L’attraction polaire

Dans les deux annйes а venir une station biйlorusse sera mise en place en Antarctide
V ladimir Loguinov, acadйmicien, professeur, directeur de l’institut des problиmes de l’utilisation des ressources naturelles et de l’йcologie de l’Acadйmie nationale des sciences, a fait savoir au cours de la rйunion solennelle des explorateurs du pфle biйlorusses — des participants des expйditions arctiques — que vers la fin de l’annйe les scientifiques dйtermineront son emplacement de la station biйlorusse. Il a notй, que la station sera munie d’йquipement scientifique unique, sur lequel on travail pour l’instant. Grace aux recherches demi-sйculaires aujoud’hui plus personne ne croit, que l’Antarctide est un bloc de glace qui ne convient pas а la vie. Certains йtats mиnent depuis longtemps une lutte assez sйrieuse pour le territoire de glace, qui est pour l’instant retenue par les accords internationales. Pourtant on connaоt dйjа des cas de naissances d’enfants sur ce continent, dans les actes de naissance desquels dans la colonne “Place de naissance” il est йcrit “Antarctide”. Il existe beaucoup de raisons de prйtendre а l’objet le plus extraordinaire sur la planиte et ,bien sыr, inexplorй jusqu’а la fin. Il est possible que les plus importants d’entre eux soient des ressources vastes en matiиres premiиres minйrales, les conditions climatiques, permettants de faire des essais uniques, faire l’essai de l’outillage et mкme des armes. 28 йtats de 45 pays — signataires du Contrat sur l’ Antarctide ont leurs stations sur le ceptiиme continent. Actuellement le Bйlarus examine la question d’accession а l’accord. Il est а noter que c’est notre compatriote Vladimir Karpuk qui a fixй en 1983 а la station “Vostok” la plus basse tempйrature au monde — moins 89,2 degrйs Celcius, et en 1989 un autre compatriote Aleksei Gaildashov a fixй а la station “Lйningradskaya” le vent le plus fort de la planиte — 78 mиtres en une seconde.

Il n’y a pas longtemps tous les explorateurs du pфle biйlorusses se sont pour la premiиre fois rйunis а la veille du cinquantenaire du dйbut des recherches rйguliиres en Antarctide.

— L’explorateur du pфle honoraire en l’U.R.S.S., le membre des trois expйditions et du voyage au pфle Sud, Juri Iemйlianov a exprimй le idйe commune а l’occasion de la fкte jubilaire: Nous gardons les souvenirs les plus affectueux de la pйriode de travail sur ce continent froid.

Des conditions difficiles, un travail dur et des sйparation longues avec ses proches — ce sont les choses essentieles,qui unissent ces personnes. si diffйrtntes selon leur вge, leurs caractиres et leurs professions.

Hydromйtйorologues, savants, аviateurs et mкme entrepreneurs. L’ Antarctide est devenue pour eux non seulement un travail, mais une vraie passion. Chacun qui a visitй ce continent au moin une fois, rкve d’y revenir.
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости