CONCEVOIR POUR AGIR

Une sйance du Conseil interйtatique de la Communautй йconomique eurasiatique (CEEA) et une session du Conseil de sйcuritй collective de l’Organisation du Traitй de sйcuritй collective (OTSC) ont lieu а Minsk. Les chefs des йtats membres prennent des dйcisions importantes
En ouvrant la sйance restreinte du Conseil interйtatique de la CEEA, Alexander Loukachenko, son prйsident, a saluй les hфtes de marque et a dйsignй а la fois la position biйlorusse par rapport aux idйes d’unification en gйnйral. “Le Bйlarus se prononзait toujours et se prononcera pour le dйveloppement maximum des processus d’intйgration sur l’espace postsoviйtique”, — a-t-il soulignй. La motivation de cette position ferme est simple. Le prйsident a attirй l’attention des participants sur le fait que dans le monde entier des pays se rйunissent en des organisations rйgionales йconomiques et politiques. C’est un procиs objectif. En suivant sa logique et en agissant en commun, les six Etats de la communautй qui possиdent ensemble un grande potentiel йconomique, йnergйtique, de transport et de ressources humaines, peuvent jouer un rфle considйrable dans la balance des intйrкts globaux.

C’est pourquoi Alexander Loukachenko a exprimй une ferme conviction que la CEEA a toutes les conditions pour devenir une structure d’intйgration efficace. Il n’y a pas de doutes qu’une partie de ce chemin soit parcourue. L’йtape de dйclarer la volontй politique des Etats de crйer une union est dйjа passйe. Plusieurs questions d’organisation du fonctionnement de la communautй sont rйsolues, ses bases rйglementaires sont pratiquement formйes, les prioritйs conceptuelles du dйveloppement ultйrieur sont dйfinies. Maintenant, il faut passer а leur rйalisation. “ Il est temps de passer de la dйfinition de conceptions а la rйalisation de projets concrets ”, — a appelй le prйsident les membres du Conseil interйtatique de la CEEA, en portant l’accent sur la nйcessitй d’йlargir la coopйration des pays membres de la communautй dans le domaine de la production d’йnergie et du transport, d’augmenter le statut et le rфle de l’organisation dans le systиme de l’йconomie mondiale, de la coordination des nйgociations que mиnent les pays membres sur l’adhйsion а l’Organisation
mondiale du commerce.

Pendant la sйance йlargie du Conseil interйtatique on a discutй d’autres problиmes aussi importants. Alexander Loukachenko a saluй l’adhйsion de l’Ouzbйkistan а la CEEA. D’aprиs lui, cela ne rend les buts et les tвches de la communautй que plus йpiques et ambitieux. La mкme tonalitй a sonnй dans la voix de Vladimir Poutine, Prйsident de la Russie. A la sйance du Conseil interйtatique on a aussi remarquй que le travail de rйalisation des initiatives des pays membres exprimйes au sommet prйcйdent de la communautй il y a 5 mois, a dйjа apportй ses fruits. Alexander Loukachenko a soulignй qu’on avait fait les premiers pas importants d’intйgration de la CEEA au systиme de la coopйration internationale : on йtablit des relations avec l’Organisation de coopйration de Shanghai et l’Organisation de coopйration йconomique de la mer Noire, on a prйparй la Conception de l’activitй internationale de la CEEA. Parmi d’autres progrиs signifiants on peut citer le dйbut de l’йlaboration du programme de formation de l’Espace de transport commun de la CEEA qui prйvoit des mesures d’utilisation efficace et de dйveloppement du potentiel de transport de transit des Etats participants. En plus, les gouvernements des Etats-membres de la CEEA examinent dйjа les propositions biйlorusses de l’йlaboration des programmes interйtatiques “Microйlectronique de la CEEA du XXI siиcle” et “Biotechnologies”. On commence а йlaborer le programme ciblй “la Santй des peuples de la CEEA”. En parlant de la perspective la plus proche, le Prйsident du Bйlarus a remarquй la nйcessitй d’une politique йnergйtique commune dans le cadre de la CEEA. Il a rappelй aux chefs d’Etat l’initiative russe de crйation d’une structure commune rйunissant les possibilitйs des pays dans le domaine d’йnergie nuclйaire. “Le travail motivй collectif des experts et des chefs des branches йnergйtiques donnera prochainement des rйsultats concrets dans la crйation d’une base juridique polyvalente d’accиs aux ressources йnergйtiques, de transit, de dйveloppement de nouvelles sources rйcupйrables d’йnergie йlectrique”, — croit Alexander Loukachenko.

Il a proposй aux collиgues de confier aux chefs des gouvernements d’йcouter rйguliиrement les chefs des comitйs spйcialisйs sur l’exйcution des programmes ciblйs et des projets de la CEEA et d’adresser aux prйsidents un compte rendu annuel. En mкme temps il faut faire une attention particuliиre aux activitйs simplifiant la circulation de marchandises sur le territoire de la CEEA.

La session du Conseil de sйcuritй collective de l’OTSC a йtй continuйe par Alexander Loukachenko qui a repris les responsabilitйs prйsidentielles а M. Poutine. Il a constatй que l’organisation comme telle s’йtait dйjа absolument rйalisй, mais telles menaces actuelles comme le terrorisme international, la criminalitй multinationale, le trafic de drogue et d’autres nйcessitent son perfectionnement ultйrieur. En gйnйral, on a notй que le mot “transformation” йtait celui le plus souvent utilisй.

Le prйsident a prйsentй les prioritйs de la prйsidence du Bйlarus а l’OTSC. Notamment, il a dit de la nйcessitй d’йtablir un systиme efficace de la coordination de la politique extйrieure : “Seulement en soutenant l’un l’autre dans les organisations internationales nous pourrons dйfendre et avancer nos intйrкts collectifs et nationaux”. De plus, M. Lukashenko accorde la prioritй absolue а la coopйration militaire et technique. Aussi, Minsk fera tous ses efforts pour crйer un systиme de rйponse efficace aux situations d’urgence de caractиre naturel et technogиne. Cette prioritй, estime le Prйsident, doit кtre йtroitement liйe l’activitй contre-terroriste de l’OTSC.

Parmi les projets concrets on peut remarquer la proposition d’Alexander Loukachenko d’organiser l’annйe suivante au Bйlarus un exercice d’йlimination des consйquences d’une situation d’urgence aprиs un attentat terroriste.

En dressant le bilan des deux sommets а la confйrence de presse, Alexander Loukachenko a remarquй une constructibilitй extraordinaire des pourparlers. Cette opinion a йtй partagйe par tous ses homologues.

Noursultan Nazarbaev et Islam Karimov ont constatй un caractиre sans prйcйdent de l’йchange de vues ouvert et sincиre et ont soulignй que cela n’avait pas eu lieu depuis longtemps. Ce qui explique les rйsultats du travail.

Presque tous les points de l’ordre du jour des deux sйances ont vu prendre des dйcisions concrиtes. Les prйsidents ont pris la dйcision de rйgler toutes les procйdures interйtatiques de formation d’une base juridique de l’Union douaniиre jusqu’а la fin de l’annйe, ont approuvй la conception de l’activitй internationale, ont pris une dйclaration politique spйciale concernant le perfectionnement ultйrieur du systиme de sйcuritй collective... La vision de la partie biйlorusse des tвches concrиtes pour la pйriode de sa prйsidence а l’OTSC a йtй dйcrite par Alexander Loukachenko : “Notre soin et notre responsabilitй avec la Fйdйration de Russie sont liйs avec la frontiиre occidentale. Nous devons la garder comme la prunelle de nos yeux. Et toutes les questions que nous aborderons ont reзu l’approbation non seulement des chefs d’Etats, mais encore des professionnels qui rйaliseront nos dйcisions”.

Bref, l’essentiel que les prйsidents ont montrй c’est que les problиmes de coopйration йconomique et politique entre les Etats sont йtroitement liйs avec ceux de sйcuritй en tant que base de dйveloppement positif des processus d’intйgration.
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?

Новости
Все новости