La fкte principale du pays souverain

Une sйrie de festivitйs a couvert le pays en laissant une atmosphиre joyeuse de la bonne humeur. Ces jours-lа il йtait agrйable de se promener dans les rues
Une sйrie de festivitйs a couvert le pays en laissant une atmosphиre joyeuse de la bonne humeur. Ces jours-lа il йtait agrйable de se promener dans les rues. Des sourires abondants des passants rйjouissaient l’oeil. Le programme de fкte s’est avйrй bien conзu et logique. Une rйunion solennelle et un grand concert au Palais de la Rйpublique avaient donnй le 1 juillet le dйpart1 а la cйlйbration. Le jour suivant l’estafette symbolique avait йtй reprise par un gala sportif. Mais la culmination du programme est devenu un dйfilй militaire et une procession prиs du monument “Minsk — la ville hйros”.

Au dйbut du dйfilй, le terrain prиs du monument et les rues voisines йtaient remplis de gens qu’on marcherait littйralement sur le tкtes. Des dizaines de mille de minskois et de visiteurs de la ville sont venues admirer le spectacle qui, selon mon observation personnelle, se distinguait considйrablement des activitйs pareilles prйcйdentes. Il est а noter que cette fois-lа le scйnario de la fкte a mis l’accent sur des composants de paix et non ceux militaire. J’y trouve un sens spйcial...

Oui, l’histoire du Jour de l’Indйpendance compte des annйes troubles de la Deuxiиme guerre mondiale. Le 3 juillet est devenu le symbole de la libйration du peuple biйlorusse du joug de l’occupation fasciste. Nos grands-pиres tinrent bon en gagnant pour nous — les gйnйrations futures — le droit а vivre en paix et au travail crйateur. En passant d’une marche solennelle devant les tribunes des “boоtes” militaires symbolisaient la succession des bonnes traditions de protection de la Patrie. Mais tout de mкme la partie principale de la fкte йtait consacrйe а la paix. Des colonnes de sportifs, de jeunes, de collectifs crйateurs, de mиres de famille et d’enfants souligneraient la valeur de la fкte de l’Indйpendance. On y trouve la richesse principale — la reconnaissance а la gйnйration prйcйdente pour la libertй offerte, la foi а la prospйritй de demain et l’assurance de ce que le bonheur de tous est dans nos mains. “ Un Bйlarus fort et prospйrant est le meilleur monument а ceux qui ont pйri et survйcu ”, — a rйsumй Alexander Loukachenko le rфle de la gйnйration actuelle dans le renforcement de la souverainetй et de l’indйpendance de l’Etat.

Aprиs les derniers accords solennels de l’orchestre militaire, les gens ne s’empressaient pas de se sйparer. La fкte continua. De nombreux terrains de concert dans des parcs et des squares invitaient tous qui voulaient continuer les festivitйs. Le temps et l’humeur y contribuaient. Les rues de Minsk ne se vidиrent pas mкme dans la nuit, quand le ciel noir fut dйcorй de fleurs du feu d’artifice de fкte.
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?
Новости
Все новости