La ville de sa destinйe

La ville de Baranovitchi est situйe а 206 km au Nord-Est de Brest. C’est une ville rйgionale qui est en mкme temps le centre du district de Baranovitchi
La ville de Baranovitchi est situйe а 206 km au Nord-Est de Brest. C’est une ville rйgionale qui est en mкme temps le centre du district de Baranovitchi. C’est un centre ferroviaire important (ici passent les lignes а destination de Minsk, Brest, Sloutsk, Loulinets, Lida, Volkovysk). La ville se trouve au croisement des autoroutes.
Et, bien que la population de Baranovitchi ne compte que 170 mille personnes, ce qui est beaucoup pour une ville biйlorusse, elle est tout de mкme assez jeune. Vous pouvez vous en persuader vous-mкmes. C’est en 1871 (il en rйsulte que l’an 2004 est jubilaire) que sur la carte de l’Empire de la Russie est apparue la station ferroviaire qui a reзu le nom d’un des villages voisins. La station s’est situйe dans la section ferroviaire entre Brest et Smolensk qui venait d’кtre mis en service et qui terminait la construction de la grande ligne Moscou-Brest. C’est de cette maniиre qu’on a commencй l’histoire de la ville de Baranovitchi qui incarne les aspirations d’une ville de privince biйlorusse au dйveloppement industriel et intellectuel. Puisque ce n’est pas une province proprement dit. Etant un centre provincial, cette ville prend de plus en plus les positions de l’йpicentre d’une des rйgions du Bйlarus.

Laissons aux chroniqueurs de l’avenir la visite des entreprises et de l’universitй (la dйcision de son ouverture a йlevй le statut social de la ville: aujourd’hui il y a de plus en plus de jeunesse qui lie son avenir а Baranovitchi et aux rйgions voisines, et pas а Minsk ou а Brest). Quant а nous, essayons de toucher а l’histoire d’une des villes les plus intйressantes de la rйgion de Brest. Dйcouvrir les monuments des йpoques passйes qui se trouvent dans les environs de Baranovitchi. C’est а Milovidy qu’en 1863 a eu lieu la bataille sous la direction de Kastous Kalinovski. La plaque commйmorative, ainsi que le signe commйmoratif en tйmoignent. A l’йpoque de la deuxiиme guerre mondiale sur le territoire de la ville se trouvaient les deux terribles camps de concentration, ceux de Koldytchev et de Lesnyany. Tout prиs de la ville se situe le lieu de la fusillade en masse des Juifs dont des milliers йtaient amenйs des pays de l’Europe de l’Ouest. Il y en avait surtout de la Tchйquie et de la Slovakie.

En 1926 l’йcrivain russe Alexei Tolstoi a passй par la ville de Baranovitchi. Il est fort probable qu’il ait connu ses endroits avant, encore pendant la premiиre guerre mondiale, lorsque l’auteur des “Chemins de croix” y a passй par toutes les йpreuves йtant correspondant militaire. A la diffйrence de son collиgue le classique de la prose juive Cholem-Aleychem, ayant visitй Baranovichi, n’a pas limitй ses impressions а des notes dans son carnet ou bien quelques essais. En se basant sur ses impressions de l’annйe 1908 il a йcrit une nouvelle portant un titre clair et prйcis “La station de Baranovitchi”. Les etnographes rйgionaux les plus mйticuleux pourraient comparer son contenu а la description historique et statistique de Baranovitchi de la fin du XIX et du commencement du XX siиcle. Il y retrouveraient sans doute beaucoup de dйcouvertes. Puisque en rassemblant les faits pour son oeuvre littйraire, Cholem-Aleychem errait dans des boutiques des Juifs, coulait un regard dans les coins les plus sombres, dans des auberges. Il est possible qu’il a visitй une des fabriques des meules de moulins. A propos, au dйbut du siиcle passй il y en avait trois а Baranovitchi. La fabrication des meules de moulin est un processus qui demande beaucoup d’efforts et une grande maоtrise. Le travail d’un tailleur de pierre qui faisait des rainures dans des pierres immenses exigeait non seulement de la force physique, mais aussi de la prйcision, de l’exactitude...

Ce n’est pas йtonnant qu’aujourd’hui on peut retrouver plusieurs meules de moulin dans les villages voisins а Baranovitchi. Elles sont utilisйes maintenant de la maniиre la plus diffйrente: ou bien elles sont montйes aux fondements des maisons, ou bien elles servent de seuil ou pour des puits.
Dans la rue centrale qui porte aujour’dui le nom de Lйnine, dans la maison numйro 51 se trouve la Bibliothиque centrale municipale qui porte le nom du poиte Valentin Tavlay. A Baranovitchi il y a aussi une rue nommйe en son honneur, et encore trois ruelles. Le poиte-tribun qui a laissй une trace йnorme dans la poйsie biйlorusse du vingtiиme siиcle, est nй et a grandi а Baranovitchi, a passй toutes les rues et toutes les ruelles de sa ville la plus aimйe. Ses compatriotes gardent la mйmoire la plus reconnaissante de Tavlay. On peut s’en persuader en visitant le musйe йtnographique. Un stand а part est consacrй au poиte. Les fonds du musйe possиdent aussi beaucoup de matйriel consacrй а cet homme de lettres.

Les chemins des classiques de la littйrature biйlorusse Yakub Kolas et Yanka Koupala sont aussi liйs а Baranovitchi. Si vous dйcouvrez les rues et les ruelles de la ville, souvenez-vous de Pauluk Bagrym, poиte et forgeron qui est devenu le sujet de plusieurs lйgendes originales et parfois contradictoires. Pauluk Bagrym, qui est restй dans la littйriture biйlorusse comme auteur d’un seul vers, est nй а Krochine, prиs de Baranovitchi.
N’oubliez pas de visiter ce village, comme, d’ailleurs, Zaossye, la patrie du grand poиte du XIX siиcle, l’auteur du “Pan Tadйouch” Adam Mitckewicz.

Vieronika Smiejanovitch
Les cartes postales de la collection
de Vladimir Likhodedov
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости