А la poursuite des nuages

L-39 avion biplace avec turborйacteur destinй а l’enseignement des cadets а la technique de pilotage dans des conditions mйtйo simples et complexes а n’importe quelle heure
Pour que les pilotes des forces aйriennes puissent se perfectionner, il faut des avions d’entraоnement. Cet axiome est connu de chaque cadet de la facultй d’aviation de l’Acadйmie militaire. Hйlas, il est йvidemment que de simples “vols” sur des avions d’entraоnement ne suffit pas. Avant les pilotes militaires biйlorusses avaient un stage а Viazma. Maintenant, ils n’en ont plus besoin.
L’йvйnement sans prйcйdent a eu lieu а Tchuguevo de la rйgion de Kharkov. Les Forces armйes biйlorusses ont achetй а l’Ukraine 10 avions L-39. Les 2 premiers sont dйjа arrivйs а Lida, oщ on a formй une escadrille d’йtude et d’ici la fin de l’hiver les 8 autres arriveront.

— Pourquoi avons-nous choisi le L-39? Tout simplement, parce que c’est un avion solide et connu de plusieurs pilotes biйlorusses, — explique le ministre de la dйfense Lйonid Maltsev. — De plus, il consomme 10 fois moins de combustible en comparaison, par exemple, avec le SU-27. Outre cela le prix nous convenait aussi. А Tchuguevo et Odessa ils ont subi des rйparations d’avant-vente dans les usines de maintenance des avions. Nous les modernisons а l’usine d’aviation de Baranovitchi et bientфt ses avions deviendront des avions d’entraоnement et de combat. On envisage d’acheter au total 36 avions d’йtude. Lesquels? D’abord nous volerons sur le L-39 et nous prendrons une dйcision aprиs.

Entre-temps les aviateurs ne cachent pas leur admiration, car le L-39 peut faire de grande volte dans le ciel et aussi sortir йlйgantement d’un piquй. Ce sont des appareils agiles et manoeuvrables qui ont йtй peints aux couleurs nationales а l’aйrodrome de Tchuguevo. Les Ukrainiens nous ont proposй d’abord une couleur habituelle pour eux. Mais les Biйlorusses ont insistй sur leur variante et pour une inscription “Russie Blanche” sur chaque appareil! Cette paire de machines volantes ressemblent vraiment а des albatros, comme elles ont йtй surnommйes par les Tchиques pour leur ressemblance avec cet oiseau ocйanique.

L’assistant du commandant des forces aйriennes et des troupes de dйfense antiaйrienne et chef de l’aviation Mikhaпl Levitskiп a dйcidй de tester personnellement l’appareil.

— Les pilotes d’URSS ont toujours йtй les meilleurs au monde, — dit Mikhaпl Ivanovitch. — C’est pourquoi ils n’йconomisaient jamais le combustible et s’entraоnaient infatigablement. Je suis fier que nous soyons de la mкme йcole. Maintenant nous pourrons prйparer nos pilotes militaires а leur niveau.
Selon les dires des pilotes, la sensation de vol sur le L-39 sont est des plus agrйables. Tu as l’impression de planer. En coupant les nuages, tu peux accйlйrer et rattraper un nuage que tu vois devant toi et ensuite se dйrouler а 180 degrйs et revenir.

— Cette avion n’est pas un outil de guerre, mais de prйvention, — a rйsumй Lйonid Maltsev. — Si on peut apprendre aux pilotes civils а voler а l’йtranger, les militaires doivent comprendre l’abc de la maоtrise de l’aviation dans la patrie. Car c’est quand mкme une question de la sйcuritй nationale.

Timour Aleksandrov
Версия для печати
Заполните форму или Авторизуйтесь
 
*
 
 
 
*
 
Написать сообщение …Загрузить файлы?