Critиre: originalitй, fonctionnalitй et style

La dйcision dйfinitive sur la rationnalitй de la construction d’une tour tйlevisйe а Minsk sera prise au mois de janvier de l’annйe prochaine
C’йtait l’initiative du Ministиre de la communication et de l’information de construire une tour de 425 m de hauteur. Les employйs des tйlйcommunications parlent des raisons techniques de l’idйe: la puissance des transmetteurs n’est pas suffisantes.

L’йquipement est vieux, l’йlargissement des possibilitйs du centre diffuseur est assez problиmatique. Selon l’opinion de Vladimir Goncharenko, le Ministre de la communication et de l’information, il y a deux moyens de rйsoudre le problиme: soit de reconstruire ce que nous avons, soit de dйvelopper activement la diffusion de sattelite. La premiиre variante ne peut pas rйsoudre le probleme entiиrement. En ce qui concerne la deuxieme variante il est а noter qu’il est difficile de la rйaliser d’un point de vue technique, en plus зa coыte assez cher. La construction de la tour peut devenir un compromis entre les exigeances techniques, esthиtiques et les possibiltйes йconomiques. Ce projet ambitieux a ses adeptes comme ses opposants. Pour peser le pour et le contre Alexandre Loukachenko a prйside une rйunion spйciale. “Il faut que la dйcision de construire la tour ou le rejet du projet soit bien motivйe”, — a soulignй le Prйsident au dйbut de la discussion.

Le vice-ministre adjoint Vassiliy Gapeev s’est prononcй contre la construction. Il a motivй sa position par la basse efficacitй йconomique, la justification d’un projet а long terme etc. On a mis en question la rationnalitй de la construction de la tour pour les besoins de la tйlйvision hertzienne, tandis que la tйlйvision cablйe se dйveloppent vite. En un mot il y a encore beaucoup de questions discutables qui seront examiner en dйtails dans un temps proche. Le Prйsident a donnй l’ordre de gйnйraliser et de faire l’analyse de toutes les opinions, prйparer le projet architecturel de l’objet et le calcul du pris de sa construction vers mi-janvier de l’annйe prochaine. Seulement aprиs зa la dйcision dйfinitive sera prise.

Nйanmoins la rйunion а montrй que ce projet a plus d’adeptes que d’opposants. Les opinions emises йtaient diffйrentes, mais il y avait un leitmotiv commun: on ne peut pas se renfermer qu’en moments technico-йconomique en rйsolvant le problиme. La tour tйlйvisйe c’est quand mкme un objet qui rйunit en soi des qualitйs fonctionnelles comme des qualitйs visibles qu’il est impossible d’apprйcier en chiffres. Alexandre Loukachenko a soulignй que toute construction dans le pays doit кtre justifiйe en perspective. En mкme temps le Prйsident a remarquй qu’il y a des objets qui ne seront jamais justifiйs en direct. Par exemple, la Bibliothиque Nationale. Sa construction est un investissement pour l’intellect. Sans doute elle apportera un grand rendement mais qui est-ce qui pourra le compter?

En plus. Chaque ville, chaque pays a quelque chose qui les diffиre des autres. Quelqu’un qui n’a jamais visitй Paris, sait trиs bien que la-bаs se trouve la cйlиbre Tour Eiffel. On ne peut pas imaginer Moscou sans Ostankino. Qui est-ce qui n’est pas au courant que la tour la plus haute du monde se trouve а Toronto? Ces constructions sont une sorte de cartes visite des lieux ou elles sont situйes. Et des symboles... du savoir-faire et de la stabilitй des villes, йtats et peuples.

Зa ne veut pas dire que les objets d’image de marque doivent кtre construits а tout prix et les objets fonctionnels avec ascйtisme. Alexandre Loukachenko a fait portй l’attention sur le fait que la tour sera construite а condition que le prix soit accessible. Il faut toujours garder un йquilibre raisonable. En qualitй d’exemple il a parlй de la Bibliothиque Nationale. Bien sыr, on aurait pu creuser un bunker sous la terre et mettre quelques “wagons-salles de lecture” au — dessus au lieu du “diamant”. Mais est-ce qu’on peut appeler une construction comme зa “la trйsorerie intellectuelle de la nation”. Avec un bвtiment d’un style original on dit que l’Йtat non seulement prend soin de la conservation de son hйritage culturel mais a la possibilitйe de le faire d’une faзon jolie et solide. Il y a une dizaine d’annйes on n’a mкme pas parlй de reconstruction de la vieille Bibliothиque. On peut dire que chaque nouvelle construction ambitieuse devient une йtape successive de la nouvelle histoire du pays. Il n’est pas impossible que la tour tйlevisйe devienne l’une de ces йtapes.
Аndreп Dmitriev
Заметили ошибку? Пожалуйста, выделите её и нажмите Ctrl+Enter
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?