La force est dans la beautй!

La gymnastes biйlorusse а la conquкte du monde
D’aprиs les classique, la beautй doit sauver la monde. Bien sыr que cette phrase est assez commune, c’est pourquoi aujourd’hui il y a peu de personnes qui puissent vraiment apprйcier son sens. En vain. Les gymnastes biйlorusses prouvent chaque annйe la vйritй de cette idйe toujours actuelle en disputant les prix des plus grands championnats avec les йlиves des йcoles les plus cйlиbres de la Russie et de l’Ukraine.

D’ailleurs, les mйdailles dans la gymnastique n’est pas l’essentiel. Bien sыr qu’il ne faut pas diminuer leur valeur, pourtant les manifestations des grвces ne sont pas apprйciйe par les spectateurs seulement pour la quantitй de points reзus. Si on considиre le sport contemporain comme un spectacle, la gymnastique artistique est, sans aucun doute, la partie la plus attrayante de ce spectacle. Nous avons eu beaucoup de possibilitйs de nous persuader que les gymnastes biйlorusses se connaissent en beautй et qu’elles sont capables de faire un vrai spectacle. Le tournoi traditionnel de gymnastique artistique de la sйrie de Grand-prix organisй par “BelSwissBank” accueilli tous les printemps par la capitale du Bйlarus en est une preuve solide. Le trournoi de cette annйe n’a pas fait exception: les spectateurs n’ont pas eu а se plaindre du manque des fleurs, d’oripeau de fкte et d’impressions. Les noms connus sans lesquels il n’y a pas de spectacle ont йtй aussi prйsents. Inna Joukova recherchйe, Anna Bessonova grвcieuse, Natalia Godounko expressive ou bien une charmante Olga Kapranova... La liste de participantes comprenait beaucoup de stars biйlorusses. Et, bien que pendant la confйrence de presse elle se soient plaint de leur horaire tendu et d’une fatigue йnorme, les jeunes filles ont manifestй toutes leur possibilitйs.

Deux jours avant le commencement du tournoi tout le monde avait attendu Kabayeva. Mкme “hors concours”, puisque seul le nom de la prima de la gymnastique russe devrait inspirer tout concours. Maleureusement, Alina n’est pas venue. “Kabayeva a eu des complications de son genou, — l’entraоneur de l’йquipe russe Vera Chatalina a dы justifier l’absence de la star. — Les derniers temps elle a beaucoup de problиmes et je crois qu’elle va bientфt quitter dйfinitivement le sport.”

Quant а Dйruguina, а peine a-t-elle eu acceptй toutes les fйlicitations а l’occasion de son titre “La femme de l’Ukraine du III millйnaire” qu’elle est arrivйe, selon elle, “voir mes amis et mes fillettes”. Ce qu’elle a vu n’a pas rйjoui l’entraоneur. “J’aime beaucoup ce trounoi, mais l’attitude des juges n’est bon а rien, — en voyant les listes oщ les noms de ces compatriotes ne fugiraient pas en haut, Dйruguina est restйe pantois. — Les gymnastes russes tombent, perdent les objets, mais elles reзoivent les notes plus йlevйes que leurs adversaires ! Je n’aime pas la malhonnкtetй le plus au monde.”

La subjectivitй est le trait particulier а la gymnastique qui lui cause beaucoup de problиmes. Depuis dйjа plusieurs annйes la gymnastique artistique essaie de devenir un vrai sport dans le sens le plus commun de ce mot, mais elle n’y rйussit pas. Il y avaient des annйes oщ а cause de la subjectivitй des notes on a voulu exclure les gymnastes artistiques de la grande famille olympique, puisque parfois mкme les juges ne pouvaient pas dйterminer la championne, et pendant le championnat de l’Europe а Helsinki on a remis les mйdailles d’or а trois gymnastes а la fois. Pourtant, tout s’est bien passй. Quant aux juges, on a installй plus d’ordre dans leurs notes.Cependan on n’a pas rйussi а rйsoudre tous les problиmes, et jusqu’aujourd’hui il y des entraоneurs qui disputent l’injustice de la distribution des places sur le piйdestal. Albina Dйruguina, elle aussi, ne reste pas de cфtй. Ce spйcialiste le plus connu est persuadй qu’en dйduction faite du “facteur des juges” et de “l’influence de certains pays”, ce sont Anna Bessonova, Inna Joukova, Vera Sessina et Natalia Godounko qui seraient а la tкte du cote mondial de popularitй des gymnastes. Il est peu probable que les sportives russes soient d’accord avec le cote de popularitй proposй par Albina Dйruguina. Olga Kapranova a gagnй а Minsk trois mйdailles d’or, et le total des mйdailles russes est 7. “Je suis trиs ravie pour mes filles, souriait Vera Chatalina pendant la confйrence de presse. Bien sыr qu’elle ont eu des fautes. Mais je crois que tout le monde а le droit de faire de petites fautes. Quant aux juges, d’habitude ils ne font pas attention а de pareils dйtails.”

D’ailleurs, toutes ces discussions ont eu lieu dans la coulisse. Quant au tapis, tout semblait кtre en fкte. Comme les annйes prйcйdentes, les jeunes starlettes ont embelli le spectacle. Cette fois-ci les futurs Kabayevas et Joukovas n’apparaissaient que pendant les pauses entre les sorties des adultes, mais ces petites rйcrйations leur ont suffi pour charmer les spectateurs. “Il n’y a aucun doute que dans quelques annйes ces fillettes deviennent les hйroines principales de la gymnastique artistique mondiale”, dit Natalia Chmakova. Avec Inna Joukova, le leader de l’йquipe nationale du Bйlarus, elle a fait le chemin de la section pour enfants jusqu’а l’Olympiade. Aujourd’hui elle est sыre de pouvoir rйpйter ce chemin encore plusieurs fois. D’ailleurs, pour le moment Joukova reste inйgalйe sur le tapis biйlorusse. A Minsk Inna a deux fois saluй ses admirateurs du haut du piйdestal, et, une semaine aprиs pendant le Grand-Prix en Tchйquie elle a emportй deux medailles d’argent.

“Notre йquipe est trиs belle, jeune et a beaucoup de talent, croit l’entraоneur principal de l’йquipe nationale Irina Lйparskaya. Lйna Kourilskaya et Luba Tcherkachina ne peuvent pas encore disputer les mйdailles, mais quand une de nos sportives principales, Svйta Roulova, a cassй la jambe, je n’ai pas eu de crainte pour ne pas pouvoir le remplacer. “Nous n’avons pas eu depuis longtemps de jeunesse si talentieuse, accepte les paroles de Lйparskaya l’entraоneur d’йtat Victoria Kouchnir. Notre pays a vraiment beaucoup de jeunes filles qui sont capables d’йclipser la gloire des stars mondiales de la gymnastique, c’est pourquoi а la question “Qui ira а Pйkin dans deux 2 ?” les entraоneurs rйpondent: “Qu’elle le disputent elles-mкmes. Sur le tapis.”

Dmitri Komarov
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости