Entente et amour,

quelques conseils pour le respect des traditions du mariage
quelques conseils pour le respect des traditions du mariage

Depuis longtemps les nouveaux mariйs du Bйlarus ont pour habitude de rendre hommage а leurs ancкtres morts а la Grande guerre nationale en faisant le tour des monuments commйmoratifs. Telle est notre йducation: la paix a йtй acquise а un prix trop йlevй par rapport au nombre des victimes, c’est pourquoi on ne peut commencer une “nouvelle vie” familiale, sans avoir mis des fleurs sur le monument de ceux qui ont sauvй le pays de l’occupation. Cette tradition est belle et noble et pour cette raison les cortиges de mariage continueront а entretenir cette flamme йternelle.

Il y a aussi des coutumes plus anciennes. Dans les villages il йtait interdit
d’amener la fiancйe chez les parents du fiancй pour une premiиre visite, car autrefois, le rite des connaissances йtait trиs sйrieux et durait trиs longtemps. D’abord les parents du fiancй allaient chez les parents de la fiancйe et йnumйraient trиs longtemps les qualitйs de leur fils. Les parents de la fiancйe devaient faire croire que tout cela n’йtait pas trиs convaincant et qu’il regretterait йnormйment le dйpart de leur seule fille...

De telles coutumes ont dominй jusqu’au 16 siиcle. Les siиcles suivants tout se passait plus tranquillement. Par exemple, la jeune fille acceptait de voir les marieurs et de prendre le pain proposй par ceux-ci. Si elle buvait en plus le petit verre de vodka apportйe par eux, on pensait, que cela donnait l’accord pour le mariage. Dans chaque rйgion il y avait des traditions diffйrentes. Que Dieu garde les parents qui ont osй ne pas accepter le mariage de leur fille, car dans ces cas-lа les marieurs avaient le pouvoir de maudire ceux-ci: en cassant la bouteille de vodka sur la porte d’entrйe en partant pour que la jeune fille ne puisse jamais se marier avec personne. Si dans une famille il y avait plusieurs filles, les propositions de mariage ne pouvaient кtre faites qu’а l’aоnйe de celles-ci, qu’elle soit belle ou laide.
Ensuite venait la pйriode des fianзailles, qui signifiaient la confirmation des intentions des deux parties pour une union familiale. Les jeune йchangeaient les bagues et les parents entre-temps s’accordaient pour la dot. Aprиs le premier souper commun la fiancйe devait obligatoirement raccompagner son fiancйe jusqu’а la porte du jardin, voire mкme jusqu’aux limites de sorti du village. Aprиs la pйriode de fianзailles refuser le mariage йtait une chose trиs mal acceptйe.

А prйsent la pйriode de fianзailles est toujours respectйe, car elle reprйsente une sorte de gage de sinceritй. Aprиs la prйsentation de la demande au Bureau de l’йtat civil les parents des deux parties se rencontrent dans la maison du fiancй et se rapprochent encore plus et apprennent sur l’un et l’autre. Le fiancй offre а la fiancйe une bague en or et la fiancйe doit aussi offrir quelque cadeau а son fiancйe — un porte-monnaie, une chemise, une cravate, etc. Le fiancйe peut organiser ensuite une soirйe pour les amis dans un restaurant pour prйsenter sa future femme. Pour la fiancйe, celle-ci rencontre ses amies а part pour une soirйe d’adieu, oщ la jeune fille prend congй de sa vie de cйlibataire.

Aprиs le mariage se passait dans une ambiance solennelle, avant il y avait une longue file de chars, qui ont йtй remplacйs maintenant par des automobiles. “Ce train de mariage” s’arrкtait souvent au cours du chemin pour accomplir les diffйrentes actions rituelles, oщ participaient les voisins, les passants occasionnels. Dans la ville de Slutsk avant de se marier, les jeunes fiancйes tournaient trois fois autour de la table, ensuite saluaient les icфnes tenues par les parents, les embrassaient avant d’embrasser les parents. Dans les villages se trouvant sur le bord du fleuve Bйrйzina, la fiancйe arrivйe devant l’йglise devait saluer chaque paroissien prйsent. Et suivant l’йclat des bougies pendant l’office religieuse on jugait du futur heureux ou non de la nouvelle famille.

Aujourd’hui mкme dans les cйrйmonies officielles on a conservй plusieurs de ces rites. Dans le Bureau de l’йtat civil on йtale toujours un long morceau de tissus brodй sur terre, sur lequel le fiancй et la fiancйe pendant la cйrйmonie se tiennent debout, les alliances se trouvent dans un bol avec du blй et sur la tкte des fiancйes on rйpand des grains de blй — tout cela est liй aux rites anciens, auxquels les gens croyaient, ceux-ci devaient assurer l’aisance financiиre et la prospйritй.

Mais le plus beau spectacle est quand le fiancй prend sa fiancйe dans ses bras et la porte jusqu’а la voiture. Ceci s’est, probablement, toujours fait.
Aujourd’hui sur la place de la Victoire а Minsk, prиs de la Flamme Йternelle de commйmoration, non seulement on apporte des fleurs, mais encore l’on rйpиte de nombreux rites apportйs а la ville des villages. La mиre de la fiancйe rencontre les jeunes mariйs et avec des larmes sur les yeux leur offre le pain, le sel et le verre de vin. Les fiancйes embrassent le pain et boivent le vin. Les parents embrassent leurs enfants et invitent les participants а fкter le mariage. De tels faits on toujours йtй remarquйs dans les йtudes des ethnographes modernes.

Cela fait dйjа plusieures annйes que le Fonds biйlorusse de la culture essaie de ramener а la vie une coutume trиs rare n’existant que dans les rйgions frontaliиres avec la Lituanie. Lа, les jeunes mariйs venaient chez le potier pour apprendre а modeler leur premiиre vaisselle familiale. On inculquait ainsi les bases de la vie quotidienne commune, car chacun des futurs йpoux faзonnait sa moitiй du pot, qui йtaient ensuite assemblйes par le potier. Sur les deux parties du pot йtaient inscrits les noms des futurs mariйs, ce qui йtait l’йlйment d’une action magique, car cela devait garder l’integritй de leur famille.

Pour rйaliser un mariage biйlorusse dans les anciennes traditions, il ne faut pas chercher longtemps, oщ et comment. Il suffit de s’adresser au musйe de l’architecture nationale et de la vie quotidienne а Minsk ou dans n’importe quelle sociйtй ethnographique, lа ils vous expliqueront et raconteront. Et aprиs votre choix n’est qu’une affaire de goыt, car vous pouvez rйpйter les rites des siиcles derniers, et mкme ceux, ayant une prescription millйnaire dans les bois prиs des pierres paпenes…

Viktar Korbut
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?
Новости
Все новости