L’essaim et le paradis

“Abeille” de Natalia Matylitskaпa
Les rumeurs et les potins — le destin des йtoiles de musique pop, et Natalia Matylitskaпa devient l’objet de lйgendes et de mythes. Aussi beaux et non agitйs, tout comme elle, propriйtaire d’une voix unique et d’une collection unique de chansons anciennes biйlorusses... Ce sont ces chansons recueillies sur son nouveau disque qui ont servi de prйtexte pour notre rencontre. A mon avis, elle, est une chanteuse non triviale, “sirиne” et “devine”, qui n’a aucun besoin de rumeurs. Et on dit dйjа, que Matylitskaпa va quitter le folk-rock group “Yur’ia”, et, probablement, des admirateurs-sponsors secrets y ont jouй leur rфle...

Non — Shakira

— Vous avez dйcidй de dйmarrer une carriиre solo indйpendante?
— Hum, votre idйe me plaоt, pourquoi non? Mais je n’ai aucune intention de dire adieu au groupe “Yur’ia”, je pense que ce collectif est d’un trиs haut niveau, je suis fiиre de travailler avec ces gens. Par exemple, nous revenons de Vilnius d’un festival international de folklore “Sonnez, sonnez, guslis”. Le groupe “Yur’ia” y a obtenu un succиs simplement immense, beaucoup de gens nous ont dit qu’ils n’avaient jamais et nulle part entendu rien de pareil, que notre folklore est un phйnomиne tout а fait unique...
— Vous savez, la couverture de votre disque “Abeille” m’a rappelй un des derniers poиmes du poиte Anatoly Sys oщ une personne confuse espиre trouver de la quiйtude et de l’harmonie prиs d’une reine des abeilles...
— Je ne connaissais pas ce poиme, je l’ai lu plus tard, quand le disque йtait dйjа sorti. Et j’ai pensй: mais en effet, il y a quelque chose lа... Le nom est non accidentel, non artificiel, on appelle ainsi la chanson centrale du disque que j’ai personnellement enregistrйe prиs de Sloutsk. Ce sujet est unique car il n’existe que lа-bas. La ronde “Petite abeille”, nommйe ainsi par des femmes locales, servait а appeler le printemps, autour des pins ou, s’il n’y en avait pas, autour de petites filles, en chantant: “Une abeille volait au sommet d’un pin...”. L’abeille est depuis toujours considйrйe chez les Biйlorusses comme quelque chose d’extraordinairement positif: le caractиre laborieux des abeilles est liй au ciel, et l’essaim d’abeilles est un paradis. Les Biйlorusses admirent tellement le bien-fondй de la vie des abeilles qu’ils appelent “bкtes divines” sans humilier jusqu’а la situation d’un insecte. En effet, les abeilles recueillent le nectar de la plus belle chose au monde — les fleurs...
— Donc, vous avez inclu sur le disque tout le meilleur?
— En tout cas, j’ai essayй... L’idйe d’un album solo m’йtait venue dans la tкte il y a longtemps. Ma fille Sophie avait dit un jour: “Maman, tu as assez d’ans, mais seulement un album solo. Shakira est si jeune et elle a tant de disques...” que pouvais-je rйpondre? Seulement la vйritй: je n’avais jamais recherchй la quantitй. Mon idйe ne se serait pas rйalisйe (ou se serait rйalisйe avec moins de succиs) sans le soutien d’Ales Los. Ales a vйcu 10 ans en Pologne. Aprиs son retour а Minsk je l’ai rencontrй par hasard. Je cherchais des musiciens capables de m’aider pour mon disque, il y avait quelques tentatives mais toutes ont ratйes. Et voilа Ales avec tous ses instruments musicaux... J’avoue: d’abord j’avais peur de lui proposer une coopйration puisque je savais bien que tous les musiciens sont prйoccupйs par l’argent, et moi, je n’йtais que professeur de l’Universitй de la culture... Mais je me suis dйcidйe. Ales n’a dit qu’une chose: travailler vite pour ne pas gaspiller le temps. Pour toi, je le ferais, a-t-il dit. J’ai йtй beaucoup impressionnйe non par le fait qu’il n’ait jamais parlй d’argent, mais par le fait que ma proposition de coopйration ait trouvй l’accord d’un musicien rare, maоtre connu d’instruments nationaux et peintre (en Pologne M. Los a peint des icфnes). En plus, c’est Ales qui a fait le design du disque...

Le premier amour

— Mкme avec un tel soutien amical tout projet nйcessite des moyens considйrables. Un enregistrement au studio de la Belteleradiokompanya...
— La pйriode de l’apparition de l’idйe et jusqu’а sa rйalisation a йtй de 3 ans — assez de temps pour trouver de l’argent. Mais en revanche, mes йtudiants actuels me disent: “Natalia Viktorovna, vous кtes une femme d’affaires...” A mon avis, le fait que mon premier disque soit apparu avant ma thиse est assez symbolique: la chanson authentique est quand mкme mon premier amour.
— Des filles de village venant dans une ville s’empressent assez souvent de se dйbarrasser le plus vite possible de tout ce qui est “rural”, mais vous, je me le rappelle bien, mкme en йtant йtudiante, vous conserviez votre origine non urbaine...
— On sait bien que le niveau de vie dans les villages est plus bas qu’en ville. Ainsi, certains ressortissants du milieu rural commencent automatiquement а percevoir la culture rurale comme plus basse. C’est un complexe ordinaire. Plusieurs, mais non tous, cherchent en ville une vie plus facile, et pas du tout une bonne formation. Bien que la simplicitй de la vie urbaine soit toujours contestable...
— On dit que Natalia Matylitskaпa a йtй autrefois presque forcйe de dйmйnager en ville par Vladimir Berberov qui cherchait dans des villages des jeunes filles а voix fortes et а tresses longues pour le groupe “Litsviny”...
— A l’Universitй j’enseigne la mythologie, c’est pourquoi je peux dire que tout cela n’est que des suppositions presque mythologiques! Quant а la longueur des cheveux, c’est vrai, M. Berberov respectait toujours l’authenticitй dans son collectif. C’est le groupe “Litsviny” qui a йtй le premier а mettre sur la scиne des jupes et des chemises authentiques tissйs sur mйtier а bras. Personne ne l’avait fait avant eux... J’ai entendu chanter nos mйmйs pour la premiиre fois, dans leur vie quotidienne, en premiиre annйe de la facultй des lettres de l’Universitй d’Etat du Bйlarus en expйdition. Cela m’a tellement plu que je me suis demandй: mais pourquoi personne ne chante ainsi nulle part? Mais la rйponse а cette question intйressait non seulement moi. Pendant les noces de mon amie j’ai osй exйcuter devant le public au restaurant des chansons de mariage que j’avais notйes au cours d’une expйdition dans le district de Luban. C’йtait une si grande surpris inattendue et attendue simultanйment а plusieurs invitйs qu’on aurait dit que tous en avaient rкvй! Et Vladimir Berberov, qui se trouvait parmi les invitйs, s’est approchй de moi d’un bond: “D’oщ кtes-vous, Mademoiselle?”. Je rйponds: du district de Sloutsk... Puis, peu de temps, on a donnй des concerts а deux. Ensuite, apprиs d’autres gens ont commencй а nous joindre. On ne donnait aucune invitation spйciale ou forcйe... Et je suis trиs contente que le premier disque du groupe “Litsviny” “Pigeon sur le guignier, pigeonne sur le cerisier” ait des chansons que je chantais encore йtudiante et qu’il ait connu quelques rййditions et soit jusqu’ici rйclamй.

La sincйritй ne se copie pas

— Malheureusement, le groupe “Litsviny” d’aujourd’hui a perdu de la popularitй...
— Les gens changent, mais M. Berberov voulait qu’ils rйpиtent notre rйpertoire, avec toutes nos nuances, en disant, par exemple: chante comme Matylitskaпa... Les copines venaient chez moi en disant: on a crйй dans le groupe “Litsviny” un culte de Matylitskaпa. Mais pour dire quelque chose de valable, il ne faut copier personne! Bien sыr, je voulais exйcuter toujours mes chansons au plus prиs de l’original, mais sans faire une copie exacte de musйe.
— J’ai entendu dire que vous chantiez pendant vos cours.
— D’accord. Etant йtudiante j’ai dйcidй d’enseigner et de chanter simultanйment. Et voilа, j’ai plus de rйalisations que de rкves... Mais il y avait une pйriode quand j’йtais en congй de maternitй, et mon mari — le poиte Mikhas Skobla — m’a dit: eh bien, pourquoi tu penses а ces chansons? Il faut faire une thиse, c’est sйrieux, mais les chansons n’ont pas de perspectives. Et d’abord j’ai oubliй mon indйpendance habituelle, ai cessй de chanter — amoureux, on perd souvent de la vigilance... Mais bientфt j’ai senti que tout autour de moi... non, ne pйrissait pas, mais devenait mort. Finalement, j’ai fait un effort et suis venue а l’ensemble “Yur’ia” — il m’avait semblй que le “Yur’ia” manquait un dйbut fйminin йnergйtique, on dirait que le groupe et moi, nous avions besoins d’aide... Comme si je suis revenue а la jeunesse sans soucis, de rock-n-roll que je n’avais jamais eu dans mon village de Borki. Une atmosphиre de rock est en effet une telle atmosphиre particuliиre de jeunesse, de libertй et de crйativitй que les musiciens de “Yur’ia” et Yury Vydronku puissent rester jeunes а tout вge. C’est pourquoi leur oeuvre y correspond... А propos des complexes “ruraux”. D’aprиs les manuels de psychologie, les complexes sont bien guйris sous l’influence d’autres gens, si elle est crйatrice, positive et non forcйe. Je crois que notre amour ardent du folklore se propage...

Irina Tretyakova
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?