La vie de ballet

Ekaterina et Pierre Borchenko se sont tellement habituйs au Bйlarus, qu’ils sont prкts а йchanger Moscou contre Minsk
Les salles combles du Palais de la Rйpublique lors des spectacles de ballet est une nouveautй. Un tel succиs auprиs des spectateurs est une vйritable surprise pour Valentin Elizariev, chef d’art de la troupe, qui se faisait beaucoup de soucis lors de la fermeture pour rйparation du Grand thйвtre, ce qui les a obligй de “cantonner” le ballet sur la scиne du Palais de la Rйpublique. Je peux imaginer maintenant les йmotions que peut йprouver le maestro... Devant son thйвtre natal agissent dйjа d’immenses excavateurs et d’autres machines йnormes. Le froid а l’intйrieur est inhumain, la scиne principale du thйвtre est entiиrement ouverte, les constructeurs avec “des pistolets” font partir le plвtrage. L’atmosphиre est poussiйreuse et bruyante... Et, comme des papillons, dans les couloirs voltigent des artistes dans des masques respiratoires spйciaux et dans des chaussons de danse pour faire des pointes: “allons vite dans la salle pour la rйpйtition...”

Voila dans quelles conditions se passe une journй pour les hommes de l’art: le matin les artistes ont leurs rйpйtitions dans un thйвtre а demi dйtruit et le soir ils dansent sur la scиne du palais dans des ballets йlйgants et colorйs, comme, par exemple, le ballet “Bayadиre”. Aujourd’hui le thйвtre donne peu de spectacles, environs dix par mois, c’est pourquoi Valentin Elizariev tвche de rйunir sur la scиne en une seule fois les meilleurs artistes. A mon avis c’est une bonne possibilitй pour les admirateurs de ballet, car si avant dans un spectacle il n’y avait qu’une vedette, maintenant c’est toute une compйtition entre elles dans le mкme spectacle.

Ces derniиres annйes il n’y a que les artistes de la Russie, les jumeaux Ekaterina et Pierre Borchenko, qui ont rйussit а rйaliser l’impossible. Elizariev les a fait venir de Moscou а Minsk il y a quelques annйes. Comment les artistes se sont-ils accoutumйs en si peu de temps? Car sur leurs йpaules pиsent les principaux rфles du rйpertoire du thйвtre et les tournйes йtrangиres, et c’est sur cela que va porter notre conversation avec les jumeaux Borchenko. А propos, Pierre est de 5 minute plus вgй que sa soeur Ekaterina.

— Donc, Pierre а titre d’aоnй, commencez le premier. Je me rappelle, aprиs votre arrivйe а Minsk, votre soeur a reзu tous les йloges а la fois, on lui a mкme remis le prix “Fillip Morris-dйbut”, tandis que vous, vous vous кtes retrouvй а quelque part dans le deuxiиme rфle. Mais cette saison, je voie, que vos ambitions se sont dйchaоnйes.

— On m’a donnй plus de rфles, donc, je fais plus de rйpйtitions et par consйquence je danse mieux. Ceci est tout simple: la quantitй amйliore la qualitй.

— Mais j’ai entendu dire, que chez vous depuis votre enfance vous n’aviez pas l’вme au ballet...

Ekaterina: Non, le ballet lui a toujours plu. N’est-ce pas Pierre? Nos parents ont dansй toute leur vie dans le thйвtre Mariinski et nous y passions beaucoup de temps dans les coulisses. Simplement Pierre ne voulait pas lier toute sa vie au ballet, il rкvait de maоtriser la profession de mathйmaticien ou de physicien. Mais quand je suis entrйe а l’йcole Vaganovskoпe, mon frиre a dit а nos parents, que lui aussi voulaient apprendre avec moi. Pour toute notre famille cela a йtй une surprise, mais depuis ce temps nous dansons ensemble et entre nous le dйsir de se sйparer est absent.

— Ne s’agit-il que d’un tandem thйвtrale? Ou dans la vie quotidienne vous est-il aussi plus facile d’кtre deux?

— A deux.

— Dites-moi Ekaterina, que se passe-t-il quand Pierre vous soulиve de la scиne а la hauteur de sa taille deux mиtres environs? Car а ce moment-lа mon esprit s’empare de moi et toute la salle du thйвtre retient sa respiration de vous voir planer а une telle hauteur!

— De tous mes partenaires je ne fais confience qu’а Pierre. Nous nous sentons parfaitement l’un et l’autre et pour une danseuse de ballet il est trиs important d’кtre sыr de son partenaire.

— Les artistes de ballet ont une carriиre trиs courte. Alors, n’est-il pas maleureux pour un artiste de partir en retraite а un вge trиs jeune?
Pierre: Non. Je choisirai moi-mкme selon mon вme une autre spйcialitй, je finirai l’йcole supйrieure et je travaillerai dans un nouveau domaine.

— А Minsk?

— On verra. Mais, pour кtre honnкte, je voudrais bien rester а Minsk, car nous nous sommes habituйs au Bйlarus.

— Mais oщ vivez-vous?

Ekaterina: Nous avons un appartement louй par le thйвtre dans une trиs bonne maison dans le quartier Vesnianka, oщ tous les sportifs cйlиbres vivent. Parfois je rencontre dans la cour les joueurs de tennis Maxime Mirny et Vladimir Volchkov...

— Cette appartement est assez grand pour vous deux?
Pierre: Nous avons deux piиces. Dans la mienne toute la technique est concentrйe: l’ordinateur, la tйlй, le magnйtophone... Dans celle d’Ekaterina il n’y a qu’un lit et un miroir dans la piиce.

— Regardez-vous la tйlй?

Ekaterina: je n’ai pas le temps. Car aujourd’hui je prйpare toutes les principaux rфles des spectacles de Valentin Elizariev: chaque jour deux rйpйtitions. Et cela me plaоt beaucoup, car lorsque j’ai beaucoup de rйpйtitions, je suis en grande forme. Et vice versa, si il y a peu de travail, il est trиs difficile de se tenir en forme et je prends vite du poids.

— Mais il vous arrive quand mкme d’avoir des heures libres?
Ekaterina: Oui et j’aime aller au cinйma, je ne manque aucune premiиre.
Pierre: J’ai une copine, elle est йtudiante а l’universitй linguistique, et nous aimons passer tout mon temps libre ensemble.

— Il est question de mariage?

— J’y compte.

— Ekaterina n’est pas jalouse?

Ekaterina: Non, pas du tout et je suis contente pour lui. Pour moi, je n’ai pas de temps pour rencontrer des garзons, car aujourd’hui pour moi seule ma carriиre compte.

Victoria Svetlichnaпa
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?
Новости