Ceux qui marchent ensemble

Dmitriп Dachtchinski et Alexeп Grichine de la vie et du freestyle
Ils se ressemblent beaucoup. Meme les numйros de leurs portables sont presque identiques. Mais en mкme temps en raison des traits spйcifiques de ce type de sport, chacun d’eux est trиs unique et a son individualitй. D’ailleurs la sйlйction de freestyle est trиs unie oщ il n’y a pas de gens d’occasion. Aujourd’hui il reste moins de 100 jours avant l’Olimpiade а Turin, nous avons interviewй nos olympiens pour savoir ce qu’ils pensent du dйpart а venir, de leurs adversaires et …. l’un de l’autre.

— Qu’en pensez-vous qui est votre adversaire principal а la prochaine Olympiade?

Alexeп Grichine: Je suis l’adversaire principal а moi-mкme! D’ailleurs tous connaissent les possibilitйes des uns des autres, tous sont en forme, donc tous, comme moi, comptent sur une victoire а Turin.

Dmitriп Dachtchinski: Comme j’avais un trauma du dos j’ai pas sautй aux premiиres йtapes en Australie. A en juger par les paroles des autres, les adversaire sont toujours les mкmes: amйricains, canadiens, chinois… En ce qui concerne ma santй, maintenant je suis en pleine forme et prкt а gagner.

— Vous кtes leader de l’йquipe. Qu’est-ce que vous pouvez dire l’un de l’autre?

А.G.: On se prйpare ensemle, on a des programmes similaires et un niveau de prйparation qui est presque le mкme. Pour l’instant il est difficile de pronostiquer ce qui se passera а Turin. Est-ce que Dmitriп est capable de me faire descendre du piйdestal? Bah, bonne question … Peut-кtre que oui. S’il fait des efforts…

D.D.: Je suis dans les meilleurs termes avec Alexeп. Parmi ses cфtйs forts je peux noter son savoir de se placer au saut dans n’importe quelle situation et dans n’importe quelle humeur. Moi, je dйpends plus des circonstances extйrieures.

— Avez-vous eu une idole dans l’enfance?

А.G.: Non, jamais.

D.D.: Je respecte йnormement tous les sportifs qui ont atteint des rйsultats uniques. Par exemple, Vitaliп Chtcherbo: 6 mйdailles d’or pendant une seule olympiade! D’autant plus qu’il a fait зa en gymnastique! Il y a de quoi s’extasier.

— Quels traits vous n’apprйciez pas dans votre caractиre?

А.G.: J’ai pas de dйfauts, je suis presque idйal (sourire). Je sais pas ce que les autres pensent de moi….

D.D.: La paresse. Parfois je suis tкtu et cela blesse les gens.

— Est-ce que vous rкvez souvent et de quoi?

А.G.: Oui, bien sыr, comme tous les gens normaux. Je rкve de beaucoup de choses. Mon rкve le plus cher est la mйdaille d’or olympique. Je rкve encore qu’on fasse enfin la station d’йtй pour les prйparatifs.

D.D.: Oui, зa m’arrive de rкver. Vous voyez, les rкves c’est plus typique chez les enfans: je voulais, par exemple, avoir une belle bagnole ou encore quelque chose comme зa. Maintenant je n’ai pas de rкves matйriels mais j’ai des buts rйels.

— Comment passez-vous votre temps libre quand vous ne vous entraоnez pas?

А.G.: Je vais а la pкche! J’aime bien aller quelque part dans la riviиre ou dans le lac oщ personne ne m’embкte.

D.D.: Je peux rester toute la journйe vautrй sur un canapй. Si je suis en dйplacement je peux sortir voir la ville et ses curiositйs, faire du shopping. Le principal est de se distraire des entraоnements.

— Pouvez-vous dire que vous кtes un homme heureux?

А.G.: Tout а fait. Il ne me faut pas grand-chose pour кtre heureux: continuer dans le mкme rythme qu’aujourd’hui et ca ira bien.

D.D.: Je pense que oui. Pour moi le bonheur c’est quand j’atteins les buts, quand il y a quelqu’un qui t’attend…

— Avez-vous beaucoup d’amis et qu’est-ce que vous entendez par cette notion-lа?

А.G.: C’est dans le malheur qu’on recconaоt ses vrais amis. Je sais pas comment зa s’est passe, mais au cours de ma vie la majoritй de mes connaissances se sont йliminees d’elles-mкmes…

D.D.: Il est impossible d’avoir beaucoup d’amis. Il est trиs difficile de trouver une personne qui partage tes intйrкts, te comprend, soutient, pense de la mкme faзon que toi et en mкme temps qui ne t’embкte pas. Ce n’est pas nйcessaire d’кtre tout le temps ensemble. J’ai retenu une trиs bonne expression: “Il faut connaоtre ses ennemis mieux que ses amis.”

— Vous кtes des personnes superstitieuses?

А.G.: Un petit peu. Si le chat noir passe devant le tremplin, cela me donne а
penser: faut-il que je saute ou non? J’йspиre que ca n’aura pas lieu а Turin.

D.D.: C’est du dйlire! Je me dйbarasse de pensйes pareilles dиs qu’elles me viennent а la tete. D’ailleurs, il y a beaucoup de superstitions au freestyle. Je vois souvent les sportifs rйpйter toutes leurs actions aprиs s’кtre produit avec succиs. Il y en a qui n’autorisent pas de mettre leurs casques: “Lа il y a mes pensйes, sinon tu les embrouilleras….” Incroyable!

Dmitriп Dachtchinski et Alexeп Grichine sont sans doute des prйtendents pour les mйdailles а Turin. Qui d’eux aura de la chance? Peut-кtre tous les deux?

Qui vivra

by Dmitry Komashko
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?