Dessiner les doigts dans le nez

Ruben Atojan, peintre et cartographe, dessine des villes
Faire tout ce qu’on veut et avoir un compte bancaire toujours en hausse — vous y auriez bien rкvй, chers amis, n’est-ce pas? La littйrature spйcialisйe en donne la recette: il faut inventer quelque chose (bicyclette ou rails — cela n’a pas d’importance)... Ce qui importe c’est d’кtre le premier а le faire. De faire valoir ses droits. Et on peut partir en voyage. C’est le “savoir-faire” qui vous donnera а manger pendant dix ans au minimum.
A vrai dire, je ne peux pas me venter d’inventions. En attendant patiemment, je recueille les histoires utiles sur ce sujet, et un jour j’aurais de la chance et, tout comme Ruben Atojan, je trouverais dans mes archives une vйritй simple mais tout а fait gйniale.
Des problиmes se sont posйs а M. Atojan au dйbut des annйes 90 avec un salaire de rйdacteur de maison d’йdition йquivalent а 25 dollars. Une femme et deux enfants regardaient tristement le pиre Ruben, gardaient longtemps le silence, bref, l’atmosphиre dans l’appartement а Ouroutchiй (un arrondissement de Minsk) йtait lugubre. Et M. Atojan a trouvй une issue...
En tant que cartographe, Ruben Atojan йtait depuis toujours passionnй de dessin et pendant de rares moments de repos crйait des paysages simples et des scиnes de genre. Un jour il est venu а l’йcole de peinture Stroganov pour oublier la cartographie et devenir peintre. Mais un vieux professeur de cette йcole lui a dit: “ а quoi bon faire de la peinture? Vous avez un bon mйtier. Allez а Minsk, la maison d’йdition cartographique y est bien rйputйe, vivez comme un coq en pвte, faites des cartes au travail et des paysages chez vous pour votre plaisir”.
Et Ruben l’a fait, il est arrivй а Minsk, a commencй son travail de cartographe. Il a mкme soutenu sa thиse sur la reprйsentation spatiale... Au dйbut des annйes 90, la famille affamйe et triste a pris sa thиse posйe sur les rayons d’un dйbarras, l’a ouverte et — eurкka! Une idйe est venue а Ruben Atojan: un des chapitres de son ouvrage traitait d’anciennes cartes mйdiйvales dessinйes par de grands peintres: Dьrer, Lйonard, Rembrandt... Autrefois Ruben Atojan avait essayй de trouver dans ces travaux anciens des erreurs de reprйsentation spatiale, maintenant il y a dйcouvert un grand espace pour lui-mкme. Il “moderniserait” le style des peintres mйdiйvaux et dessinerait des villes en dйtaillant l’architecture, la nature et le paysage! C’est ainsi que sont nйes les premiиres cartes dessinйes de M. Atojan. А l’йpoque Ruben est devenu le seul peintre-cartographe en Europe qui puisse mettre de l’вme et de l’exactitude cartographique en dessinant les centres historiques de villes cйlиbres.
Un homme d’affaire lithuanien a йtи le premier а s’intйresser а l’idйe “artistique” de M. Atojan en lui commandant une carte panoramique de Vilnius. А propos, actuellement cet entrepreneur est bien connu en Lituanie, ses affaires vont bien: toutes les cartes et les manuels du pays sont imprimйs dans sa maison d’йdition. On rappelle son dйbut modeste — un panorama de Vilnius qui n’a rapportй а M. Atojan que 150 dollars (bien que le cartographe minskois ait йtй impressionnй par cette somme d’argent)...
Aujourd’hui, lorsque des hommes d’affaires du monde entier cherchent Ruben Atojan et lui commandent ses cartes dessinйes uniques pour des centres touristiques les plus animйs sans marchander, c’est bien ridicule de s’en souvenir. Il arrive qu’on puisse voir naоtre sur le bureau de M. Atojan les tableaux de huit villes simultanйment. Il a dessinй Varsovie, Minsk, Venise, Berlin, la Crimйe, Nesvige, le Cambodge...
En Allemagne il y a une maison d’йdition au profil semblable: ses experts crйent des cartes de ville а l’йchelle mondiale, chaque carte exigeant tout un effectif de pilotes d’hйlicoptиre pour la photographie aйrienne, de peintres, d’architectes, de cartographes... J’ai vu ces cartes — exactes et froides а l’allemande dont la couleur est kaki, sans soleil... Ce qui rend les cartes de M. Atojan uniques c’est le fait qu’il crйe toute carte du dйbut et jusqu’а la fin lui-mкme. Par exemple, а Venise Ruben Vladimirovitch a passй 20 jours — il a filmй 8 heures de vidйo, a pris 600 photos de la ville. De retour а Minsk, le peintre-cartographe a dessinй pendant une annйe et demie une carte panoramique de Venise de sa main gauche (M. Atojan est gaucher). А propos, dans le monde il n’y a pas de mйtier de peintre-cartographe, il a йtй inventй par M. Atojan qui, а l’heure actuelle, fait des confйrences dans des universitйs europйennes sur la formation d’experts dans cette spйcialitй. En Pologne, on vient de commencer а prйparer des cartographes-designers...
L’une des cartes les plus aimйes d’Atojan reprйsente le complexe funйraire Angkor Vat. Aprиs avoir visitй le Cambodge et йtudiй l’architecture de ce temple bouddhique “а la main”, le peintre a mis presque douze mois а dessiner “le huitiиme miracle du monde”. Qui sait, peut-кtre je ne verrais jamais Angkor. Mais les cartes de M. Atojan font un effet frappant de prйsence. Je les regarde et je voyage.

Victoria Popova
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?