“La croix de Tchernobyl” sur l’йcran

Le vingtiиme anniversaire de la tragйdie de Tchernobyl s’approchant est un prйtexte de rappeler au monde son йchelle de gravitй et de regarder en arriиre pour analyser ce qui est arrivй. Les habitants du Bйlarus plus que d’autres ont ressenti sur eux-mкmes les consйquences de ce terrible malheur. Tout cela est racontй dans un nouveau vidйofilm chronique documentaire “La croix de Tchernobyl”, tournй par le studio “Bйlarusfilm”
Le vingtiиme anniversaire de la tragйdie de Tchernobyl s’approchant est un prйtexte de rappeler au monde son йchelle de gravitй et de regarder en arriиre pour analyser ce qui est arrivй. Les habitants du Bйlarus plus que d’autres ont ressenti sur eux-mкmes les consйquences de ce terrible malheur. Tout cela est racontй dans un nouveau vidйofilm chronique documentaire “La croix de Tchernobyl”, tournй par le studio “Bйlarusfilm”.

Selon les mots de Vladimir Moroz, auteur du scйnario, 52 minutes sont trop courtes pour йvoquer tous les йvйnements de l’йpoque post Tchernoby et pour donner un temps de parole а tous ceux, qui se souviennent et ceux, qui peuvent expliquer. Nйanmoins on prйsentera une “tranche” d’opinions diffйrentes — des fonctionnaires, des scientifiques et des simples gens. Le metteur en scиne du film est Anatoly Alaп, le meilleur documentaliste du studio “Letapis”. Il est familier de ce sujet non par ouп-dire, car il a participй personnellement а la liquidation des consйquences de l’accident de Tchernobyl. En 1986 Anatoly Alaп а titre de cameraman a tournй une bande documentaire “Le malheur d’autrui n’arrive pas seul”. А l’йpoque cette bande a йtй interdite par la censure. Une partie du document tournй йtait supprimйe, y compris les morceaux montrant le dйmйnagement des personnes habitant les villages et le travail des bataillons des soldats de dйcontamination sans aucune protection, pas mкme un masque respiratoire.
Sur les cinq personnes, ayant tournй ce film, seul Anatoly Alaп est vivant. Il a reconsidйrй les documents restant de 1986 et une partie de ceux-ci entrera dans “La croix de Tchernobyl”.

Vingts ans aprиs les scientifiques sont prкts а parler sincиrement non seulement des succиs, mais encore des erreurs. En particulier, selon l’ancien directeur de l’Institut de radiobiologie Slava Firssakova il n’y avait aucun sens de retirer la couche de terre contaminйe, alors que le rйacteur n’йtait pas encore arrкtй et qui jusqu’au mois de novembre “a crachй” un nuage radioactif sur 1,8 kilomиtres au-dessus du cratиre.

Le film racontera aussi tous ce qui a йtй fait ces derniиres annйes au Bйlarus pour minimiser les consйquences de l’accident sur la centrale nuclйaire de Tchernobyl. Bien que cela chaque annйe demande des dйpenses considйrables, l’йtat trouve les forces et les possibilitйs de rйsister dignement au malheur de Tchernobyl. Les dйcisions sur plusieurs problиmes sont contrфlйes personnellement par le prйsident du pays Alexandre Loukachenko.

Irina Rozumovitch
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?
Новости
Все новости