Il n’y a que les montagnes...

Les alpinistes biйlorusses ont conquis l’Everest
L’alpinisme n’est pas un sport olympique. Ici on a d’autres valeurs et d’autres sommets. Le principal de ces sommets est Everest. C’est а partir de l’annйe 1953, oщ l’homme a pour la premiиre fois touchй le sommet de la plus grande montagne de notre planиte qu’il est devenu une sorte d’examen, de piйdestal qui n’est pas accessible а tout le monde.

Le 27 mai, lorsqu’il йtait midi а Minsk, on a dressй le drapeau d’йtat du Bйlarus au-dessus du sommet le plus haut de la terre (8.848 mиtres). C’йtait le chef de l’expйdition nationale Vladimir Telpouk qui l’a installй.
Le reprйsentant de la Russie, Nicolay Totmyanin, qui avait remplacй Mikhail Melnikov tombй malade a йtй dans la mкme cordйe avac l’alpiniste biйlorusse. La veille de cet йvиnement encore deux Biйlorusse ont acquis le sommet, Victor Loutov et Vladislav Kagan. Ainsi, les trois participants de l’expйdition nationale ont rйussi а monter le pфle le plus йlevй de la Terre.
— C’est vraiment une grande victoire ! — le chef de la Fйdйration biйlorusse de l’alpinisme ne cherche pas а cacher son йmotion. — Victor Loutov, Vladislav Kagan, Vladimir Telpouk et Mikail Melnikov ont accomli un vrai miracle.

Il faut noter que les Biйlorusses avaient dйjа йtй sur l’Everest: c’est en 1998 que “le toit mondial” avait йtй conquis par Viktor Koulbatchenko qui faisait partie de l’йquipe nationale de l’Ouzbйkistan. Pourtant c’йtaient seulement les sportifs ouzbecs qui s’occupaient de la prйparation de l’expйdition et de l’itinйraire. Quant au succиs d’aujourd’hui, il est entiиrement biйlorusse !
Les sportifs ont consacrй tout un mois а la prйparation, raconte Godlevski. — D’habitude les expйditions sur l’Everest comptent de 20 а 50 alpinistes, de plus il y a des guides et des porteurs а la hauteur. Et nos gars ont fait tout le travail а quatre.

Le chef de la Fйdйration biйlorusse de l’alpinisme Alexandre Godlevski a remarquй que la performance de l’йquipe est d’autant plus importante que toute l’itinйraire, en commenзant par le camp de base et jusqu’au sommet a йtй passй sans l’aide des porteurs а la hauteur. D’aprиs ses mots, les sportifs biйlorusses portaient eux-mкmes leur chargement dans les camps intermйdiaire et d’assaut, prenaient soin de leur йtat physique, planifiaient et dйterminaient la tactique de leur montйe.

Malheureusement, tout le quatuor n’a pas rйussi а atteindre la sommet. “La once” Mikhail Melnikov (qui avait conquis tous les 5 sommets de sept mille mиtres sur le territoire de la CEI) n’a pas eu la chance cette fois-lа: а cause de la maladie il a dы s’arrкter dans le dernier camp et sa place dans la cordйe avec le chef de l’expйdition Vladimir Telpouk a йtй prise par l’alpiniste russe trиs connu Nikolay Totmyanin qui est montй sur le point le plus йlevй de la terre sans masque d’oxygиne. Les deux couples ont acquis le sommet avec l’intervalle d’une journйe et chacune d’elles a dressй le drapeau biйlorusse sur l’Everest.
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости