs en Russie, raconte le prйsident de la Fйdйration des syndicats du Bйlarus Lйonid Kozik, mais au Ministиre de la dйfense de la Russie il n’y avait pas un seul tank T-34 “libre”.

Les recherches de la lйgende pouvaient durer des annйes, mais il n’y a pas longtemps le polygone militaire Polessky a annoncй une nouvelle inattendue: le tank est retrouvй!

Un corps rouillй sans chenilles ni moteur... Ce tas de vieux fer rouillй ressemblait trиs peu а la future piиce exposйe du musйe. On a eu de la peine а croire que ce “grand-pиre” dйcrйpit ait passй la guerre et est vecu 60 ans aprиs la guerre. Il n’y avait que cinq astйrisques rouges sur le canon du tank preuve de tous les йvйnements, dont le T-34 est devenu le tйmoin.

Il faut dire que pendant la guerre les tankistes dessinaient une йtoile pour chaque tank ennemie supprimй. Avoir toute une constellation cela arrivait vraiment trиs rarement et йtait une grande fiertй pour un йquipage de tank.
Aprиs la guerre le T-34 n`est pas devenu un “retraitй”. Au milieu des annйes 60 il a йtй livrй au polygone militaire pour continuer son service а titre de cible d`йtude pour les avions de bombardement et les avions d`assaut.

— А cфtй du T-34 on n’a trouvй un obus d`aviation le lancement de cette bombe remonte а plus de 10 ans, le tank a survйcu par miracle, se rappelle le chef du polygone Polessky Sergeп Bokhan.

Cependant le tank a eu besoin d’une restauration complиte. On l’a fait comme une mosaпque avec quelques tanks trouvйs sur le mкme polygone. Ces efforts le valaient bien, car d’aprиs les donnйes du Ministиre de la dйfense, ce T-34 est le dernier au Bйlarus.
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости